BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Dimensionautes

Le jeu de rôle fantastique d'exploration et d'enquête au travers les dimensions.

ETHEROS : La gazette d'Avangarde #2

Jorvis avait pris ses dispositions pour passer son week-end seul, à la pèche. Il aimait la côte et le vent qui venait de la mer, transportant jusqu'à ses narines, des effluves iodées. Il était arrivé tôt ce matin là, préparant minutieusement ses appâts et son emplacement. La mer était agitée, mais cela ne le gênait pas. Il se contenta de lancer ces hameçons le plus loin possible, d'accrocher ses cannes à portée, puis s'installa sur son fauteuil favori. En milieu de matinée, il n'avait toujours rien pris, et le malheureux commençait à désespérer. Il contemplait l'horizon, et c'est alors qu'il vit une chose étrange se rapprocher du rivage. Un truc qui flottait sous la surface, et que les vagues rapprochait de lui, seconde après seconde, jusqu'à le déposer sur la berge. Il s'approcha prudemment. Lorsqu'il fut assez près, il comprit que les ondes blanches qu'il devinait sous les eaux, n'étaient rien d'autre que les plumes des ailes du cadavre d'un ange. Livide, Jorvis leva les yeux vers le ciel, et c'est à cet instant qu'il compris que le nuage qui le surplombait était en fait constitué de dizaines de créatures volantes. Elles se dirigeaient toutes vers ce qu'il pensait être une montagne, mais en y regardant mieux, celle ci était en mouvement, et de longues tentacules fouettaient l'air autour d'elle, envoyant les créatures ailées s'écraser dans la mer. Les vagues devinrent de plus en plus hautes, alors que le champ de bataille se rapprochait de la côte. Sa curiosité le poussait à rester spectateur de cette scène incroyable, mais la raison lui implorait le contraire. Lorsqu'un ange vint s'écraser sur un rocher proche de lui, il changea subitement d'envie. Heureusement pour la créature ailée, son armure étincelante lui sauva la vie. Elle se redressa, jeta un œil ensanglanté vers le jeune homme qui la regardait incrédule, puis lui conseilla de foutre le camp rapidement. Le soldat ramassa ensuite sa longue lance, et s'envola à nouveau, avant de fondre sur le monstre qui ne se trouvait maintenant plus qu'à une centaine de mètre de la côte. Il soulevait de grandes gerbes d'eau, à chacun de ses pas, et d'immenses vagues venaient maintenant se fracasser sur les rochers autour de lui. Jorvis pris ses jambes à son coup, espérant avoir suffisamment de temps pour mettre le plus de distance entre lui et ces affrontements...

 

La suite disponible dans Etheros !