BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Un clip poétique en apnée

Reconnecter l'Homme à Sa Nature

  • On l’a fait !!

     Et voilà ! le Ulule est remporté. Sur le fil à deux heures de la fin ! Un grand merci à vous tous qui avez contribué!

    Votre aide va être extrèmement précieuse : comme certains ont pu le remarquer nous n'avons pas eu la subvention du CNC ! L'ulule va nous permettre de faire naître ce projet !

    Je tiens également à remercier la SACEM ! qui a donné un très beau coup de pouce au démarrage !  Le soutien nous à bien aidé pour lancer la campagne !

    Un petit big up aussi à Malorie qui à énormément travaillé sur le dossier de demande du CNC ... même si nous n'avons pas eu la sub', vous avez vu ses textes dans les news de l'ULULE ! Le dossier n'a pas été fait pour rien!

    Il y a une autre très bonne nouvelle ! Le tournage à eu lieu dans de superbes conditions et toute la matière est là pour produire le clip ! Le bon génie de la météo et des océans était présent !  Et Sylvain , Nicolas et Lucille qui ont organisé le tournage on fait un super boulo pour offrir ces images à Ondine!

    Maintenant, que l'on a le budget et toute cette chouette énergie pour continuer, Ondine et les zicos vont faire un nouvel arrangement de "Daughter of the Seas" dans les prochaines semaines pour mettre à l'honneur la nouvelle config du groupe : guitare, voix, violon, violoncelle, batterie et basse ! Le tout arrangé par Hugo qui seconde ondine depuis 3 ans pour ses concerts. Et bien sûr le montage du clip !

    Nous vous donnerons régulièrement des nouvelles d’ici le mardi 10 décembre, date de la release party !

    Elle aura lieu au théatre de la Rianderie à Marcq en Baroeul - c'est un peu une habitude ! après le release du second album - et la victoire au tremplin de la ville de Marcq pour la fête de la musique 2018! On rempile une troisième fois!

    Au programme : le clip , un making of dont vous avez déjà vu quelques extraits et un concert live en quintet de toute la team d'"Ondine horseas" !

     

    À très vite, on vous embrasse fort et on vous remercie encore pour tous vos soutiens 🤗!!

    On l’a fait 😁!!

  • J-4, on compte sur votre bouche-à-oreille !!!

    Et voilà, le tournage s'est achevé hier sous le ciel et la mer bleue (certes un peu plus fraîche) de St Cyr Les Lecques.

    Nous sommes très très heureux des images que nous avons collectées et nous avons hâte de concrétiser le projet.

    Nous sommes à 4 jours de la fin du Ulule.

    Nous avons plus que besoin de vous, nos portes-paroles, pour faire connaître le projet et donner envie à vos amis, vos proches de nous soutenir à leur tour.

    Nous sommes à 59%. Tout est encore possible !!

    J'en profite pour vous remercier toutes & tous une nouvelle fois pour votre contribution au projet. ça fait chaud au coeur d'être soutenue ainsi et de pouvoir donner vie à des projets extraordinaires comme celui-ci !!

    J'en profite aussi pour vous dire que l'avant-première c'est à dire la toute première projection du clip aura lieu le mardi 10 décembre 20h au Théâtre de la Rianderie de Marcq en Baroeul, à 10min de Lille en tram.

    Cette projection sera suivie d'un Making Of en présence du réalisateur Sylvain Bes et de la comédienne, moi-même donc ;). Enfin je passerai de l'autre côté de la scène pour vous offrir un concert entourée de tous mes musiciens.

    Une superbe soirée magique et envoûtante en perspective !!!

    En attendant, je vous laisse avec une petite vidéo rigolote de fin de clip ;).

    Vous embrasse fort, encore merci pour tout. A bientôt,

    Ondine.

     

  • Dernier jour de tournage : l’après mistral .. gla gla !!

    Nous voici jeudi matin. J’ai bien récupéré de ma nuit quasi blanche de la veille je pete le feu même au levée du lit, Nico calme mes hardeurs , il est encore endormi !

