BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Self-Service, une vie de demi-pensionnaire

Seconde publication des éditions du Motel

À propos du projet

 

Deux ans après la sortie de Ces soirées-là, de Gargoigne Berkin, Les éditions du Motel reviennent avec un livre d'un tout autre genre : Self-Service, une vie de demi-pensionnaire de Benjamin Rondeau. Durant une année entière, ce professeur de français a photographié méthodiquement les plateaux-repas qui lui ont été servis à la cantine du collège Cotton du Blanc-Mesnil. 

 

Ce sont ces 64 images – conçues comme l'archive personnelle d'un héritage commun - que nous vous proposerons dans l'ouvrage. Ces photographies seront accompagnées d'un abécédaire qui, à la frontière de l'essai et de l'autobiographie, dresse le portrait bancal d'un patrimoine culturel à la fois banal et monstrueux, spécifique et universel. Vous y croiserez ainsi ce que nous avons tous connu : les applaudissements du réfectoire, les brocs d'eau, le numéro au fond des verres Duralex, le fromages en portion individuelle, le repas de Noël et le poisson du vendredi. Vous y trouverez aussi des réflexions plus pittoresques sur des notions qui, si elles sont liées à l'univers de la cantine, témoignent davantage d'un état du monde actuel : la contrainte, le rapport entre la qualité et la quantité, la médiocrité ou encore le pornfood. Vous y découvrirez enfin les portraits d'un chef, celui d'une collègue de travail de l'auteur fraîchement convertie aux joies du réfectoire, des témoignages d'élèves et le contenu d'étranges publications destinées aux professionnels de la cuisine collective. Il y aura donc à boire et à manger, ce qui semble logique avec un tel projet.

Le tout est mis en page par MY graphic design avec élégance et un sens évident de la radicalité, illustré par un Comunlundi très inspiré. Les photos sont quant à elles légendées par le non moins légendaire Henry Michel.

Si vous précommandez le livre, vous le recevrez - en plus des différentes contreparties - avant Noël, soit plus d'un mois avant sa sortie publique. Ce livre constitue, avouez-le, un cadeau idéal à offrir pour les fêtes.

 

Le livre Self-service, une vie de demi-pensionnaire. 96 pages, 18X25 cm, couverture rigide, prix de vente : 15 euros

 

A quoi va servir le financement ?

 

Cette campagne de préventes est vouée à cofinancer la production de ce livre : graphistes, collaborateurs - pour le moment - bénévoles, frais d'impression, frais d'emballage et d'expédition, communication, publicité...

C'est aussi l'occasion de proposer à nos lecteurs des goodies Les éditions du motel : cartes postales ludiques, marque-pages classieux, photographies signées et numérotées, que vous pourrez obtenir en contreparties de votre précommande.  

 

À propos du porteur de projet

La première lettre de l'abécédaire

L'éditeur : Ouvert en 2007, le bar Le Motel est rapidement devenu un lieu de rencontres privilégié d’artistes de toutes disciplines.

C’est dans le souci de faire connaître le plus largement possible nombre de ces talents, qu’ont été créées cette année Les éditions du Motel. Elles souhaitent proposer une série d’ouvrages de qualité, imprimés avec le plus grand soin, dans des domaines aussi variés que la photographie, le récit de voyage, les essais théoriques, la bande dessinée ou encore la folie mondaine.

http://www.leseditionsdumotel.fr/

https://www.facebook.com/leseditionsdumotel/

https://www.instagram.com/lemotel/?hl=fr

http://lemotel.fr/

L'auteur

Né en 1981, Benjamin Rondeau est professeur de français et écrivain. Il a donné des cours de rhétorique à Paris I, écrit Polo Oxford dans le coffret Hyper Trophy d'Eric Tabuchi, vu un de ses textes affiché à Beaubourg pour l'Anthologie de l'humour noir de Saâdane Afif et rendu hommage à Georges Perec en compagnie de Sylvain Rousseau – DCD. En juin dernier, il a aussi vu un de ses textes traduits en Tchèque - ce qui est assez rare pour être signalé - dans le catalogue accompagnant l'exposition Tabule času, que Gérard Berréby a montrée à Prague.

On lui doit aussi la création du personnage de Gargoigne Berkin, nom sous lequel il a publié une nouvelle pour le numéro fiction de Vice en 2012 et, bien sûr, Ces soirées-là, le premier livre des Editions du Motel.

https://www.vice.com/fr/article/4wz3yn/le-comique-et-le-sumo-v6n7

http://www.chronicart.com/livres/gargoigne-berkin-vini-vidi-dixi/

http://www.nova.fr/radionova/69129/episode-plus-pres-de-toi-0401

Il mange tous les jours à la cantine. C'est de cette réalité qu'il parle dans le livre que nous vous proposons de soutenir ici.

Extrait de l'introduction du livre 

 

Les contributeurs 

Henry Michel est auteur et humoriste. Il officie sur de nombreux supports, depuis l'audio avec son podcast Riviera Détente jusqu'à l'écrit où il célèbre la nourriture en fiction ou en chroniques sur Munchies.

http://www.henrymichel.com/

Quelques exemples de titres donnés par Henry Michel aux 64 plateaux de cantines

(Suggestion de présentation)

************

************

************

************

************

************

************

************

Comunlundi est né en 1982 à Nantes.

Après quelques années à fréquenter la cantine de l’école primaire du Coudray, il atterrit à l'école primaire Paul Lesage, au Pouliguen, pour y acheter des tickets de cantine à la mère de l’auteur.

Puis c’est au collège Jules Verne, toujours au Pouliguen, que Comunlundi, de nouveau demi-pensionnaire, lance des cuillères à soupe entières de purée pendant d’immenses batailles de bouffe.

Du lycée Grand-Air de la Baule, il n’a que peu de souvenirs de cantine mais y associe avec tendresse la possibilité de croiser une fille d’une autre classe.

De retour à Nantes, il préfère manger à la fac de Sciences qu’à celle de Lettres. A Lyon, il n’est jamais allé au RU, préférant se nourrir de sandwiches.

Aujourd’hui, à Paris, dans la firme où il gagne sa vie depuis plus de 10 ans, on ne fait plus de batailles de bouffe et, si le déjeuner peut être de qualité variable, il se fait, encore et toujours, à la cantine.

Pendant tout ce temps, Comunlundi a toujours beaucoup aimé dessiner. Autant dire que sa participation à ce projet allait de soi.

Les illustrations de Comunlundi pour accompagner  l'abécédaire.

 

 

Graphisme :

Yann Rondeau et Margaux Le Goff  se rencontrent en 2010 et entament une collaboration joyeuse et complémentaire.
MY c’est l’association d’un directeur artistique et d’une graphiste, qui collaborent selon les besoins du projet avec des imprimeurs, des relecteurs, des traducteurs, des vidéastes, des photographes…

http://my-graphicdesign.com/

 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet