BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Dojo, le duel des maîtres.

Le jeu de société de bluff et de stratégie.

  • La livraison ou remise en mains propres de Dojo, le duel des Maîtres

    Messieurs, mesdames, bien le bonjour,

    On vous écrit aujourd'hui concernant la livraison de vos contreparties. Pour que nous puissions prévoir la suite des opérations (et surtout commander la surprise), il nous faudrait savoir qui parmi vous aimerait récupérer ses contreparties en mains propres. Pour rappel, les dates sont les suivantes : 

    - samedi 30 Novembre 2019 après-midi : Bordeaux (centre - Porte de Bourgogne)
    - samedi 7 Décembre 2019 après-midi : Paris (Châtelet ou Bastille)
    - samedi 14 Décembre 2019 après-midi : Toulouse (centre - Place Saint-Pierre)

    Les zones entre parenthèses sont les endroits où nous pensons trouver un lieu de remise en mains propres suivant le nombre de demandes. On vous demande simplement 15 secondes de votre temps (littéralement) pour remplir ce petit formulaire : https://forms.gle/qTraZPLii2ccrqdK7. On vous laisse jusqu'au Dimanche 27 Octobre pour nous donner votre réponse. Si jamais vous ne remplissez pas ce formulaire, ne vous en faites pas, vos contreparties vous serons envoyées par voie postale ;). Dans ce cas, les envois se feront début Décembre.

    Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous écrire sur [email protected] 

    Très honorable journée à vous :D !

  • Dojo est financé !

    Chers amis ludistes, la campagne de financement de Dojo, le duel des Maîtres est officiellement terminée !

    Après un moins de cavalcade, vous nous avez fait suffisamment confiance pour que le projet atteigne les 120%, merci infiniment ! Grâce à vous, le jeu final contiendra non pas 25, mais 33 Prodiges :D ! Vous ne pouvez pas savoir à quel point votre soutien, vos messages et vos encouragements nous ont aidé à mener ce projet jusqu'au bout, et rien que pour ça on vous remercie encore une fois !

    Certains peuvent avoir tiqué: 33 Prodiges ? Sachant qu'il y a les 25 initiaux plus les 6 Prodiges des contributeurs plus Niquao du palier 120%, on devrait arriver à 32. Les comptes sont exacts, mais nous avons voulu vous faire une petite surprise : ça nous a fait tellement plaisir de voir le pallier 120% débloqué qu'il rajoute non pas 1, mais 2 Prodiges ! Veuillez accueillir chaleureusement Hollenn, la shaman des bêtes !

    Les bonnes nouvelles étant passées, il nous reste du pain sur la planche ! Nous vous tiendrons au courant de l'avancée de la production des boîtes. Le planning a été fixé pour que l'on puisse respecter les engagements de livraison avant Noël. Les premières commandes de composants sont en cours :D !

    On vous enverra bientôt un message concernant la remise en mains propres. Pour rappel on sera le 30 Novembre à Bordeaux, le 7 Décembre à Paris et le 14 Décembre à Toulouse. On vous communiquera bientôt les lieux exacts où vous pourrez nous retrouver.

    En attendant, on vous souhaite une excellente fin de semaine, et vu que l'on est pas à une fois près, merci encore pour tout :D !!!

  • Dernières 12 heures !

    Bonjour à toutes et à tous, 

    La campagne de Dojo se termine dans moins de 12h ! Le doute n'est plus permis : un jeu de PvP de fabrication française avec plusieurs variantes et en plus livré pour Noël, que demander de plus ? Vous avez toutes les cartes en main, maintenant, c'est à vous de jouer

    Dojo, c'est une folle aventure qui prend vie grâce à vous. Et pour vous donner une nouvelle encore meilleure, grâce aux généreuses personnes ayant contribuer avec le pallier Honorable Maître, Dojo n'aura pas 25 Prodiges mais 31 ! Et c'est avec joie que l'on vous présente le premier, ou plutôt la première : Vikyra, un personnage de Pomme.

     Pour en savoir plus sur Vikyra n'hésitez pas à venir sur notre Instagram : https://www.instagram.com/p/B3rNM1poW2j/

    Et dans le cas où nous atteindrions le pallier des 120%, nous avons déjà prévu l'arrivée de nouveaux venus, tels que le fameux Niquao !

    Nous vous disons à très vite, pour la conclusion de cette aventure 

  • 100% atteint !

    Chers Maîtres, bien le bonjour !

    C'est avec une joie immense que l'on vous annonce que le palier des 100% a été franchis ! Ce qui était un projet un peu fou fut un temps est devenu réalité, et pour ça nous aimerions remercier toutes les personnes qui y ont contribuées !

    Le projet n'est cependant pas terminé, et il vous reste quelques heures pour nous aider à franchir les 120% et ainsi débloquer un nouveau Prodige ! Si vous avez déjà contribué, n'hésitez pas à partager le projet, l'expérience montre que c'est dans les toutes dernières heures d'une campagne qu'une bonne partie des contributions arrive !

    Encore merci à vous, vous avez clairement mérité le rang de très honorable Maître !

  • Processus de création - Part III : Les Prodiges, le coeur de DOJO.

    Aujourd’hui, on vous parle d’un des points centraux, sinon DU point central de Dojo : les Prodiges, et les personnes qui leur ont donné vie, nos fantastiques illustrateurs (on vous a déjà dit à quel point on les aimait ?) !

    Processus de création de Tenaël par Renaud Farlotti. 

