BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Drôles de patients pour futurs médecins

Améliorer la prise en charge de l'enfant par la formation innovante des étudiants en médecine

Le groupe des Anciens personnels de l'UPMC soutient très fortement ce projet

Pour chaque euro versé par un internaute les Anciens verseront 1€ (dans la limite de 6 000€)

L'association Imagine for Margo est aux côtés de la Fondation de l'UPMC

Imagine for Margo a contribué à donner vie à ce projet

À propos du projet

"Jamais la première fois sur le patient"

L'université Pierre et Marie Curie (UPMC) lance une campagne de levée de fonds pour la formation de milliers d'étudiants de la faculté de médecine. L’objectif est d’offrir aux étudiants du matériel de simulation afin qu'ils s'entraînent à réaliser des ponctions lombaires sur des mannequins enfants.

Selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS),  les étudiants en médecine de l'université Pierre et Marie Curie et autres professionnels de santé doivent d'abord apprendre les procédures de soins sur des mannequins.

Fin 2011, la faculté de médecine décide donc d'adapter sa pédagogie en choisissant de développer l'enseignement par la simulation en 2ème cycle des études médicales.

Depuis 2012, un groupe d'enseignants pédiatres, dirigé par le Professeur Arnaud Petit, s'est constitué pour la mise en place d'un module pédiatrique au sein d'une plateforme de simulation.

Depuis la mise en place de ce module, des milliers d'étudiants en médecine ont pu se former à l'hôpital Trousseau. Dès 2016, cet espace de formation est accessible aux élèves sages-femmes et élèves infirmier(e)s spécialisé(e)s en puériculture.

Voici ce que le module de simulation dédié à "la prise en charge de la détresse respiratoire et de l'arrêt cardiaque de l'enfant" a permis depuis sa création :

 

 

 

 

Cependant il existe un geste particulièrement délicat à réaliser en milieu pédiatrique. Il s’agit de la ponction lombaire chez l’enfant.

La ponction lombaire est un examen médical consistant à recueillir le liquide céphalo-rachidien, ou liquide cérébro-spinal par une ponction dans le dos, entre deux vertèbres.

En plus des indications infectieuses, la ponction lombaire est systématique chez tout nouveau-né qui va mal.

Le Professeur Arnaud Petit a donc proposé la mise en place d'un atelier ponction lombaire chez l'enfant à destination des étudiants. Ce module a été créé par le Dr Sébastien Héritier. Les étudiants ont ainsi la possibilité de s'entraîner sur de petits mannequins en silicone dont la taille équivaut à celle d'un enfant de huit mois, et dont le dos est garni de lombaires et d'une poche de liquide.

 

Voici en vidéo comment se déroule un atelier de simulation sur la ponction lombaire avec des étudiants en 5ème année de DFASM2 pédiatrie (Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales 2ème cycle) :

 

Malheureusement, l'équipement actuel de 3 mannequins ne permet pas d'assurer cet enseignement aux 400 étudiants en médecine. La plateforme de simulation doit garantir cette formation à l'ensemble des étudiants.

Acheter 5 mannequins supplémentaires permettrait d'offrir ces formations dans de meilleures conditions. En augmentant le nombre de mannequins, tous les étudiants pourront bénéficier de cet enseignement. Disposer de 8 mannequins au total permettra à la plateforme d'améliorer grandement la qualité de pédagogique de cet enseignement.

 

Pour deux raisons principales :

  • Nos exigences ont changé et la médecine procédurale (réalisation de gestes techniques) doit s'apprendre d'abord sur un "patient simulé", grâce à l'utilisation de mannequins dédiés. Cela permet aux jeunes professionnels d'être mieux préparés à la réalisation des gestes techniques, en particulier chez l'enfant, où l'exigence de réussite est encore plus marquée.
  • L'augmentation du nombre de médecins en formation, la réduction du nombre de lits hospitaliers, la diminution du temps de séjour... représentent de nouveaux défis qui nécessitent l'adaptation de la formation des étudiants.

En faisant un don pour cette campagne, vous soutenez la formation initiale universitaire (les étudiants en médecine, les internes en pédiatrie, les infirmières, les puéricultrices, les sages-femmes...), vous soutenez le développement de la formation continue (pédiatres, généralistes, gynécologues-obstréticiens, sages-femmes...), vous soutenez le maintien de l'excellence et de la médecine de demain.

Pour que le premier geste de la ponction lombaire chez l'enfant se déroule dans des conditions optimales, nous avons besoin de vous !

 

Crédit photo : Alice Santini pour la fondation UPMC

 

Ce projet a reçu le soutien de l'association Laurette Fugain, de l'association Action Leucémies et de l'association Imagine for Margo. Ces trois associations ont été particulièrement sensibles à ce projet, car la ponction lombaire est un geste délicat, indispensable pour guérir les enfants atteints de leucémie.

 

 

 

 

 

A quoi va servir le financement ?

Grâce à vos dons, nous pourrons financer l'achat de 5 kits de simulation enfant facilitant les formations lors de la pratique d'une ponction lombaire.

Chaque kit de simulation est composé d'un mannequin, de deux blocs d'injection pédiatrique (profond), de deux blocs d'injection pédiatrique (très profond), d'un sac d'irrigation, d'un support et d'une seringue (50 ml). Son coût d'achat est de 3 000 euros pièce.

      

Si l'objectif de 15 000 euros est dépassé, nous pourrons financer par la suite la réalisation d'un film sur la ponction lombaire à destination des étudiants et des professionnels de santé.

 

Pour les particuliers

Pour tout don supérieur ou égal à 5 €, vous pouvez bénéficier d’une déduction fiscale, par l’intermédiaire de la fondation UPMC, partenaire du projet. La fondation partenariale UPMC est reconnue d’intérêt général.

Vos dons à la fondation UPMC sont déductibles à 66 % de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % du revenu imposable, selon l’art. 200 du CGI) ou à 75 % de votre impôt sur la fortune (loi TEPA).

Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de suppression et de rectification de vos données personnelles en vous adressant au siège de la fondation de l'université Pierre et Marie Curie.

Pour plus d’informations, contactez Jeanne-Marie de Lépine au 01.44.27.61.78.

 

Pour les entreprises

Les dons effectués par les entreprises au titre du mécénat leur permettent de bénéficier d'une réduction d’impôt sur les sociétés égale à 60 % de la somme versée dans la limite de 5 pour mille (0,5 %) du chiffre d’affaires HT (art. 238 bis du CGI).

Pour plus d’informations, contactez Karine Cunhac au 01.44.27.26.11.


 

À propos du porteur de projet

  • Le Professeur Arnaud Petit

Arnaud PETIT est Professeur des Universités en pédiatrie et Praticien hospitalier dans le service d’Hématologie et d’Oncologie Pédiatrique de l’hôpital Trousseau. Pédiatre cancérologue dans un service clinique particulièrement exigeant pour assurer la prise en charge des enfants atteints de maladies graves, il est convaincu que la formation initiale et la formation continue sont deux facteurs majeurs et incontournables du progrès médical au service des enfants malades. Il a créé en 2011, le groupe de pédiatres enseignants PEPITE (Programme d’Enseignement de la Pédiatrie par l’Internet et les Technologies Electroniques) à l’UPMC, dont l’objectif était de mettre en place des enseignements innovants pour l’apprentissage de la pédiatrie à la faculté de médecine. Dès l’année universitaire 2012-2013, lui et son groupe ont mis en place l’enseignement de Pédiatrie par la simulation pour les étudiants en médecine. Très rapidement, la simulation s’est progressivement implantée dans la « culture » des services pédiatriques de l’hôpital Trousseau. Depuis 2017, il a créé la plateforme de simulation P2ULSE (Plateforme Pédiatrique hospitalo-Universitaire de e-Learning et de Simulation de l’Est parisien), qui deviendra rapidement un lieu de formation incontournable pour les étudiants se préparant aux métiers de la santé et pour les professionnels des établissements de santé, amenés à s’occuper d’enfants malades.

 



 

  • Le doyen de la faculté de médecine de l'université Pierre et Marie Curie, Bruno Riou

 

Le Professeur Bruno RIOU est le doyen de la faculté Pierre et Marie Curie, depuis 2015. Professeur d'anesthésie-réanimation à l'UPMC, Bruno Riou est par ailleurs chef du service des urgences de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Il a récemment travaillé à la refonte du master santé, mis en place à l'UPMC à la rentrée de septembre 2014.

 

 

 

  • L'hôpital Trousseau et le Groupement Hospitalier Universitaire-Est

Pour former ses étudiants, la faculté s'appuie sur les hôpitaux du Groupement Hospitalier Universitaire-Est, regroupant les hôpitaux de  Saint-Antoine, Tenon, , Rothschild et Trousseau.

L’hôpital Armand Trousseau, situé dans le 12ème arrondissement de Paris, est un hôpital public faisant partie de l’Assistance Publique–Hôpitaux de Paris (AP-HP). C'est un hôpital pédiatrique et périnatal de référence de l’Est parisien qui propose une prise en charge des premiers jours de la vie à l’âge adulte. Cet établissement est spécialisé dans les soins pédiatriques, les grossesses à risque, la médecine foetale et la médecine néonatale.

 

  • L'université Pierre et Marie Curie

Première université française et 6e européenne, l’UPMC est  leader en mathématiques, ingénierie-technologie  et sciences de l’information, physique et astrophysique, sciences de la mer, chimie, sciences de la vie et de l’environnement et médecine.
Université centrée sur la recherche, elle compte de nombreux prix prestigieux (prix Nobel, médailles Fields, médailles d’or et d’argent du CNRS…) parmi les 6 200 enseignants-chercheurs qui oeuvrent au quotidien au sein de ses 100 laboratoires.
Avec près de 35 000 étudiants (2/3 en sciences, 1/3 en santé) dont 25 % d’étudiants étrangers, l’UPMC offre une dizaine de mentions de licences et de masters et délivre 700 doctorats chaque année. Au printemps 2016, l’université Pierre et Marie Curie est entrée dans une nouvelle étape de son histoire en s’engageant dans un processus de création d’une nouvelle université avec son partenaire Paris-Sorbonne. Elle prendra effet le 1er janvier 2018. Source: http://www.upmc.fr/

 

  • La fondation partenariale UPMC

Créée en 2009, la fondation partenariale UPMC a pour objectifs de contribuer au développement de l’UPMC pour lui permettre de relever les défis d’un monde en perpétuelle mutation. Elle vise notamment à favoriser le rayonnement et l’attractivité internationale de l’UPMC, à mobiliser la communauté de l’UPMC et de ses diplômés et à contribuer à l’établissement de synergies entre l’université et le monde économique. En cinq années d’existence, la fondation a contribué au financement d’une trentaine de projets sur des thématiques aussi variées que la robotique, la maladie d’Alzheimer ou encore la pollution en milieu urbain. Source : http://fondation.upmc.fr/fr/index.html    

 

 

 

     

     

     

       

      FAQ

      Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

      Poser une question Signaler ce projet