BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

LES CONQUÉRANTES DU CALVADOS

« DRAGON LADIES, UNE PAGAIE, UN BIENFAIT ! » Une action sport-santé adaptée pour les femmes atteintes du cancer du sein

À propos du projet

Toutes ensemble unies dans l'effort !

Encore une demande de financement participatif vous direz-vous peut-être…

Et bien oui, c'est vrai, nous avons besoin de vous et n'hésitons pas à solliciter votre solidarité et votre générosité.

Mais vous allez voir qu'à la lecture de ces quelques pages, la cause est très belle et mérite votre attention !

Alors, de quoi s'agit-il ? Tout simplement…

… d'une action solidaire pour que des femmes,

touchées dans leur corps et leur esprit,

reprennent la barre de leur vie !

LE DRAGON BOAT, C'EST QUOI ?

Embarcation ancestrale qui nous vient de Chine, le Dragon Boat est un bateau de 10 ou 20 équipiers (voire plus) propulsé à l'aide d'une pagaie simple de canoë, avec un(e) barreur(se) à l'arrière et une personne à l'avant donnant le rythme sur un tambour. Il est particulièrement adapté pour développer la notion d'équipe.

Il est richement décoré avec une tête de dragon comme figure de proue, ce qui en fait une magnifique embarcation très originale et folklorique !

Le Dragon Boat est propice à l'effort de groupe, à la solidarité, à la convivialité et à la fête, autant de valeurs partagées dans le monde entier par des millions de pratiquants et entre autres par les Dragon Ladies.

Une belle embarcation ancestrale et folklorique

QUI SONT LES DRAGON LADIES ?

C'est le nom donné sur toute la planète aux femmes atteintes (ou l'ayant été) par le cancer du sein (plus de 40 000 cas chaque année en France) et qui pratiquent le Dragon Boat.

Dans le Calvados, elles ont choisi de s'appeler Les Conquérantes.

En France, une trentaine de structures locales, départementales ou régionales ont mesuré tout l'intérêt de l'activité et ont créé des groupes de Dragon Ladies. Ce nombre ne cesse d'augmenter.

26 km sur la Seine : pari relevé en octobre 2015 par 20 Conquérantes du Calvados

lors de la Traver’Seine à Paris !

QUELS BIENFAITS POUR LES LADIES ?

Prise en charge par des animateurs sportifs engagés et compétents ainsi que par des cadres médicaux, motivés et convaincus (médecin, oncologue, kiné), la pratique progressive et régulière du Dragon Boat est très positive pendant les traitements et en période de rémission. Elle réduit significativement la fatigue, diminue les effets secondaires comme par exemple le lymphœdème (phénomène du «gros bras»), atténue la toxicité des traitements, limite le risque de récidive et facilite le retour à la vie sociale, familiale et/ou professionnelle.

Dès 1992, l'oncologue canadien Mc KENZIE avait décelé l'intérêt de l'effort physique et particulièrement du mouvement de pagayage pour les femmes atteintes par le cancer du sein.

Depuis 2010, des études très sérieuses et scientifiques ont confirmé ses thèses.

Et que dire des bienfaits d'ordre moral et psychologique ? Quel bonheur de voir ces femmes rompre pour certaines avec l'isolement, se réapproprier leur corps, retrouver peu à peu le goût à la vie, échanger sur leurs problèmes, leurs expériences mais aussi sur les solutions, partager des efforts, de la sueur mais aussi des rires et du plaisir, s'encourager, s'entraider, relever des challenges, pour au final, une santé et un bonheur retrouvés !

Une aventure humaine et sportive !

QUELQUES TÉMOIGNAGES…

«C'est vraiment une activité physique adaptée à nos problèmes qui fait bien travailler les bras et le haut du corps.» - Jocelyne.

«Même quand j'arrive fatiguée, je repars heureuse et motivée.» - Brigitte.

«Cette activité m'incite à sortir de chez moi et à respirer à pleins poumons.» - Aline.

«J'ai commencé à 76 ans ! Je n'aurai jamais osé avant ! Quel bonheur.» - Gisèle.

«Quel plaisir de se retrouver, d'échanger et de partager nos soucis, mais aussi et surtout nos joies et nos efforts.» - Sabrina.

«On a toutes souffert de cette affreuse maladie mais quand on est ensemble, on rit beaucoup et on oublie nos problèmes. Les encadrants sont plus que formidables et on les adore...» - Catherine.

QUI ORGANISE ET PORTE LE PROJET ?

Dans le Calvados, c'est le CDCK 14 (Comité Départemental de Canoë-Kayak du Calvados) qui gère l'action, en partenariat avec des clubs locaux volontaires.

Reconnue d'intérêt général, cette association «tête de réseau» fédère et coordonne les énergies.

Elle met par ailleurs à dispostion de cette action son cadre technique salarié, ses dirigeants bénévoles (5 entraîneurs à ce jour) et ses moyens logistiques avec l'aide de la Région Normandie, du Conseil Départemental du Calvados, du réseau ONCONORMANDIE, de l'Agence Régionale de Santé, des services de la Jeunesse et des Sports et du Comité Régional de Canoë-Kayak.

