BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Développement Local pour l'avenir

Des formations au développement local pour les professionnels des pays en développement

À propos du projet

Nous avons réuissi notre objectif de campagne, réunir 13 300€ pour permettre à 7 professionnels de venir se former au Développement Local au CIEDEL, à Lyon ! Bravo !

Il nous reste quelques heures pour réunir 2700€ supplémentaires et contribuer au second objectif de campagne (16 000€) qui permettra de faire venir un professionnel pour le module "Management des organisations".

C’est quoi le développement local ?

Le développement local, ce sont des citoyens et des professionnels qui s’engagent pour le développement de leur propre territoire, qu’il s’agisse d’une région, d’un village, d’une communauté. Il faut deux conditions pour qu’il y ait développement local :

  • Reconnaître à chaque citoyen le droit d’être au centre des décisions qui le concernent ;
  • Développer leurs capacités d’influencer les décisions et de mettre en oeuvre les projets ou les politiques qui leur sont les plus utiles.

De nombreux professionnels et citoyens des pays en développement souhaitent permettre à leur territoire de se développer selon ses spécificités. Ce sont ces personnes qui sont en recherche de financement.

Qui sont les professionnels du développement local ?

Ils travaillent dans le domaine de l’agriculture, de l’éducation, de la santé, des droits, de l’environnement, de la promotion de la femme, de l’eau… Ils sont musulmans, catholiques ou athées, imams, prêtres ou citoyens engagés. Tous ont un but commun : contribuer au développement de leur territoire.

Le CIEDEL, Centre International d'Etudes pour le Développement Local, forme une soixantaine de ces professionnels chaque année, depuis 20 ans. Originaires d’une dizaine de pays au moins (y compris des français), ils se côtoient, vivent, échangent, travaillent ensemble pendant la formation. Ils partagent leurs pratiques, leurs cultures, et tissent des liens durables entre leurs territoires.

 Ils sont venus se former au développement local 

Nana Thiam - Mali
Nana a puisé dans son histoire la conviction et l’envie de se battre pour les droits et l’éducation des femmes. Aujourd’hui, elle a mis fin à la pratique de l’excision dans plusieurs villages au Mali. Lire son histoire

Gaston Jean - Haïti
Gaston utilise son profil polyvalent pour mettre en lien l’éducation et l’environnement en Haïti. Il développe le “Réseau des écoles vertes” pour que la prochaine génération d’Haïtiens protège son environnement. Lire son histoire

Rose Mumbere - République Démocratique du Congo
Rose a travaillé dans un centre de santé communautaire en zone rurale. Elle y a constaté les  manques du système de santé. Aujourd’hui, elle met en place des mutuelles pour que personne ne fasse plus l’impasse sur les soins. Lire son histoire

Assane Diarra - Sénégal
Assane accompagne les petits agriculteurs sénégalais. Il les aide à financer des investissements, pour qu’ils restent compétitifs. Aujourd’hui, il développe un projet de pompage solaire pour faire baisser les coûts des producteurs de riz. Lire son histoire

Pourquoi ont-ils besoin de vous aujourd’hui ?

Les dispositifs de financement de la formation sont très peu nombreux dans les pays du Sud. Les plus riches peuvent se payer des études, les plus chanceux se faire financer par une ONG ou une ambassade… mais beaucoup renoncent à se former faute de moyens. L’un de nos étudiants a mis près de 10 ans pour trouver un financement !

Alors oui, quelques professionnels trouvent des fonds pour venir se former. Mais les financements se raréfient. Cette année encore, l’un des dispositifs d’aide à la mobilité pour les pays du Sud a disparu. Ce sont 12 étudiants qui risquent de ne pas trouver de financements et que nous souhaitons aider à participer à la formation.

Le financement participatif est un moyen complémentaire pour que ces professionnels accèdent à une formation dès le printemps.

À quoi va servir le financement ?

Le coût pour 2 semaines de formation est de 2800€ par professionnel. Notre partenaire, le RAFOD (Réseau d'Appui aux Actions et  Formations pour le Développement), met à disposition un fond de bourses pour couvrir les frais de vie et de logement des étudiants (environ ¼ du coût, soit 900€).

Le financement participatif vient en complément des fonds déjà mobilisés pour ces professionnels en recherche de financement. C’est un coup de pouce qui leur permettra de franchir le dernier obstacle pour venir en formation.

Objectif 1 : 13 300 € - Atteint !
Financer 3 étudiants en gestion de projet de développement (1900€ par étudiant)
Financer 4 étudiants en capitalisation d’expérience (1900€ par étudiant)

Objectif 2 : 21 400 € - si l'objectif minimal est atteint, 3 étudiants en Management des Organisations ont aussi besoin de financements. 3 semaines de formation - 2700€ par étudiant.

À propos du porteur de projet

Le CIEDEL (Centre International d'Études pour le Développement Local), est un centre de formation et d’appui associatif basé à Lyon, dédié aux professionnels du développement. Depuis 20 ans, le CIEDEL a formé près de 1000 professionnels en France et dans les pays en développement.

La force du centre est de réunir des professionnels de toutes nationalités et de toutes confessions dans un processus d’apprentissage collectif : au CIEDEL, il n’est pas rare qu’un prêtre sénégalais côtoie un maire marocain et une médiatrice sociale française.
www.ciedel.org

Le CIEDEL collabore étroitement depuis plus de 10 ans avec une autre association, le RAFOD, pour gérer un fonds de bourse, l'accueil des professionnels étrangers ou encore la recherche de logement. C'est le RAFOD qui collecte les fonds pour cette campagne et qui édite les reçus fiscaux (don déductible des impôts à 66% en France).

Le RAFOD (Réseau d'Appui aux Actions et Formations pour le Développement) est une association reconnue d'intérêt général notamment soutenue par la Région Auvergne Rhône-Alpes et la Fondation de France.
www.rafod.org