BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Dotation d'auteur pour le PLGE

Une résidence d'auteur pour le lauréat du Prix Littéraire des Grandes Écoles

À propos du projet

Depuis 2009, le Prix Littéraire des Grandes Écoles, mené uniquement par des étudiants, récompense un premier roman francophone afin de promouvoir la littérature contemporaine. 

Il était temps ! Nous avons notre lauréat !! Félicitations à : 

Quentin Leclerc, Saccage, Éditions de L'Ogre

 

Pour la huitième édition, nous aimerions récompenser le lauréat d'une manière beaucoup plus forte en lui permettant d'intégrer une résidence d'auteur pour six semaines. La Marelle, située à Marseille, peut accueillir notre lauréat et lui conférer un cadre de création absolument fabuleux. Cette dotation permettra de soutenir les futurs projets d’écritures du lauréat à la résidence. Pour voir leurs vidéos : La Marelle

 

Qu'est-ce qu'une résidence d'auteurs ?

Une résidence d'auteurs est un lieu où l'auteur est hébergé dans un lieu propice à la création. Il s'agit d'une rencontre entre l'identité de la structure d'accueil et le travail de création littéraire de l'écrivain. Celui-ci est hébergé dans un cadre privilégié et est le plus souvent défrayé pendant son séjour. La finalité principale est de donner les moyens et les conditions à l’auteur pour qu’il poursuive son travail de création littéraire. Ensuite, certaines attendent de l’auteur un texte sur son travail en résidence, d’autres organisent des rencontres avec des écoles, avec différents publics… Les attentes sont aussi variées que les projets.

Le 9 juin au musée de la Vie romantique

Le beau musée de la Vie romantique nous accueille dans leur romantique jardin pour honorer le lauréat et remercier tous nos partenaires ! Ce sera aussi l'occasion de nous réunir pour célébrer la création et la littérature ! 

© D. Messina - musée de la Vie romantique

©D. Messina - musée de la Vie romantique

© Prix Littéraire des Grandes Écoles

A quoi va servir le financement ?

La dotation permettra de financer une partie des frais du séjour de l'auteur à La Marelle afin qu'il puisse bénéficier de six semaines consacrées à la création. 

La Marelle est hébergée depuis 2010 à la Villa des auteurs, la Friche la Belle de Mai à Marseille.
Le programme de résidence accueille à ce jour environ 8 résidences par an, auteurs français ou étrangers, et s’ouvre à toutes sortes de projets littéraires. Elle mène des actions à l’international, dont le dispositif « La Marelle prend l’eau » qui propose des résidences entre Marseille, Tunis et Alger.
La Marelle organise régulièrement des rencontres publiques, avec les auteurs en résidence ou avec des écrivains invités, ainsi que des événements littéraires. Elle mène également des actions de conseil, de programmation et d’animation littéraire.
Enfin, La Marelle édite, ou coédite des ouvrages en format papier ou numérique. Elle accompagne également, hors résidence, certains auteurs dans leurs projets, de la conception à la production.

(Vue d'une des chambres de la résidence) 

La résidence d'auteurs est financée grâce aux aides de l'États et des bourses décernées par le Centre National du Livre. Notre contribution, en tant qu'étudiants, serait un beau symbole d'intégration des jeunes dans la créationet le développement de la culture. 

© La Marelle

À propos du porteur de projet

Qui sommes-nous ?! 

Le Prix Littéraire des Grandes Écoles (PLGE) a été fondé à HEC en 2009 pour permettre aux étudiants d’écoles ou d’université prestigieuses d’exprimer leur passion pour la littérature. Il repose sur un constat simple : l’absence d’événement littéraire d’ampleur qui vienne titiller l’intérêt des étudiants pour les belles-lettres dans les Grandes Écoles. Le 14 janvier 2017, le PLGE  a, pour la première fois, organisé une nocturne "Chill avec Baudelaire" au musée de la Vie romantique. 507 étudiants se sont réunis autour d'une présentation originale des inspirations picturales de Baudelaire. 

© PLGE - Lecture en boloss des belles lettres devant le Yucca Gloriosa 

© Musée de la Vie romantique - Techno baudelairienne près de la serre du musée.

Depuis sept ans, nous sommes soucieux de créer des liens entre les différents milieux artistiques et culturels afin de promouvoir l’expression et la création étudiante. Par l’organisation de conférences, d’entretiens ou de table-rondes, nous aspirons à donner un éclairage sur différents aspects de la littérature. Nos partenaires (Le Journal des Grandes Écoles, Zone Critique, le Musée Delacroix ou encore le Musée de la Vie Romantique) nous soutiennent véritablement et ainsi nous encouragent à poursuivre nos actions.

En récompensant des écrivains talentueux et encore méconnus, le PLGE veut permettre leur popularisation et, autant que possible, favoriser la poursuite de leurs carrières. De la cinquantaine d’ouvrages présélectionnés, le Prix n’en retiendra qu’un : un ouvrage contemporain, publié l’année de la nouvelle édition, exigeant et ambitieux, comme les étudiants qui composent le jury. En 2016, le PLGE met en place expositions et partenariats avec les musées afin de mettre en perspective la littérature et les autres arts. Le jury se compose d’une dizaine d’étudiants issus d’écoles ou d’universités renommées (Sciences Po, écoles de commerce, Sorbonne…) recrutés pour leur passion de la littérature et leur implication. Au cours de quatre comités de lecture répartis tout au long de l’année et qui se tiennent dans des lieux prestigieux (Musée Delacroix, Maison Victor Hugo, Drouant…), ils débattent des titres sélectionnés et choisissent le lauréat du Prix. Chaque jury a sa propre personnalité et, d’année en année, des titres très différents ont été primés (Agnès Mathieu-Daudé avec Un Marin chilien en 2015-2016, Marie Richeux avec Achille en 2014-2015…) afin de toujours révéler la diversité de la littérature française, toujours vive et rayonnante !

Agnès Mathieu-Daudé, Un marin chilien - lauréate 2016. 

Page Facebook

prixlitterairedesgrandesecoles.com 

Instagram

 

Ils nous soutiennent :

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet