Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Des femmes au-delà des murs

documentaire de 52 minutes

À propos du projet

YOU CAN ACCESS THE ENGLISH VERSION AND CHANGE THE
CURRENCY AT THE BOTTOM OF THE PAGE ON THE LEFT. 

En décembre 2016, Marie Pierret, grand-mère de Martin Pierret, rentre à la maison de repos « Ma Maison » de Saint-Pern où elle est accompagnée par les Petites Soeurs des Pauvres jusqu’au terme de sa vie. Martin, touché par l’extrême dévouement et bienveillance dont les petites soeurs ont su faire preuve envers sa grand-mère, décide d’apprendre à mieux les connaître et de co-réaliser avec Michèle Mahé un film documentaire Des femmes au-delà des murs.

La congrégation religieuse Les Petites Sœurs des Pauvres vient en aide aux personnes âgées pauvres en leur offrant logis, soins et réconfort jusqu’au terme de leur vie. Présentes dans 31 pays sur les cinq continents, les petites soeurs ont quitté famille et pays pour se consacrer pleinement aux personnes les plus démunies. Qu’est-ce qui les a poussées à faire un tel choix ? Quatre religieuses de la congrégation nous expliquent les raisons de leur engagement dont la nature suscite souvent l’incompréhension. Elles se confient avec sincérité et conviction pour nous éclairer sur la relation qu’elles entretiennent avec Dieu et les personnes âgées. Des femmes au-delà des murs porte pour la première fois un regard sur cette congrégation active vieille de plus de 180 ans. Le film nous immisce dans un univers rythmé par la foi et l’humanisme où sagesse et bienveillance sont les maîtres mots.

Des femmes au-delà des murs résulte d’une rencontre entre deux univers. C’est l’histoire de deux jeunes réalisateurs laïcs qui décident de faire la connaissance d’une congrégation religieuse active dans le but de trouver réponses à leurs questions : qu’est-ce qui a poussé ces religieuses à dédier leur vie à Dieu et aux personnes âgées pauvres ? Comment s’est manifesté leur appel de Dieu ? Comment leur famille a-t-elle réagi face à ce choix ? Quelles ont été les difficultés vécues lors de leur entrée dans la congrégation ? Comment ont-elles fait face à ces difficultés ? Et qu’en est-il aujourd’hui ? Leur arrive-t-il parfois de regretter leur choix ?

Le projet a pour ambition de répondre à une méconnaissance de la vie religieuse de plus en plus prégnante dans notre société moderne qui pourrait être source de stéréotypes et de préjugés. Des femmes au-delà des murs immergera le spectateur au cœur d’une réalité qui se trouve peut-être à mille lieues de l’image qu’il a pu développer de la religion et de la vie religieuse. Les petites sœurs partageront avec nous leur quotidien et nous expliqueront les raisons de leur engagement pour nous permettre de mieux comprendre ce choix souvent incompris mais qui a pourtant un sens bien profond pour elles.

Une fois le film terminé, nous allons le soumettre à des festivals de cinéma documentaire en Europe et en Amérique du Nord dans l’espoir qu’il soit sélectionné dans plusieurs d’entre eux.

À quoi va servir le financement ?

Le film a été écrit et tourné et 2017, à l’aide d’un chef opérateur et d’un preneur de son. Le montage, quant à lui, vient d’être finalisé. Nous devons à présent passer aux étapes de finalisation du film qui incluent l'étalonnage, le mixage son, l’achat des droits musicaux et la traduction du film en anglais ; c’est pour financer ces frais que nous faisons appel à vous.



Des femmes au-delà des murs est un projet que nous portons depuis 3 ans et qui nous tient très à cœur de concrétiser. En lançant cette campagne de financement participatif, nous avons pour objectif de recueillir 2 500 €, soit la somme manquante pour la finalisation du film. Toute contribution de votre part, quel qu’en soit le montant, nous serait d’une grande aide et nous vous en serons éternellement reconnaissants !

En soutenant notre projet, vous contribuerez à donner la parole à des femmes très peu représentées médiatiquement et à apporter un regard nouveau sur la vie religieuse.

À propos du porteur de projet

Martin est originaire de Bretagne, en France. Il a longtemps pratiqué l’équitation avant de s’intéresser au cinéma et à sa complexité technique. Il entreprend des études en montage et en cinéma qui l’amènent à travailler en tant qu’assistant puis monteur dans l’industrie publicitaire. Son goût pour l’aventure couplé à sa fascination pour l’art le poussent à voyager et à monter des projets collaboratifs, parmi lesquels nous comptons plusieurs films au cœur de la scène skate parisienne. C’est par l’entremise de courts films documentaires qu’il a eu l’occasion de monter qu’il a développé un attrait particulier pour le cinéma du réel. Son humanisme et son besoin de découverte le conduisent à co-réaliser son premier documentaire Des femmes au-delà des murs.

Michèle grandit entre le Venezuela et la France. Elle se passionne pour le cinéma à l’âge de 10 ans, alors qu’elle manie pour la première fois une caméra à cassette. Sa curiosité pour la technique cinématographique l’amène à faire des études en montage et post-production. Elle entreprend ensuite des études théoriques en culture et communication durant lesquelles elle s’intéresse de près à la recherche en cinéma, en sociologie de la culture et en communication. Sa soif de connaissance, sa curiosité pour le monde et son ouverture aux autres la conduisent à s’intéresser au cinéma du réel et à co-réaliser son premier film documentaire Des femmes au-délà des murs.

Share Suivez-nous