BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

D'UN COMMUN ACCORD

court-métrage de Raphaël K / Yohan Granara

À propos du projet

LE FILM

Les K Inutiles présentent leur premier projet de court métrage D'UN COMMUN ACCORD.

Genre :Drame / Comédie Noire / Huis Clos _ Durée visée :15 à 20 minutes _ Synopsis :Un jeune homme riche, avide de gloire, vient à la rencontre de la concierge de son immeuble, aux tendances suicidaires. Il veut lui proposer un accord qui viendrait changer leur vie, qui leur permettrait d'atteindre leur rêve respectif. Mais, bien evidemment, rien ne va se passer comme prévu.

Voici l'affiche vierge du film :

L'EQUIPE

   L'équipe des K Inutiles est composée de jeunes patients passionnés de cinéma, qui ont tous eu une experience de près ou de loin avec le 7ème art ou tout art audiovisuel (jeux vidéos, etc.) professionnellement et personnellement.

   Le noyau central de l'équipe s'est rencontré au BTS Audiovisuel de Rouen. Chacun a par la suite, soit continué ses études (le chef opérateur est à l'Insas, le réalisateur du making of a fait une licence pro) soit travaillé dans le milieu de l'audio visuel ( Le réalisateur a travaillé sur les derniers films d'Alexandre Aja en post production, l'assistante réalisatrice est vidéaste, l'ingénieur son est monteur son sur des films d'animations ). Puis se trouvent de simples passionnés, mais surtout des amis. C'est une équipe forte qui s'est soudée au fil des projets eparpillés et qui a l'envie, l'ambition de créer quelque chose, ensemble.

   Voici le premier film que nous avons réalisé avec cette équipe pendant nos études à l'occasion d'un concours hommage à Stanley Kubrick organisé par la Cinémathèque Française.

CASTING

Le comédien masculin principal (K) est Romain Chateaugiron, comédien de théatre qui s'engage progressivement mais surement dans l'audiovisuel !

La comédienne (Concierge) est en cours de recherche.

Cette belle gueule (floue) est celle de mon meilleur ami Ghislain Touron avec qui nous avons fait beaucoup de petits films disparus ( + un qui sera diffusé prochainement sur le net ). Il joue un rôle qui restera secret jusqu'à la projection du film (forcement).

À quoi va servir le financement ?

Le budget que nous vous demandons va nous servir à pouvoir louer une vraie caméra ( CANON C100 accompagnée d'un enregistreur externe ), necessaire quant aux partis pris de mise en scène( Objectifs courte focale), du matériel son performant, des lumières, mais aussi la nourriture, etc etc. Nous mettons tous un peu d'argent sur le film afin d'atteindre un vrai budget, mais demandons VOTRE aide afin de pouvoir le boucler et faire le film dans les meilleurs conditions possibles. Car mieux ce sera, meilleur sera le film.

Notre ambition est de présenter le film, une fois terminé, au plus de festivals de cinéma possibles. Afin de nous faire remarquer, et de tenter, par la suite, de réaliser un second film plus ambitieux et différent (déjà en cours d'écriture). Tout celà pour tenter d'aller progressivement vers du long métrage.

À propos du porteur de projet

Après avoir réalisé plusieurs courts métrages, le plus souvent ancré dans la comédie ( voir ci-contre http://yohangranara.blogspot.fr/ ), j'avais l'envie de faire un film très sérieux ( tout en gardant un certain second degré ) basé uniquement sur du dialogue. Le dialogue est surement l'art le plus compliqué dans le cinéma, beaucoup s'y perdent, certains en ressortent glorieux ( Tarantino, Paul Thomas Anderson, Anders Thomas Jensen ). Il faut savoir gérer le rythme, les silences, les crescendos-decrescendos. Mais plus encore, il ne faut surtout pas se contenter d'un simple champ contre champ, mais donner une vraie mise en scène avec du mouvement, des axes, des cadrages qui suivent les émotions des personnages ou mieux ! Qui les révèlent. Mon but premier est que la forme du film vienne révéler le fond, et non que le fond efface la forme. C'est un projet ambitieux, que j'ai en tête depuis 3 ans et pour lequel je vais me battre. C'est perilleux, mais toute l'équipe fera en sorte de reussir ce pari risqué

Mes principales inspirations / Ce que l'on va trouver dans le film :

Le réalisateur qui m'inspire véritablement pour ce genre cinématographique est Paul Thomas Anderson. Un artiste qui de Boogie Nights à The Master a su renouveller sa mise en scène tout en gardant cette force dans les échanges entre les personnages. Il sait rendre des dialogues puissants avec un simple regard, un simple sourire et quelques mots qui font mouche.

D'un point de vue décor, je suis surtout influencé par mes histoires personnelles, les endroits que j'ai traversé. Une vieille cuisine étroite, typée année 90 avec des meubles de recupération et des couverts désués. Un artiste/peintre a su représenter cet univers là de manière assez convaincante (voir ceux de cuisine) : http://www.herve-guilleux.com/tableaux-vendus.html.

  • L

La lumière sera en permanence mouvante. D'abord plutot réaliste quant aux sources de lumières, elle changera de ton et de positionnement suivant l'avancement de l'intrigue et des évènements. On plongera alors légèrement vers du cinéma fantastique. Mes inspirations tiennent du cinéma japonnais des années 70 comme la saga LA FEMME SCORPION, du cinéma fantastique italien des mêmes années ou du cinéma de genre francophone qui s'en inspire aujourd'hui.

Au niveau du son, je vais chercher à donner une rythmique et une ambiance en melangeant plusieurs sons allant du vrombrissement de frigo, à fracas de la pluie sur la vitre, etc. Chaque son aura une vie propre et viendra amplifier certains sentiments ou certains silences. La musique qui accompagnera le tout ( que l'on entend sur le trailer ) sera un rock sale, de garage, puissant et surtout infernal. Ce groupe ( JC SATAN ) est ma première inspiration musicale. Nous leur demanderont par ailleurs de composer la musique de fin, une fois le film monté. Croisons les doigts !