BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitter

Deux hommes, un regard

Un film documentaire pour transformer le handicap en différence

À propos du projet

Grâce à vous, nous avons levé 110% de la somme que nous avions demandé !! Cette somme cette  est dores et déja acquise : merci!!! L'argent récolté en plus servira désormais à passer du temps pour créer une version sous-titrée de film documentaire.

« Deux hommes pour un regard » ou la magie d’une rencontre

« Imaginez que vous êtes partis voyager dans le fabuleux royaume du Maroc, mais que de ce voyage vous ne verrez rien, ni le ciel ni la terre ni la mer, aucun visage, aucun paysage. Ainsi, vous ne percevez plus que le chant des vagues ou le son du vent fouettant votre visage. »

Que vous reste-t-il alors pour apprécier l’univers qui vous entoure ? C’est par cette question que commence cette aventure humaine, née de la rencontre de deux grands voyageurs aux regards bien différents, Lilian Vezin , photographe et réalisateur, et Jean Pierre Brouillaud, écrivain atteint de cécité depuis son adolescence. Une expérience peu banale, vécue par deux hommes aux perceptions distinctes de ce drôle d’univers qu’ils vont devoir partager. L’aventure, c’est plusieurs jours d'errance entre l'Atlas marocain et Essaouira, un monde de sensations auditives et olfactives. Entrecoupés de paysages magnifiques, de scènes de complicités et de dialogues au cœur de la nature, afin de faire passer des messages essentiels et démontrer que la différence n’est pas un handicap.

«J’ai rapidement découvert que le monde des aveugles n’existe pas.  Ils vivent dans notre monde.  Même s’ils le vivent d’une façon différente, avec leurs moyens et leurs possibilités, qui sont généralement plus grands qu’on ne le suppose. »

Ce qui nous tient particulièrement à cœur dans ce projet, par le biais d'un moyen d'expression particulièrement riche, c’est de partager avec le plus grand nombre une réflexion, proposer des solutions à un problème qui nous concerne tous un jour ou l’autre : la différence. Ouvrir le public aux différences qui signent l’humanité, et permettre à certaines personnes privées de la vue ou de bien d’autres handicaps, d’oser faire des choses qui a priori leur semblent inaccessibles. 

Ce film va mesurer comment la différence que vit Jean-Pierre a nourri sa personnalité et influé sur son rapport aux autres et au monde. Enfin, il propose une réflexion sur ce que voir veut dire et invite les valides à partager la vision du monde qui est la sienne.

  En outre, nous souhaitons ouvrir le film à une dimension sociale et forcer la réflexion sur les défaillances du système de prise en charge des handicapés visuels. Guider un aveugle, c’est une chance de voir le monde d’une façon différente. Nous souhaitons également trouver un prolongement à ce film documentaire par une émission radio, et un enregistrement sonore à l’aide des nombreux rushes de sons ramenés.

Ce film sera drôle et touchant. On y verra une vie à se battre contre les préjugés (sociaux, médicaux,…), l’envie de faire partager une vision du monde personnelle, des explications sur ces particularités physiologiques rendues avec simplicité et clarté, des analyses d’un individu dans son rapport aux autres …et de l’amour.

La réalisation de ce documentaire n'est pas du au hasard, l'écriture de ce dossier, un document de cinquante pages, est disponible sur simple demande.

  Comme cadre, le royaume du Maroc sera l'endroit idéal pour mettre en scène une telle histoire. La gentille et la confiance de ses habitants sera un réel avantage.

A quoi va servir le financement ?

Grâce à vous, nous pourrons réaliser le film que nous visualisons dans les meilleures conditions possibles et le partager au plus grand nombre,  diffuser le film en festivals ainsi que dans des lieux de projections de courts-métrages.

À quoi va servir la collecte ?

À payer les heures d'écriture du scénario, la réalisation du film, la post-production du film, du matériel de tournage…sous-titré le film... et la création de  DVD.

Et si on dépasse la collecte ?

1200€, c'est le strict minimum pour réaliser un documentaire de ce genre, alors tout euro en plus dans la collecte servira directement à financer les heures de travail qui ne sont pas comptés...