Un réseau de partenaires privés vient progressivement renforcer l'action, avec comme dernier mécène en date «Les Courants de la Liberté» qui ont été séduits par l'activité et les projets.

A noter également l'investissement sans faille à nos cotés de la MFR La Bagotière des Moutiers-en-Cinglais et de ses étudiants(es) en BTSA Développement, Animation des Territoires Ruraux, accompagnés de leurs dévoués formateurs.

POURQUOI AVONS-NOUS BESOIN DE VOUS ?

Devant le succès rapide de nos actions, nous devons relever plusieurs challenges, à savoir :

- que l'activité continue de progresser et que notre structure ne soit pas amenée à refuser de nouvelles Ladies.

En ce début d'année 2016, 46 femmes sont inscrites pour 24 places seulement ! Et la demande est croissante.

Nous ne disposons actuellement que de 2 Dragon Boats de 10 places (qui portent le nom de Mathilde et Guillaume).

Il nous faut investir rapidement dans un Dragon Boat de 20 places (qui s'appellera Rochambelle) avec tout le matériel inhérent, à savoir des pagaies et des gilets de sauvetage, soit un coût total de 12 500 € TTC.

- que l'activité reste ouverte à toutes, sans discrimination d'ordre financier.

A ce jour, la cotisation annuelle est fixée à 120 € par Lady, ce qui reste une somme tout à fait abordable.

A cela s'ajoute leur participation financière lors des événements et des sorties (déplacements, hébergement, intendance, inscriptions, …).

Mais il est difficile de boucler le budget de fonctionnement de l'action. Et pourtant, à l'exception du cadre technique fédéral qui est le seul salarié de l'association, les autres encadrants sont bénévoles et ne sont même pas remboursés de leurs frais.

Il nous faut donc trouver des ressources supplémentaires, environ 4 000 €, afin de maintenir la mixité sociale du groupe, valeur essentielle au sein de notre association.

- que l'activité reste attractive, avec des prestations de qualité et de nouveaux challenges.

Un à trois entraînements hebdomadaires sont proposés selon la période de l'année, le samedi matin toute l'année, le lundi soir de mai à octobre, le mercredi soir d'avril à octobre et le mercredi après-midi de novembre à mars.

Par ailleurs, des événements sont à l'affiche pour motiver «les troupes». Ce sont de vrais challenges qui décuplent la motivation des Ladies :

- des sorties sur l'archipel de Chausey, en Suisse Normande ou dans l'estuaire de l'Orne sont régulièrement au programme ;

- en octobre 2015, le premier gros challenge relevé par les Ladies a été de participer à la Traver'Seine (traversée de Paris) au milieu de 400 autres passionnés(es). Deux dragon boats, 20 Ladies et 4 cadres ont effectué les 26 km du parcours en 3h26, … avec une 1ère place dans la catégorie des équipages 100 % féminins pour un des deux équipages ! Pas mal, non ?

Le bonheur de partager !

- en 2016, le défi est de taille ! Pour la 1ère fois de leur jeune histoire, 30 Conquérantes du Calvados et 6 cadres (dont un médecin et une kiné) se sont engagés dans LE challenge mondial des Dragon Ladies : La VOGALONGA de Venise, événement mythique qui aura lieu le dimanche 15 mai 2016 !

En 2015, pour sa 41ème édition, plus de 7 000 pagayeurs(ses), soit 2 100 embarcations propulsées à la pagaie ou à la rame, venus(es) de toute la planète pour s'affronter, ou plutôt se confronter car il ne s'agit pas d'une compétition mais d'un rassemblement, lors de cet événement grandiose, sur les 32 km du parcours dans la lagune de «La Sérénissime» !

Là encore, les Ladies et leurs cadres mettront « la main à la poche », en fonction de leurs moyens, ce qui est accepté de tout le groupe, et c'est bien normal. Cela fait aussi partie de nos valeurs.

La Vogalonga à Venise : LE challenge 2016 pour 30 Conquérantes du Calvados !

Pour que ce challenge soit accessible à toutes, nous avons besoin de partenaires et donc DE VOUS !

Le budget global de ce projet spécifique Vogalonga dépasse les 15 000 € pour l'ensemble des 36 personnes concernées, sans compter l'acquisition indispensable à court terme d'un minibus 9 places (pour tracter la remorque portant les Dragon Boats qu'il faut systématiquement transporter sur tous les lieux de pratique, y compris à Venise !).

Vous l'aurez compris, une fois de plus, la passion est là, l'énergie aussi, l'attente est importante et les besoins le sont tout autant ! L'activité nécessite du matériel conséquent et onéreux ; les événements aussi. Nous espérons vous avoir convaincus de l'intérêt de notre démarche et de la légitimité de faire appel à votre générosité et à votre solidarité.

D'avance, UN ÉNORME MERCI de la part de tous les ladies !

POUR EN SAVOIR PLUS :

Contact : Jean-Louis RIOU, président de l'association CDCK 14 : 06.38.63.43.63

En prime, … le bisou de nos Dragon Boats ! 

À propos du porteur de projet

Nos références :

http://cdck14.org/project/dragon-ladies/

https://fr.ulule.com/dragonladies-calvados/