BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Du Noir au Rose

Les aventures d'une amazone résolument optimiste

À propos du projet

Je m'appelle Doris Le Mat-Thieulen, j'ai 51 ans, j'habite au Havre.
En 2013 et 2014, j'ai tenu un blog sur toute la durée de mon traitement dans le cadre d'une prévention de récidive d'un cancer du sein.
L'idée était d'aborder les étapes les unes après les autres, de la façon la plus optimiste qui soit en me disant que, sans doute, beaucoup de femmes vivaient cela seules et que mon expérience pourrait leur rapporter un certain réconfort.

Par ailleurs, écrire, à titre personnel, m'a fait beaucoup de bien, m'a permis de prendre énormément de recul.

Note d'intention :

"Vous avez été 45 000 à consulter mon blog "Du noir au rose" rédigé pendant 1 an, tout au long de mon traitement de prévention contre la récidive d'un cancer du sein diagnostiqué le vendredi 13 septembre 2013.
Vous avez été si nombreuses à me témoigner votre affection, mais aussi m'avoir indiqué que ces écrits vous avaient soulagées, réconfortées, soutenues que je me suis dit qu'ils seraient encore utiles pour d'autres. Les autres, ces 62 000 nouveaux cas de cancer du sein recensés en France chaque année.
Ce petit livre se veut être un guide de survie qui permet d'affronter un traitement lourd en relativisant chaque étape. Sans aucune moralisation, prosélytisme, c'est un témoignage qui peut être adapté à toutes les sensibilités avec un objectif unique : ne jamais s'avouer vaincues, toujours voir le verre à moitié plein."

A quoi va servir le financement ?

Le financement va servir à la fabrication du livre et à sa promotion.

Le devis pour en tirer 500 exemplaires est de 1600€ TTC.

Si je devais recevoir plus d'argent, cela m'aiderait à financer les frais annexes : numéro ISBN, envois postaux etc...

Puis éventuellement, je procèderais à un retirage dans une version plus élaborée.

À propos du porteur de projet

Je suis née le 15 juin 1968 au Havre. Je suis une musicienne active du milieu rock. J'ai démarré en tant que bassiste et chanteuse du groupe punk Burning Ambitions à l'âge de 16 ans où j'ai fait mes premières armes.
En 1986, j'ai intégré l'équipe du label Closer Records où j'ai appris sur le tas le métier d'attachée de presse, notamment en étant plus particulièrement dédiée à la promotion du label Teenage Records.
Sur mon temps libre, je me suis investie dans plusieurs projets de fanzines et d'échanges avec le Royaume-Uni puis j'ai organisé mes premiers concerts.
1990, je rencontre Jean-François Thieulen, batteur (et mon mari), avec qui je forme une première mouture de Dickybird, groupe qui pendant 13 ans sillonne les routes de France et de Navarre. 5 disques, 3 avec Nicolas Dick de Kill The Thrill et un petit dernier « Indéfendable » enregistré à Chicago par Steve Albini, masterisé à Abbey Road et des centaines de
concerts, dont des premières parties prestigieuses telles que celles de Girls Against Boys, Les Thugs, Dr Feelgood, Arno, L7, Fugazi, Sixteen Horse Power entre autres, en France, Italie, Suisse, Belgique et Étas-Unis.
C'est lors d'un concert à Marseille que j'ai rencontré l’anglais John Loder, co-fondateur de Crass et fondateur de Southern Records, label de distribution en charge de la diffusion de tous les meilleurs labels indés du moment. Pendant 8 ans, je représenterai ce label en France.
2006, Jean-François et moi donnons immédiatement naissance à Grand Final, un duo « facile à emporter » guitare-batterie-chant. D'emblée, nous sommes parties à San Francisco enregistrer un premier album intitulé « The Bridge ». Nous sortirons un nouvel album "La Mort" en 2018.
Pigiste pour Paris Normandie, je deviens journaliste pour un hebdo gratuit au Havre en 2010.
13 septembre 2013, j'apprends que je suis atteinte d'un cancer du sein et décide très rapidement de consigner les étapes de mon traitement dans un blog intitulé "Du noir au rose" avec un seul objectif : partager ma philosophie du verre à moitié plein avec celles qui seront un jour, peut-être, touchées par la maladie.

Share Suivez-nous