Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Derrière la colline

De Mikaël MIGNET et ULRIC - Éditions TARTAMUDO

  • J-14 - Du scénario à la planche

    Ca y est ! On rentre dans la dernière ligne droite. Cette ultime quinzaine de campagne Ulule s'annonce déjà intense. N'hésitez pas à faire connaître ce projet autour de vous et à inviter le maximum de personnes à venir nous rejoindre !

    Pour lancer ce dernier marathon, voici l'évolution de la planche 1... du scénario à la planche définitive en passant par les crayonnés. Pour les trois premières scènes, j'ai fait un découpage précis. Mais Ulric n'était pas à l'aise avec cette méthode trop rigide qui le ralentissait dans l'exécution des planches... sans compter qu'il avait besoin de plus d'espace créatif. Ce découpage ultra précis n'aura véritablement était utilisé que pour les scènes 1 et 3. La seconde, techniquement plus complexe, a très vite permis de montrer les limites de cette approche qui a été rapidement revue... Et c'est tant mieux, puisque Ulric a pu apporter de nombreuses idées par ses choix de découpage et ses dessins.

     

    Scénario:

    La main de FLAVIE, une septuagénaire, tâtonne dans le fond d’une étagère.

    Elle saisit un gros livre.

    Elle le regarde, émue.

    Elle tient l’album photo entre ses mains.

    Flavie marche péniblement vers la table du salon. Le livre est lourd.

     

    Découpage:

    Scène 1 - Planche 1 :

    INT – NUIT / Salon de Sophie.

    Dans cette scène, l’ambiance est feutrée, lente, mélancolique et faiblement éclairée par une lampe du salon. Par des petits gestes et une majorité de gros plans, elle doit rendre compte de la psychologie du personnage, de sa solitude, du caractère intime de ses actes.

    Case 1 : TGP. Vue de l’intérieur de l’étagère.

    La main de FLAVIE, une septuagénaire, tâtonne dans le fond d’une étagère.

    Case 2 : TGP. PdV de Flavie.

    Elle saisit un gros livre.

    Case 3 : GP. Face. Contre-plongée. PdV du livre.

    Elle regarde, émue, le livre.

    Case 4 : GP. Face. Plongée. PdV de Flavie.

    Elle tient l’album photo entre ses mains. L’album est vert kaki avec des motifs argentés un peu kitch aux extrémités.

    Case 5 : Toute la bande. PM. ¾ dos. Plongée presque zénithale.

    Flavie marche péniblement vers la table du salon. Le livre est lourd.

     

    Crayonnés:

     

    Planche défintive:

  • Histoire d'une station service...

    Lors de votre lecture, vous découvrirez un conducteur pour le moins énigmatique, éthéré.

    Initialement, les premières scènes entre Pierre et ce conducteur, étaient réunies en une seule. Elle se déroulait dans une voiture et baignait dans une atmosphère Beckettienne. Très vite, Ulric a craint que le lecteur ne se lasse d'une si longue scène située dans un lieu unique. Au fil de nos avancées, il a été décidé de la fragmenter et de délocaliser une partie de l'action. Les dialogues, bien que raccourcis, sont restés les mêmes.  L'une de ces scènes se déroule dans une station service. Dans cette scène, Ulric a voulu rendre un hommage musical que nous vous laisserons le soin de découvrir... Cette idée, connotée, m'a permis de rebondir et de jouer sur la caractérisation du personnage du pompiste.

    Ce type de partie de ping pong entre le dessinateur et le scénariste est jubilatoire... Par contre, ne cherchez pas la référence dans le croquis en-dessous... Elle n'y apparaît pas.

  • La presse en parle déjà

    Pas encore en librairie... mais Le Progrès s'intéresse déjà à Derrière la Colline... Un grand merci à lui !

  • Les 30%: un cap important...

    ... mais il va falloir continuer de pousser.

    Pour saluer ce cap, nous vous présentons le visuel d'un personnage énigmatique... étrangement autre... "Le conducteur"... personnage qui tient une place particulière dans le récit.

     

  • Couv' définitive

    Bonjour,

    Nous sommes heureux de vous présenter la couv' définitive.

     

     

    Après une dernière hésitation avec celle-ci...