BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Donatien - Projet musical et visuel

7 poèmes musicaux inspirés de la vie et l'oeuvre du Marquis de Sade

À propos du projet

Depuis des siècles, le nom de Donatien Alphonse François, marquis de Sade suscite toujours autant de curiosité, de fantasmes et de mystères. Beaucoup d'universitaires ont travaillé à réhabiliter le divin marquis, à expliquer son oeuvre et sa philosophie si bien que le mythe de Sade est toujours très présent dans la littérature, le cinéma, la peinture ou encore la musique.  

Admirateur et connaisseur de l'univers sadien, Cédric Barré, auteur-compositeur-interprète, met en musique ses impressions de lecture à travers 7 poèmes sonores.

"Et si Sade avait été compositeur?" C'est la question de départ de Cédric qui utilise pour cette oeuvre tous les instruments contemporains de Sade, et se place de façon ludique, comme un explorateur musicien qui aurait retrouvé des partitions du Marquis, plus de 200 ans plus tard, et leur donnait vie, ici, en 2012. Il s'inspire du style d'écriture de Sade pour y trouver une façon de composer: l'accumulation, la répétition, le foisonnement, le trouble, la mécanique et le malaise présents dans les écrits, il les transpose en musique. Mais dans la vie même de l'écrivain, qui a passé la majorité de sa vie en prison, il trouve une grande inspiration pour sa musique. L'enfermement, la rage contenue, prête à exploser sur le papier, il la fait transpirer dans cette oeuvre toujours sur le fil. "C'est la petite musique du cerveau libre, dans un corps emprisonné".

Loin d'être facile d'accès, ce disque se veut avant tout ludique et s'accompagne d'une création visuelle de la photographe Sand Mulas, qui livre à partir des musiques, des clichés lourds de sens indissociables de la musique.

Ce disque s'adresse donc à un public averti, aux lecteurs de Sade, aux amoureux de musique contemporaine et expérimentale, enfin à tout auditeur désireux de découvrir un auteur, à travers une oeuvre musicale et sonore originale qui essaie de recréer sans les mots, une sensation littéraire.

"Lire Sade n'est pas anodin, et nous change définitivement. J'ai voulu qu'à l'écoute de "Donatien", on éprouve le même chamboulement, celui des sens et de l'âme" nous dit Cédric Barré. Pari réussi?

pochette

Jann Halexander, référence du monde musical indépendant écrit à propos de Donatien...

Donatien : un état, un trip, un voyage…
Par Jann Halexander
Lorsque j’ai débuté en tant que chanteur en 2003, le nom de Cédric Barré imposait déjà le respect dans le monde de la chanson et de la variété indépendantes en France : après tout, il avait chanté à l’Olympia, participé aux rencontres d’Astaffort  organisée par Francis Cabrel, possédait son propre studio…par la suite il allait mettre en place le projet collectif Les Marguerites, un single dont les bénéfices étaient versés à une association soutenant la lutte contre la maladie d’Alzheimer.
[...]
Cédric Barré nous est revenu avec Donatien. Dans un genre où on ne l’attendait pas : la musique contemporaine. Ah les puristes feront la fine bouche, quel dommage ! Au fil du projet Sade on assiste à quelque chose de flamboyant, crépusculaire, primitif. Sexuel. A l’image de l’oeuvre du Marquis de Sade, l’atmosphère du disque se révèle être un mélange de noblesse, de sexualité, de violence…d’ailleurs serait-il concevable de dénaturer les 120 journées de Sodome, y compris à travers le materiau musical ? Après tout les ouvrages du marquis n’ont pas été expurgés pour être intégrés dans la bibliothèque de la Pléiade en 1990.
A œuvre intemporelle répond une œuvre de musique contemporaine. Essai périlleux tant cette musique, malgré la multiplicité des initiatives, notamment en Europe de l’Ouest,  visant à la pérenniser dans l’esprit des gens, au même titre que la musique classique ou moderne, peine à convaincre les publics, ‘élitistes’ ou ‘populaires’, ‘cultureux’ ou ‘populeux’. Exercice périlleux pour Cédric Barré venu d’un autre monde musical en apparence, mais exercice à mon sens réussi : l’inquiétude suinte des morceaux, la fébrilité de tous nos sens nous donnerait presque le tournis, l’angoisse est distillée, angoisse des corps et âmes qui vont se mêler, de celui/celle qui va subir la confrontation et le passage à l’acte, l’angoisse face au mélange des fluides, que Sade voulait infini.
En tant qu’auditeur émerveillé et à jamais déstabilisé, je prends "Donatien" comme un cadeau sublime et inattendu offert à la culture française. A la culture en général. Et à Sade.
(texte intégral à retrouver dans le livret)

A quoi va servir le financement ?

Vos dons et votre aide nous permettrons de couvrir, nous l'espérons, une partie des frais de l'album notamment le pressage et la diffusion du cd. Le travail de studio, de mixage et de mastering et déjà réalisé, il nous manque ce petit coup de pouce participatif...

Nous espérons aussi pouvoir réaliser une exposition autour de ce travail, nous sommes à la recherche de lieux, avis aux amateurs! 

À propos du porteur de projet

Midi 52 est un label indépendant à la recherche de projets innovants et audacieux. Nous produisons des artistes singuliers tels que Cédric Barré, Mam'zelle Bip et Franck Perrolle, Jann Halexander et le collectif des Marguerites contre Alzheimer (Mickaël Miro, Allan Théo, Chloé Clerc...)

Cédric Barré est auteur-compositeur-interprète, il a réalisé deux albums, a été stagiaires des rencontres d'Astaffort en 2006 avec Francis Cabrel, Sanseverino, a fait entre autres les premières parties de Jeanne Cherhal, Fabien Martin, Alain Chamfort... Il a écrit la chanson "J'y étais pas", hymne du collectif des Marguerites, classée dans le top 70 des ventes en 2007. Aujourd'hui, il organise de nombreux concerts et sortira son nouveau projet en 2012 produit par Usmar.

Sand Mulas est photographe, réalisatrice et travaille entre autres pour Benjamin Biolay, M. Pokora, Marcel Amont ou Renaud Hantson. Elle est à l'orgine avec Thierry Cadet du site Horscene, qui présente l'actualité musicale autrement

www.sandmulas.com

www.horscene.com