    Voilà c’est le dernier jour du tournage, déjà. Je commence à avoir mon petit pincement au cœur. Qu’est-ce que c’est agréable ici en arrière saison. Il fait beau, la température de la mer est encore agréable, les hordes de touristes ont disparu pour laisser place à la quiétude des lieux. Et Sylvain et Nico sont de chouette compagnie, on rigole bien ici tout en faisant un travail de grande qualité artistique. 

    Je commence ma journée en me peinturlurant de la tête au pied! Et oui, je ne vous l’avais pas encore dit mais tous les matins c’est le même rituel je me badigeonne de fond de teint waterproof!! Moi qui ne me maquille pour ainsi dire jamais, ça me change!! Et je dois avouer que ça m’amuse même si c’est long et difficile d’obtenir un rendu parfaitement homogène. 

    Sylvain nous rejoint et avec son regard un peu sadique (si, si Sylvain), il me dit « ça a soufflé toute la nuit. Il fait bien frais dehors. tu vas aller à l’eau là, tu vas sentir le froid ce matin »,  genre , tu vas moins rigoler là , là ça va être sport !!

    Je me dis en moi-même , tant que tu ne me fais pas replonger pour rien ;)! Et puis c’est la dernière journée, et je sais qu’on a le clip en boîte, au pire, si on ne tire rien de ce matin, on a déjà ce qui faut pour que ça marche. Mais je ne suis pas du genre à m’immerger pour rien. Je vais tout donner, c’est la dernière, c’est maintenant ou jamais !

    On part sur notre dernier spot. La visibilité est sensationnelle, peut être du fait du mistral qui a refroidit l’eau. Nico et Sylvain s’immergent et répètent à deux la scène à tourner. Tout à coup ils remontent et me disent qu’il y a une thermoclim glaçante à 3m! Parfait dit Sylvain c’est exactement la profondeur à laquelle je veux que tu sois ! Super.. dans la thermoclim ou au dessus ? Non non dedans me répond-il. Forcément ça aurait été trop beau ! Petite précision parce que ce n’est pas un terme qu’on emploie tous les jours, La thermoclim, c’est un endroit où, à une certaine profondeur, on note un changement de température très net. Forcément, c’est toujours plus froid qu’en surface. 

    Je m’immerge. Ouch, elle est plus fraîche qu’hier .. rien qu’en surface ! 

    Le plan que Sylvain veut tourner est une apnée engagée. Une fois la position prise, je dois rester dans la position environ 30 secondes, à 3/4 mètres de profondeur, après avoir expiré une partie de mon air en surface afin de garder la même hauteur dans l’eau, on appelle cela être en flottabilité neutre. 

    Heureusement je trouve facilement mon point de neutralité et nous n’avons pas besoin de rejouer plus de deux fois chaque scène. Petit changement de robe et c’est reparti. Petit plan sous un autre angle et ça y est c’est dans la boîte. 

    Je ne vous dirai pas l’effet qu’on a voulu produire dans ce dernier shooting car je ne veux pas spoiler le clip mais c’est un petit clin d’œil à un film qui a l’époque avait créé une véritable révolution dans l’art cinématographique !

    Et voilà , le tournage du clip de Daughter of the Seas s’achève aujourd’hui . On est super contents des images qu’on a réussies à faire. On a été un vrai trio de choc, chacun avait sa place, à tout moment. Une réunion de compétences complémentaires au service d’un clip poétique et artistique en apnée :) .

    Merci à vous tous de nous avoir suivi dans notre aventure hors du commun, sous l’eau plutôt que sur terre. Une autre manière de voir le monde, de vivre l’instant, de se sentir vivant !

  • Mercredi : La journée OFF

    Comment vous dire .. ?

    Après trois jours de tournage dont deux journées en une quasiment hier, on était sur les rotules.

    Je démarre ce matin avec une belle insomnie. J’ai du me coucher vers 5h du matin..! Heureusement au réveil notre adorable Sylvain nous accueille avec des croissants et des petits pains mmmmmmh !! 

    Nous nous attablons comme-ci nous étions dimanche, prenons le temps de petit-déjeuner, comme c’est agréable.

    Dehors, souffle un vent de folie !! Nous savions qu’il y avait une fenêtre de tournage hier et c’est pour ça qu’on a tout donné. Aujourd’hui c’est repos à l’abri du vent (quoique Sylvain trouve quand même la motivation d’aller courir !!!) , calinage de chat (oui nous avons notre mascotte sur place, une petite bengal prénommée Apy ;)) et visionnage des rushs pour vérifier ce qu’il nous reste à tourner demain.

    Nico réalise en moins d’une heure ce qui m’aurait pris 3 jours à faire , un pré-montage + une petite vidéo pour vous montrer les dessous du tournage (que vous avez pu apprécier hier d'ailleurs ;))

    Le prémontage est déjà super, incroyable !! C’est un super bon présage pour la suite. En fait on a tout. Toutes les images sont là. Mais Sylvain veut que je me mouille à nouveau, il veut que je m’immerge demain matin dans cette eau refroidie par le mistral. C’est vrai que jusqu’ici on a plutôt eu de la chance. L’eau est à 20 degrés et nous avons souvent réussi à trouver des endroits abrités sans trop de courant pour filmer. Mais demain ce ne sera pas la même..

    Au delà de la performance, de la difficulté supplementaire à tourner dans une eau plus froide, Sylvain a quand même une vraie idée derrière la tête.. un plan qu’on n’a pas encore et qui pourrait vraiment claquer dans le clip. Encore faut-il arriver à le faire..

    Vous le saurez dans la prochaine news.. ;)!

  • La Grosse Journée !!

    Mardi 1er octobre. Météo magnifique annoncée, c’est le moment de mettre le turbo sur le clip !!

    Nous avons prévu une grosse matinée de travail avec beaucoup de scènes à tourner. 

    La mer est calme, posée, ça fait du bien ! Sa température plutôt clémente pour la saison, 20 degrés meme si le matin, en robe, ce n’est pas des plus agréables que de s’immerger !

    Ce matin nous tournons des plans poumons vides c’est à dire que je m’élance en expirant au préalable mon air. Le but est de filmer la coulée et l’impact sur le sable. Je dispose de deux robes de couleur différente et j’alterne suivant la scène à jouer. Pour ménager mes sinus, je tourne cette scène de dos avec un pince nez. Nous sommes dans environ 7 mètres de profondeur.

    Nico assure ma sécurité en me remontant rapidement à la surface après que j’ai percuté le sol. Quel confort !! Il fallait bien être trois pour ce tournage en mer, cela permet de garder un maximum d’énergie sur la journée.

    La deuxième scène correspond à une remontée en flottabilité positive. Cette fois-ci je pars poumons pleins et sans pince nez. Idem pour garder un maximum d’énergie, Nico me donne un poids pour la descente que je lache arrivée au fond. Je remonte alors tout doucement vers la surface pendant que Sylvain me filme. Nico récupère alors le poids pour la scène suivante. 

    Tout se passe comme prévu, et deux trois prises par scène sont suffisantes pour récupérer la matière attendue !

    Nous entamons alors une scène plus délicate, avec un miroir placé au fond de l’eau et légèrement recouvert de sable. Sylvain dispose également son trépied lesté sur le sable. Nico et Sylvain souhaitent capter le reflet de mon visage dans le miroir et après plusieurs essais, c’est dans la boîte !! C’est magnifique j’ai hâte de vous montrer le résultat de cette très belle matinée de travail.

    Il est temps pour nous de nous restaurer, il est 14h30, ça fait 5h30 que nous sommes partis en mer. Nous avons faim ! Et besoin aussi de faire une petite sieste avant de repartir encore pour quelques scènes ce soir.

    Nous devons rejouer la scène de l’entrée dans l’eau avec un plan plus large, faire de très gros plans de l’œil regardant la mer, du drapé de la robe dans l’eau, des reflets de la surface de l’eau.. tout ceci agrémentera joliment le clip en lui donnant un caractère organique. Le coin que nous avions prévu la veille mais qui n’était pas accessible à cause du vent est ce soir magnifique et se prête parfaitement à nos besoins. Sylvain propose du coup que nous rejouons la scène que nous n’avions pas pu faire la veille à cause du mauvais temps. Et c’est dans la boîte !! 

    Quelle journée nous sommes rincées ! Mais tellement heureux d’avoir enfin 95% du clip en boîte.

    Je vous laisse avec un petit making of by Nico de cette merveilleuse journée de tournage :D!