    L’idée de la news d’aujourd’hui est de vous présenter le processus de création d’un Prodige, partant de la description initiale jusqu’à l’illustration finale. Pour ce faire, nous avons posé quelques questions à nos illustrateurs et voici ce qu’ils ont répondu :

    Comment trouver l’inspiration ?

    L’inspiration peut venir de plusieurs sources. Ce qui ressort, c’est qu’un Prodige est souvent créé à partir de son pouvoir : qu’est-ce que ce pouvoir évoque chez l’illustrateur ? Est-ce qu’il lui inspire une histoire ? Une pose ? Chaque illustrateur aura ensuite sa propre manière de trouver des références extérieures sur lesquelles appuyer sa première idée : des jeux, des films ou même des créations vues sur des réseaux sociaux.

    Croquis de recherches de Nyhm lors de la création de la carte Prodige de Svenn.

    Il arrive parfois malgré tout que l’inspiration ne vienne pas. Pour palier à ce problème, Jimmy nous a présenté sa méthode : “Je fais une pause où je lâche complètement le crayon pour m'aérer l'esprit une petite heure ou deux. Je prends le temps de vivre, de regarder des films, de sortir prendre l'air ou de lire un livre bref, je fais tout sauf penser au blocage que j'ai eu. Et là, si je n'ai pas déjà eu un déclic, je me penche de nouveau sur l'illustration et je réfléchis de nouveau à tête reposée. [...] ça permet de voir le problème sous un autre angle et de trouver une solution.”

    ______________________________

    Les grandes étapes de la création d’une illustration ?

    Vous l’aurez compris, le but de cet article n’est pas de vous présenter LA méthode infaillible que chaque illustrateur a scrupuleusement suivi pour créer les Prodiges. Le but est au contraire de vous montrer que chacun a sa méthode, et que c’est grâce à cette diversité que Dojo compte dans ses rangs des Prodiges aux caractères extrêmement variés.

    Les grandes étapes qui jalonnent la création d’une illustration sont généralement les suivantes : un premier crayonné rapide permet à l’illustrateur de définir l’idée générale et la pose qu’il souhaite donner à son Prodige, puis le crayonné est nettoyé pour obtenir les contours du personnage. Ces contours reçoivent ensuite leurs premières couleurs, souvent par aplats, puis viennent s’ajouter les ombres et les lumières afin de donner à l’illustration tout son relief. Il ne manque plus qu’à ajouter les derniers détails et les dernières retouches pour que l’illustration donne vie à un nouveau Prodige.

    Les différentes phases de créations où Chimi part d'un croquis d'ombre pour créer son Prodige Foudre.

    Les étapes citées précédemment sont très génériques, et chaque illustrateur aura ensuite sa propre méthode pour travailler telle ou telle partie du processus : certains préfèreront partir des lumières pour rajouter les ombres, d’autres au contraire partiront d’un personnage très sombre et rajouteront des éclats sur les parties à mettre en avant. Certains illustrateurs travaillent uniquement sous format numériques, d’autres préfèrent intégrer une partie d’illustration traditionnelle à la main avant de passer sur les retouches par ordinateurs.

    ______________________________

    Des contraintes particulières ?

    De la contrainte naît la créativité(idée que l’on doit à l’écrivain T. S. Eliot, merci Google). Plutôt que de lancer un débat sur le fond de cette idée, nous avons demandé aux illustrateurs s’ils se posaient des contraintes particulières lors de la création de leurs illustrations. Les réponses répartissent les artistes selon deux motivations : certains appliquent leur style et leurs compétences pour produire leur illustrations, tandis que d’autres préfèrent aller au delà en essayant de faire des choses qu’ils n’auraient normalement pas faites. C’est ainsi que Lyne nous dit : “J’ai essayé de faire des illustrations avec des allures différentes, dans la mesure du possible et de mes compétences ! Il manque malheureusement la corde "musclor" à mon arc :p !”

    Croquis préparatoire de Boo, pour les Prodiges Amalrik & Faine. 

    ______________________________

    Plutôt ligne directrice ou freestyle ?

    Des contraintes de lignes directrices peuvent s’ajouter à ces contraintes de style, et nous en avons profité pour demander aux illustrateurs s’ils préféraient travailler en total liberté, ou si au contraire ils appréciaient d’avoir quelques lignes directrices pour les guider dans leur recherche d’inspiration.

    Les réponses ne sont pas catégoriques, et finalement tout dépend du moment, du personnage et de l’inspiration elle-même. Certains préfèreront partir de zéro, tandis que d’autres apprécieront quelques lignes directrices pour attaquer leur création. Il arrive même qu’une contrainte se révèle initialement infructueuse et donne malgré elle naissance à quelque chose de nouveau. Ainsi, Camille nous raconte comment est né le personnage de Uhse : “Je travaillais en réalité sur Sorkat [...] qui augmente ses fonctions vitales pour gagner en puissance. Après moult galères, j'ai tout effacé et je suis partie sur l'exact opposé de ce que j'essayais de faire. Un combattant calme, assuré, presque hautain, et je l'ai bien aimé. [...] Et ainsi, par un heureux ras le bol, Uhse est né.”

    Uhse, les différentes phases de créations, une illustration de Camille.

    ______________________________

    Travailler avec autant de artistes talentueux et bienveillants a été une expérience réellement enrichissante qui fait de Dojo un projet unique. En espérant que ces quelques lignes vous auront permis de mieux comprendre le travail d’illustrateur, on vous donne rendez-vous très bientôt pour plus de nouvelles sur le projet !