À propos du porteur de projet

Le trio derrière le projet:

Jean-Pierre Brouillaud

    « J’ai perdu la vue définitivement à l’âge de 16 ans, j’étais alors dans une institution pour personnes malvoyantes. J’ai d’abord nié l’évidence, et fonctionné grâce à ma seule mémoire. Puis on m’a envoyé dans une autre école, c’est là que j’ai compris que j’étais aveugle ».  À 18 ans, Jean-Pierre part seul sur les routes de l’Inde, poussé par une souffrance qui frôle la déraison. C’est le début d’un périple qui durera des années. Inde, Népal, Afrique noire, Amazonie, Pacifique… L’homme a fait les cinq continents : « J’étais chercheur d’or en Amazonie, J’ai vécu avec des gens hors la loi dans un village africain, j’ai fait l’Afrique noire à pied, en stop ». Les rencontres, le défi permanent, l’aventure humaine, le dépassement de soi, l’amènent à transformer sa cécité en force. Il n’est plus handicapé mais différent et préfère d’ailleurs parler de voyage intérieur : Je suis un amoureux de l’inconnu, de tout ce qui se présente, qui est complètement nouveau et qui me permet de me dépasser .

Jean-Pierre considère sa cécité comme une chance extraordinaire :

« Cela me met en relation permanente avec l’autre ». Et il l’avoue volontiers : « on est rien sans les autres, il y a des choses que je vois à travers les yeux des autres, le regard des autres. J’écoute et je ressens des choses, je traduis et après je reconstruis. La proposition de Lilian a des allures de défis, mais si nous aboutissons ce projet nous pourrons mieux faire connaître le handicap et ses limites. Il n’y a pas de handicap, il n’y a que des différences. Le seul handicap que je connaisse relève du fait de ne pas accueillir l’autre tel qu’il est ». 

Jean-Pierre et sa fille Leila

Lilian Vezin

Des liens vers les sites de Lilian Vezin: Les Expéditions Vent du large  et Lilian Vezin Photographies

Photographe, réalisateur, écrivain et grand voyageur, Lilian Vezin est passionné de nature et d'exploration. Après plusieurs milliers de kilomètres à pied et à vélo autour du monde, il se passionne pour l’Asie qu’il parcourt inlassablement depuis une dizaine d'années.  Il parcourt les recoins les plus inaccessibles du monde par le biais de grandes expéditions et se passionne par la découverte de territoires inexplorés (source du Mékong au Tibet, Plateau du Pamir au Tadjikistan et au Nord de l'Afghanistan). Il s’est fait connaître depuis avec de remarquables films et récits de voyage qui ont été publiés et présentés dans de nombreux festivals et magazines. Lilian est également photographe indépendant pour des particuliers et des entreprises, basé dans le Golfe du Morbihan.
"Cela fait près de quinze ans que je parcours régulièrement les routes du monde avec mon sac à dos, mon appareil photo et ma caméra. Photographier, filmer et voyager…des passions qui me sont, avec le temps, devenues indissociables. C'est avant tout l'Humain que je mets à l'honneur dans mon travail. L'Humain dans son environnement, l'Humain et son identité, inépuisable dans sa diversité, ses pensées, son mystère. Chercher ses rêves où on les a imaginés, vivre ses passions et les partager, toujours plus loin, telle est ma démarche. Aujourd'hui je désire découvrir un autre continent qui n’est pas que géographique. Je veux partager une dizaine de jours avec un aveugle, dix jours de voyage pour approcher la cécité, ce monde qui, pour un photographe comme moi paraît extrêmement lointain. Je ne souhaite pas être uniquement spectateur, car je sais de par mes nombreuses expériences humaines que pour connaître un pays et une autre personne, il faut partager son intimité ".

La bande-annonce du dernier film documentaire de Lilian:

Emmanuel Geveaux

Educateur sportif de plongée sous marine, Emmanuel Geveaux est également diplômé ingénieur en aéronautique et possède un doctorat informatique. Passionné d'aventure et à la recherche permanente de nouvelles expériences, Emmanuel intègre aujourd'hui ce projet et il assurera certaine prises de vue tout au long du tournage en tant que deuxième cameraman.

 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet