Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

DooTRI

Le vide-grenier du 21e siècle en application

À propos du projet

   Dootri est le vide-grenier du 21e siècle. A travers cette application, nous vous proposons de vendre vos objets mis de côté dont vous ne voyez plus l'utilité pour une valeur de 2 euros. Dootri va parcourir chaque région de la France pour racheter vos objets à moins de 2 euros et ensuite les revendre à travers l'application ou les redonner à des associations.
Avec l'effet de mode, les objets qui perdent leur valeur dans certaines villes pourront vite être revalorisé dans d’autres villes. Notre application va également permettre aux professionnels de promouvoir leurs articles de la semaine en promotion à 2 euros.

À quoi va servir le financement ?

         La première phase du projet (mise en forme de l'interface) étant déjà financée, cette collecte permettra de financer la deuxième partie de notre application. En effet, nous souhaitons investir dans une petite fourgonnette floquée au logo Dootri qui va nous permettre d'aller à la rencontre des particuliers pour l'achat des objets et la distribution à des associations.

La livraison de l'application étant prévu mi-septembre, nous comptons sur votre soutien pour l'étape suivante !

À propos du porteur de projet

        Je suis un jeune entrepreneur de 26 ans. Je me suis lancé dans l'entreprenariat il y a maintenant 2 ans de cela après avoir effectué 2 années à l'université Lumiere Lyon 2, en droit. J'ai effectué ensuite 3 voyages aux Etats-Unis. Durant cette période j'avais déja eu une envie d'entreprendre. J'ai ainsi trouvé l'idée du projet Dootri dans l'Etat de New Jersey.
Il y a un magasin aux Etats-Unis qui s'appelle "Dollars tree" où tous les objets sont vendus à 2 Dollars l'unité. Dès mon retour en France, j'étais très optimiste à l'idée d'ouvrir un magasin de ce type. Après avoir effectué une étude de marché, je me suis rendu compte que la France disposait déjà de plus de 48 boutiques appellées "Tout à deux euros". J'ai ainsi laissé ce projet de côté. Puis, en 2016, j'ai vu le succès de Airbnb, Blablacar ou encore d'autres entreprises de l'économie de partage et je me suis dit que nous sommes au 21eme siecle dans l'ere de l'information et que le modèle "Tout à deuxeuros" est un modèle traditionnel. 

       De ce fait, je propose une alternative à ce concept mais avec une visée participative. Après tout, nous sommes tous concerné par le gaspillage !