BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitter

Le dernier cantastorie

Chanteur d'histoires sicilien

À propos du projet

Le spectacle musico-théâtral « Le dernier cantastorie » reprend une tradition antique de Sicile.

Un cantastorie que l'on pourrait rapprocher d'un crieur public (le chant et la musique en plus) raconte des histoires en chantant : récits d’histoires édifiantes, légendes, chansons de geste. Il dispose à côté de lui de grandes affiches qui, sous formes de bande-dessinée, illustre l'histoire en cours. On peut ainsi le considérer comme l'ancêtre du journal, du cinéma, de la télévision (puisqu'il chante aussi l'actualité) mais avec cette différence essentielle qu'il se consulte de manière collective. Il est un média collectif et donc un vecteur de renforcement social. 

Le cantastorie Cicciu Rinzinu http://www.irsap-agrigentum.it

Dans ce spectacle, le spectateur n'aura pas n'importe quel cantastorie en face de lui, mais Salvatore, LE dernier cantastorie. Oui, car la tradition des cantastorie est, comme beaucoup d'autres traditions, en train de disparaître victime des médias de masse notamment. Mais elle existe encore, elle survit, et ce spectacle espère participer à sa survie.

Grande fresque sur le thème de l'identité, ce spectacle mettra en avant, à travers le caractère double de la personnalité de Salvatore, la multiplicité de la personne humaine. Pour le poète et écrivain Luigi Pirandello le "vrai" visage de chacun (le visage nu) est caché sous d'innombrables masques. Si bien qu'il ne se montre jamais. Il est invisible, inconnu. Peut-être n'existe-t-il pas? Reprenant cette idée "des masques" chère à Pirandello, le dernier cantastorie plutôt que de les voir comme une duperie du "soi" pur et profond, veut les affirmer comme étant la constituante même de chaque être.

"Des masques, oui, nous en avons, d'innombrables chacun. Et il est important de les assumer, d'afficher leur diversité."

Le cantastorie Ciccio Busacca http://www.irsap-agrigentum.it

Enfin, il s'agira aussi, dans ce spectacle, de la rencontre de deux langues, de deux cultures (française et sicilienne) qui s'épouseront pour finir quasi confonduesAinsi l'essence du spectacle sera à la fois constituée d'éléments musicaux et narratifs de Sicile (poèmes d'Ignazio Buttitta, chants du répertoire des cantastorieinstruments traditionnels (friscalettu, zampogna, tamburello)) et de textes de littérature française qui seront traités et déclamés dans des styles propres à certains cantastorie (Roberto Genovese, Orazio Strano). Il s'agira donc d'un processus de métissage culturel. 

 

 

Suivez l'évolution du projet sur facebook

A quoi va servir le financement ?

Là où votre soutien et votre générosité nous sont essentiels c'est concernant la scénographie du spectacle. Puisque Salvatore présentera son spectacle sur une remorque (évocation à l'itinérance) customisée en charrette sicilienne et transformable en scène. Celle-ci, servira de support à un grand rouleau qui, actionné par un système de pédalier, fera dérouler une dizaine de grandes affiches (1m80 de large / 2m40 de haut). Ces affiches seront des créations originales des illustratrices les Mamouchkas

Croquis de la scénographie par Julien Leonhardt

Trois personnes (en lien avec la cité du design de Saint-Etienne) vont travailler sur la scénographie. Le coût minimum de la scénographie est de 5000. Une demande d'aide a été déposé auprès du Conseil Général de la Loire. La ville de St-Etienne pour sa part va nous accompagner à hauteur de 500€. Par l'intermédiaire d'Ulule nous nous fixons comme objectif d'atteindre au moins 2000.

Affiche réalisé par Vincenzo Astuto - 1964  http://www.irsap-agrigentum.it

 

L'équipe :

Anthony Greco -  Auteur et interprète
Nath. Bruère - Chargée de production et de diffusion https://www.facebook.com/NathBruere
Julien Léonhardt - Scénographe / Laurence Bayol & David Méjean - montage structure
Laura Guery et Julie Wendling - Illustratrices affiches
Elie Carton de Grammont - Aide à la mise en scène / Carole Gentil- regard extérieur

 

À propos du porteur de projet

Pourquoi la Sicile ? A l'origine du spectacle il y a une histoire de racines. Celles de l'auteur, Anthony Greco, dont les grands-parents, arrivés en France à la fin des années 1940, étaient siciliens.

Son enfance fût nourrie des sonorités d'une langue franco-sicilienne et de souvenirs sensitifs gorgés de soleil (la nonna (la grand-mère) qui faisait les macaroni en les filant dans une aiguille à tricoter). Aussi ce n'est pas un hasard si, alors qu'il était encore apprenti-musicien, ses premières compositions transpiraient, de manière inconsciente, un parfum étrangement sicilien.

http://en.wikipedia.org/wiki/File:Sicily_by_Piri_Reis.jpg

En tout cas, très vite il se passionne pour la culture foisonnante de cette île à trois pointe que tous les peuples se sont disputés (Grecs, Byzantins, Arabes, Normands, Phéniciens, Espagnols, Français, Souabes...). Notamment la découverte des musiques populaires traditionnelles de la Sicile déclenchent chez lui de très vives impressions. Portez par ces dernières, il ira à plusieurs reprises en Sicile renouer les liens de la famille.

Ramenant de ses voyages instruments de musique, chants, mélodies, rythmes il créera, en s'associant à Peppe (un ami-musicien de longue date), le groupe « Toto Posto » dans lequel il interprète des chansons siciliennes et joue des instruments typiques.

Le spectacle « le dernier cantastorie » est dans la continuité de ce projet pour l'auteur. Il qualifie lui-même ce spectacle de nécessité. Celui-ci étant un passage obligé dans le chemin de vie de l'artiste. Plus qu'un spectacle pour le spectacle, il est porté par une quête personnelle et identitaire que l'auteur souhaite partager considérant que la question de l'origine concerne chaque être humain et qu'elle a sans doute beaucoup à voir avec le sens que l'on peut donner à nos vies.

 

Courte biographie de l'auteur :

A force de gratter en cachette la guitare électrique de son grand-frère, Anthony a fini par devenir ce qu'on appelle communément « un guitariste ». Mais très vite il se passionne pour l'écriture et la composition musicale. C'est pour « Le petit ensemble moderne », collectif de musique contemporaine, qu'il signe la plupart de ses créations. Avec le trio de guitares d'esthétique jazz « Le Triplex à cordes » il co-crée des musiques de ciné-concerts. Son attirance pour la poésie et le théâtre le conduira aussi à la création du spectacle « Le manteau de pluie du singe » de la compagnie « les licornes zébrées », dans lequel, en tant qu'acteur, il déclame des haïku. Toujours en quête d'expériences musicales et humaines, il participe au spectacle « Sungay Nyanyi » dans lequel il joue du gamelan (instrument balinais). Enfin, aimant aussi transmettre le plaisir de la création artistique aux jeunes oreilles Anthony travaille en tant que musicien intervenant en milieu scolaire. Il vit de ses activités artistiques et musicales depuis plus de dix ans et espère ne pas s'arrêter de sitôt !

 

Calendrier :

Ecriture des textes à l'Automne 2012
Résidences de création et test public entre janvier et avril 2013
Construction de la scénographie au printemps 2013

du 4 au 8 février 2013 - résidence à la salle Messiaen à Grenoble (38) et à l'espace Créatorio à Fontaine (38)
du 4 au 10 mars 2013 - résidence au Gîte la Terriade - Grimone (26)
du 15 au 19 avril 2013 - résidence passerelle 109 - Champoly (42)
du 1 au 5 mai 2013 - résidence - (43)

Première le 18 mai à Grimone (26)

 

 

Ce spectacle est porté par Grosso Modo Diffusion : une structure de production et de diffusion de spectacles crée en 2000 à Aurillac. Implantée depuis 2009 à Saint-Etienne, elle accompagne en production déléguée (coordination, développement, diffusion...) les groupes : Glik (musique, chant et danse klezmer), Toto Posto (musique du sud de l'Italie), Kalarash (trio klezmer) et Yohn FUZZ (balkan, rebetico & rock'n roll).
Elle a également produit les albums des groupes Glik (3 albums - 2004, 2007 et 2010) et Toto Posto (1 album en 2010). Depuis 2012,
Grosso Modo développe son activité non seulement autour de toutes ses formations musicales, axées principalement autour des répertoire traditionnels de divers horizons, mais elle porte et accompagne des projets plus personnels de certains des musiciens.

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet