BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Documentaire sur l'Entreprise Libérée

Par le réalisateur Michel Akrich

À propos du projet

L’entreprise traditionnelle, pyramidale et hiérarchisée, telle que nous la connaissons, montre aujourd’hui ses limites. La vision la plus en rupture, apparaît être celle qui prône l’idée de « libérer la créativité, l’initiative et l’énergie de tous les collaborateurs ». Communément appelée « Entreprise libérée », elle fait lentement son chemin dans le milieu des chefs d’entreprise. Certains comme Antoine Blondel, cherchent des alternatives, qui permettraient de placer les salariés au centre des décisions. Il sait intuitivement qu’il y aurait plus de bien-être et d’efficacité à réfléchir ensemble plutôt que de laisser un dirigeant réfléchir seul pour apporter des solutions à tout le monde. A l’occasion du rachat d’une ADHAP, une entreprise d’aide aux personnes âgées, Antoine se lance dans la transformation de son management. C’est aidé d’une coach spécialisée dans l’accompagnement des entreprises désirantes de changer, qu’Antoine espère que peu à peu les salariés de l’ADHAP prendront des initiatives individuelles et concertées plutôt que de se les voir imposer. Le réalisateur Michel Akrich, travaille actuellement à son deuxième documentaire sur le sujet de « l’Entreprise libérée ». Après un premier volet consacré aux transformations au sein même de l’entreprise (E-3.O, UNE ENTREPRISE HUMANISTE), il désire se consacrer dans son prochain documentaire à témoigner des changements nécessaires dans les comportements des salariés pour construire ce genre nouveau de management. Toujours intéressé à raconter des histoires d’Hommes, il va suivre Antoine Blondel et ses salariés dans la construction d’un climat de confiance et de reconnaissance où les collaborateurs pourront pleinement exprimer leurs compétences. « Pour changer l’entreprise, il faut d’abord changer l’humain », et c’est pour cela que l’accompagnement aura des conséquences sur la personnalité de chacun. La liberté est un beau concept mais qu’en est-il lorsqu’elle est proposée à des salariés habituellement soumis à des directives suivies de contrôles ? Le passage d’un système à l’autre est-il dangereux ? Faut-il proposer ou imposer la liberté ? En immersion totale, le réalisateur témoignera des étapes nécessaires à la transformation.

A quoi va servir le financement ?

PREMIER PALIER : 3 000€ = l'association peut débuter son tournage (Michel Akrich a déjà commencé le tournage sur ses propres économies)

Elle peut faire face aux frais de logistique pour deux personnes ( déplacements, logement et repas )
Payer la location d'un surplus de matériel de tournage comme l'éclairage, un micro HF pour le son. 

DEUXIEME PALIER : 20 000€ = l'association peut débuter le montage du film

Elle peut payer la location de la salle de montage pour le film
Payer un salaire au monteur professionnel du film
Payer le compositeur de la musique

TROISIEME PALIER : 45 000€ = l'association peut finaliser et faire la promotion de son film

L'association peut payer la location du studio de mixage son et de la musique du film
Elle peut organiser la promotion de la sortie du documentaire.(démarchage des magasins et des salles de diffusion)
Payer la duplication des DVD

À propos du porteur de projet

Créée en 2007, l’association « Les Productions de l’Ange » utilise l’image dans le but de sensibiliser tous les publics aux thèmes de la diversité, de l’insertion sociale et de la citoyenneté. C’est ainsi qu’elle développe deux axes importants et complémentaires. La première est la production indépendante de documentaires qui invitent les spectateurs à échanger lors des diffusions. La deuxième est l’animation d’ateliers vidéo avec le jeune public dans le but de mettre en avant l’importance du point de vue et des initiatives citoyennes. Persuadé que l’ignorance peut être source de malveillance, il s’agit alors d’offrir au public une perception alternative de ce qui les entourent afin de créer des passerelles entre les personnes d’horizons différents.

N'hésitez pas à liker notre page Facebook et à visiter le site de l'association Les Prodcutions de l'Ange