BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Le dernier continent

Tourné de 2012 à 2014, « Le dernier continent » propose un portrait subjectif de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes et de ses habitants.

À propos du projet

Le dernier continent est un film documentaire réalisé par Vincent Lapize. Sur une durée de deux ans, du printemps 2012 au printemps 2014, le film propose une plongée subjective au coeur d’une expérience politique mouvante : celle mise en place par les opposants au projet d’Aéroport Grand-Ouest à Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes.

--

Le dernier continent est actuellement dans les salles !
Plus d'informations sur les prochaines projections ici : http://lederniercontinent.tumblr.com

Le film ne passe pas près de chez vous ? N’hésitez pas à prendre l’initiative d’organiser une projection. Pour vous aider, vous trouverez quelques informations pratiques ici :
http:// lederniercontinent.tumblr.com/organiseruneprojection

ProfessionnelLEs, le film dispose d'un numéro de Visa, il est disponible en DCP et distribué par À perte de vue ([email protected]). Plus de renseignements :
http://lederniercontinent.tumblr.com/infos

Enfin, pour commander le DVD du film (avec version sous-titrée pour les personnes sourdes et malentendantes - STME et la version sous-titrée en anglais), c’est  là :
http://lederniercontinent.tumblr.com/dvd

> LE PROJET ULULE

Après trois ans d’écriture, de rencontres, de tournage et de voyages entre Notre-Dame-des-Landes, Poitiers, Rennes et Mellionnec, plusieurs mois en salle de montage et quelques semaines en studio de post-production, le film est aujourd’hui presque terminé !

Pourtant, l’aventure ne s’arrête pas là…

Nous aimerions faire voyager notre film et lui donner l’occasion de rencontrer un large public. Nous l’avons produit dans une économie réduite, avec le budget d’un film de 52 minutes. Mais la matière dont nous disposions nous permet de finaliser un long métrage de 75 minutes, c’est pourquoi nous avons besoin d’un vrai coup de pouce pour fabriquer une copie cinéma et éditer le film en DVD !

De plus, nous aimerions que le film soit aussi accessible aux personnes sourdes et mal-entendantes, dans un souci d’égalité accès à la culture et au documentaire de création en particulier.

Pour cela, il nous manque peu de choses : réaliser une copie de projection pour le cinéma ; fabriquer et dupliquer un DVD ; adapter et sous-titrer le film (idéalement, en anglais et pour les personnes sourdes-mal-entendantes) et créer une affiche. (Vous trouverez tous les détails dans la partie « À quoi va servir le financement ? »).

Pour toutes ces raisons, nous avons besoin de vous…
Découvrez le projet et entrez dans l’équipe !

Pour suivre l'aventure :
http://lederniercontinent.tumblr.com
http://facebook.com/lederniercontinent

> RÉSUMÉ DU FILM

La ZAD, c’est 2000 hectares de forêts et de prairies appelés « Zone à Défendre » par ceux qui y vivent et « Zone d'Aménagement Différé » par l'État et les promoteurs. Plusieurs centaines de personnes y partagent un quotidien et luttent ensemble « contre l’aéroport et son monde ».

Ils sont d’anciens habitants, des paysans, des sympathisants, des constructeurs, des combattants et des activistes. Ensemble, ils inventent des modes d’organisation collectifs et horizontaux pour dépasser la simple opposition au projet d’aéroport et mettre en place des modes de vie en cohérence avec leurs valeurs.

Au travers des réussites et des impasses, l’expérience politique se réinvente chaque jour. Les militants transforment ainsi la ZAD par leur pratique de l’utopie, et la ZAD les transforme en retour.

> CONTEXTE

Depuis une trentaine d’années, l’aménagement d’un aéroport est prévu à quelques kilomètres de Nantes. Au fil des ans, le Conseil Général a racheté toutes les propriétés pour préparer le terrain. En juillet 2012, alors que les derniers baux de location arrivent à expiration, le terrain est cédé à la société Vinci qui doit lancer les travaux. Sur une zone de plus de 2000 hectares, tout doit être rasé.

Pourtant une centaine de personnes vivent encore sur ce territoire : des habitants qui ne veulent pas abandonner leur terre et leur vie, rejoints depuis 2008 par des activistes anti-aéroport qui occupent les maisons vides et revendiquent des formes de gestion politiques, économiques et écologiques alternatives.

En octobre 2012, un important dispositif policier est déployé pour expulser ces derniers occupants et entamer la destruction des maisons. La résistance se renforce alors et prend une ampleur que personne n’avait imaginé.

En pleine crise économique et écologique, les accords entre l’État et Vinci, associant argent public et intérêts privés sans réelle consultation de la population, cristallisent les critiques. De plus, la ZAD offre un terrain de solidarités concrètes. Le lieu en lui-même et ce qui s’y construit devient un projet fédérant, qui draine un mouvement social populaire, relayé par de nombreux comités locaux partout en France.

Pour tous, au-delà de l’opposition au projet d’aéroport, il importe de s'investir dans une expérience politique concrète, avec ses tâtonnements au jour le jour.

Aujourd'hui, les habitants de la zone anti-aéroport mettent en pratique leur désir d'autogestion : ils cultivent la terre, produisent leur énergie, et luttent collectivement contre l'aménagement capitaliste du territoire. Ils essaiment en France et dans le monde, avec la prise d’ampleur des luttes contre les “Grands Projets Inutiles et Imposés”, en solidarité avec les résistances au projet de barrage du Testet, à la ligne LGV Lyon-Turin, etc...

À quoi va servir le financement ?

Le financement recueilli doit nous permettre de :

- remixer la bande son et étalonner l’image du film pour la salle de cinéma ;
- faire différents encodages et masters du film : DVD, Blu-Ray, DCP, MP4 (pour que le film puisse être diffusé dans des salles aux conditions de projection diverses) ;
- réaliser une copie du film en version sous-titrée sourds et malentendants ;
- éditer un DVD pour que le film puisse circuler ;
- rémunérer un graphiste pour concevoir le DVD et l’affiche du film ;
- fabriquer et envoyer vos contreparties.

NB : 8 500 euros, ce n’est évidement pas un maximum mais plutôt un plafond à dépasser. Si nous atteignons 12 000 euros, nous serons en mesure de créer une version audiodécrite du film, c’est-à-dire accessible aux personnes aveugles. Et ça, ce sera chouette !

À propos du porteur de projet

> LE RÉALISATEUR

Après des études en anthropologie, Vincent Lapize intègre le Master Réalisation Documentaire de l’Université de Poitiers. Il réalise alors son premier film Vent d’hiver, le portrait d’un paysan expérimentant des pratiques d’agriculture naturelle, sur un territoire où les valeurs partagées par la communauté agricole sont très différentes.

Depuis 2010, il vit et travaille à Poitiers. Animateur, régisseur et webmaster du Festival Filmer le travail de septembre 2010 à mars 2011, il se consacre aujourd’hui à la réalisation de films documentaires et poursuit son activité d’éducation à l’image au sein de l’association Effet Sphère. Il travaille également à l’accessibilité de documentaires de création aux personnes sourdes et malentendantes.

> LES PRODUCTEURS

Réel Factory

Réel Factory est une société de production multi-écrans spécialisée dans la réalisation de films documentaires. Depuis 2009, elle produit en région Poitou-Charentes des documentaires exigeants et rigoureux mais aussi créatifs et ouverts sur le monde. Au travers des projets qu'elle développe, Réel Factory attache une importance particulière à la question de la représentation des minorités, aux luttes contre les discriminations et à l'analyse des mutations dans le travail contemporain.

Réel Factory mène également un travail de prospective sur les questions d’accessibilité des contenus audiovisuels aux publics sourds et malentendants d’une part, et aveugles et malvoyants d’autre part. Elle cherche à mettre en place des solutions de production pérennes permettant de réaliser un travail d’accessibilité de qualité pour chacun de ses nouveaux films.

Pour connaître nos projets, rendez-vous sur : http://reelfactory.tumblr.com/

A Perte de Vue

A Perte de Vue est une société de production, initiée en 2011 par Colette Quesson. Nous produisons des documentaires de création, des courts et longs métrages de fiction. Nous cherchons à accompagner des films qui nous élèvent, nous engagent et ouvrent grand l’horizon !

Nous aimons produire des films qui affirment un univers visuel et sonore, et souhaitons que chaque film offre une rencontre singulière avec un auteur, un regard intime sur le monde.

Nous nous impliquons dans l’accompagnement des projets, du développement à la diffusion.

Vous saurez tout ici !  www.apertedevuefilm.fr

FAQ

  • Bonjour, le film et le dvd sont ils finalisés ?

    Bonjour, désolé pour le silence radio mais nous avons été vraiment très pris par la sortie en salle. Normalement, nous recevons les DVD la semaine prochaine et vos contreparties devraient arriver chez vous avant Noel ! Merci pour votre patience, Bonne journée, Romain

    Dernière mise à jour : il y a 3 ans, 11 mois