BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitter

Dégingandés

Le troisième opus de des_astres

À propos du projet

Auteur-compositeur-interprète sous le nom d'artiste "des_astres" (car souvent, n'est ce pas, le ridicule cotoie le sublime...), je souhaite financer les clips de mon nouvel opus " Dégingandés" (définitions de cet adjectif en bas de la page). C'est un soutien à ma démarche artistique et c'est possible à partir de 5€ car c'est aussi et surtout le nombre de contributeurs qui compte. Ce n'est pas un soutien sans retour puisque le CD est pressé et c'est un bel objet, la photo de ces 3 personnages en contrejour que j'ai prise sous le soleil d' Antibes en 2009 est celle de la pochette du CD.

Autant l'album précédent "A Bout de Couples" était orchestré en musique de chambre, autant "Dégingandés" s'annonce décidément pop-rock-reggae-chanson,encore un changement de style et une nouvelle aventure.

Le Manège de la Vie : m'a été inspiré par mes souvenirs d'enfance, quand petit je tournais le volant des voitures au manège, croyant maîtriser leurs trajectoires alors que tout était guidé par des rails. Devenu adulte, en est-il autrement en fait ? Une métaphore de la vie. Un ska-punk qui tourne, tourne et tourne, autant que les pensées et la vie du personnage.

Retombe la Neige : Une douce musique teintée d'orgue de barbarie pour évoquer la neige qui tombe en silence dans la nuit, s'élève parfois au gré des tourbillons du vent, pour retomber inexorablement et nécessairement. Une vision qui m'inspire une métaphore de nos vies ici encore.

La Production Automobile Française : Je parcours à moto le périph parisien depuis des années en me faufilant entre les voitures alors forcément j'ai un regard aiguisé sur la chose ! Ce que produisent en pratique les automobiles dans les agglomérations c'est du stress, et même une certaine soumission car accepter ça tous les jours c'est un laminoir, un moderne assomoir dirait Zola. Un reggae cool pour parler des bouchons, vive le décalage.

Et sur scène, voici ce que ça donne, rastafarai !

Le Sonnet du Zouave : Vous le connaissez, il signale les crues de la Seine depuis 1856 alors il en a vu couler de l'eau..et des chagrins, immortalisés par le poème d'Apollinaire "Le pont Mirabeau". Tous deux m'ont inspiré cette chanson, sur une orchestration pop et rythmée, avec de jolis choeurs d'hommes. 

La Chute d'un Corps : "Depuis toujours, en tous pays, on se moque du pauvre type incompris" : c'est une loi malheureusement universelle que détaille cette chanson, qu'alimentent également les expériences de Galilée sur la Tour de Pise, sur une autre loi universelle, celle de la gravité. Une valse délicatement jazzy.

L'aventure est toute récente puisque mes 2 albums précédents ont été réalisés en 2015 et 2016, mais elle continue avec déjà des scènes et un nouvel EP. J'ai tout autoproduit car c'était un besoin que je ressentais depuis des années que de faire de la chanson. C'est un mode d'expression artistique qui m'a toujours remué. En ces temps de campagne et de promesses force est de reconnaître qu'une chanson dure bien plus longtemps qu'un discours politique du type "une France forte etc etc...".

Ce n'est pas évident de se battre pour un projet qui déjà exige des dépenses considérables (j'assume la rémunération des musiciens professionnels qui collaborent à mon projet, pour plusieurs centaines d'heures de travail) mais aussi une mobilisation dans une multitude de domaines (écriture, musique, réalisation, pochette du CD, affiches, promotion, publicité, diffusion, dates de scènes etc etc...) mais l'aventure est exaltante, elle est source de belles rencontres et fait repousser ses propres frontières, alors que roule le wagon de la vie !

Je suis auteur des textes et des mélodies et, via une collaboration désormais bien huilée, les chansons sont co-composées (notamment le rythme et l'harmonie) puis arrangées par Marc Bizzini.

Cet EP est réalisé avec 4 musiciens : Marc Bizzini (Klez"manne, Pauline Paris, Emisfero) aux claviers, Benjamin Chabert (Marx Sisters, Pied Tendre) à la guitare, Rafael Leroy (Pauline Paris) à la basse et Yann Forleo (Florent Mothe) à la batterie. Ces musiciens prêtent aussi leurs voix pour des choeurs d'hommes dans la plupart des chansons ! En outre, Raphael Moraine, lui-même chanteur, a réalisé les prises de son et mixé et masterisé le tout (sans oublier des choeurs de sa compagne Priscilla).

Voici le CD de "Dégingandés" recto-verso, ici encore mes photos et mon goût pour les graphismes ont pu s'exprimer : 

A quoi va servir le financement ?

2 chansons "Le manège de la vie" et "Retombe la neige", dans un style musical totalement différent (ska-punk versus valse) évoquent la vie et notre destin commun. Par leur caractère imagé ces deux chansons se prêtent admirablement à l'expérience visuelle d'un clip.

La réalisation du Manège de la Vie a mobilisé une peintre, une cameraman et un graphiste, voici le résultat, merci aux contributeurs-trices qui ont permis que je le finance : 

Réaliser un clip est une grande première pour moi mais c'est essentiel à ce stade de mon développement artistique : "donner à voir" en plus de donner à écouter. 

Chaque clip coûte plus de 1.000 € et encore davantage si j'opte pour des "vidéos lyrics" pour les autres chansons de "Dégingandés". Il faut aussi prendre en compte la commission de Ulule, prélèvement qui s'élève à 6% du total du produit de la collecte. 

En contrepartie du soutien, je propose le CD de Dégingandés, seul ou en coffret avec mes 2 précédents albums (conçus à partir de mes photos artistiques, tirages originaux), des invits à mes concerts, aux répétitions ! Il va permettre la découverte sur internet de mes chansons et c'est précieux !

Et promis, l'argent ne partira pas en croquettes pour mes chattes-chanteuses-miauleuses !

À propos du porteur de projet

La chanson n'est pas mon métier mais chanter fait partie de ma vie, origines italiennes oblige sans doute !

J'écris des textes de poésie depuis 2008 (visibles ici : http://asilepoetique.blogspot.fr/), juste pour le plaisir qu'au hasard d'un clic, un improbable lecteur s'y arrête quelques secondes. Car qu'est ce que la poésie sinon le Hasard ? (pourrait-on imaginer de la poésie dans un monde où tout serait prévisible ?). Puis l'envie s'est faite de faire des chansons des textes les plus incisifs, et voilà, deux albums plus tard, l'aventure est bien engagée.

Résolument engagé dans la décroissance (je travaille à mi-temps et mon salaire est en conséquence divisé par 2), je suis curieux de tout et je ne me prends pas trop au sérieux, ce qui n'empêche pas de faire les choses sérieusement, comme ce nouvel EP, extrêmement bien léché, grâce à l'investissement des musiciens. 

Mes 2 précédents albums sont également dispos sur Deezer/spotify/ITunes en cherchant "des astres". Chaque écoute d'un des 27 titres me rapporte moins de 1 centime d'euro, c'est le Pérou ! 

Pour en savoir plus sur le titre "dégingandés" Tout d'abord, en termes de prononciation, ce mot est très particulier puisque le premier "g" a la particulité que beaucoup le prononcent "gu" alors même qu'il est suivi par un "i" ! C'est l'exception qui confirme la règle et les Académiciens n'ont pas tranché ce débat. 

Ensuite, pour son sens et son emploi, même s'il est tombé en désuétude, il fut quand même utilisé par de grands auteurs de la littérature française, excusez du peu ! En voici la définition et quelques exemples : 

I.− Part. passé de dégingander*.
II.− Emploi adj. [En parlant d'une pers. ou d'un aspect de la pers., plus rarement d'un animal]
A.− Gén. péj.
1. Qui se dégingande, a une démarche irrégulière et sans assurance. ,,Comme si elle était toute disloquée`` (Ac.1835). Détendue et dégingandée, l'aile humaine manquait spécialement du muscle tout-puissant qui lie l'épaule à la poitrine (Michelet, Oiseau,1856, p. 27).Ce ne sont qu'évêques dégingandés, au pas saltateur (Goncourt, Journal,1861, p. 953).Il [le caïd Belaïl] s'avance seul, dégingandé et dandinant, l'allure inquiétante, appuyé sur une énorme trique-assommoir (Loti, Maroc,1889, p. 167).
− Emploi subst. sing. avec une valeur de neutre. Synon. dégingandement.La nervosité, le dégingandé de leur allure (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 97).
2. Qui se dégingande, se laisse aller, manque de tenue. La bonne roupillait devant nous, dégingandée à pleine chaise (Céline, Voyage,1932, p. 391).
− Non péj. Détendu. Dans sa jolie figure, dans sa façon dégingandée de marcher, de saluer (Proust, Guermantes 1,1920, p. 93).Les domestiques passaient un à un, d'un grand pas dégingandé, pour se retirer du côté des étables (Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 213).Je le regardais arpenter le jardin avec une grâce un peu dégingandée (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 313).
− P. métaph. [En parlant d'une chose touchant à la pers. hum. et/ou personnifiée] Qui manque d'organisation et donc de solidité. Cette vie dégingandée, sans travail et décousue m'use et me pèse horriblement (Constant, Journaux,1804, p. 174):
1. ... les choses n'en iraient pas plus mal, si, au lieu de ce sujet dégingandé, ils [Meilhac et Halévy] avaient choisi quelque histoire solide, se tenant d'un bout à l'autre. Zola, Nos Auteurs dramatiques,1881, p. 219.
B.− En partic., usuel. Qui a des mouvements mal assurés, sautillants en raison de son corps ou de ses membres étirés ou trop longs. Elle riait et s'ébrouait avec la grâce dégingandée qu'ont les jeunes filles trop grandes (Alain-Fournier, Corresp.[avec J. Rivière], 1906, p. 327).D'abord deux troufions, tous deux très blonds, l'un dégingandé et maigre, l'autre carré, aux mains de carrier (Vercors, Silence mer,1942, p. 25):
2. Il [Hassler] dirigeait avec une souplesse capricieuse, de tout son grand corps dégingandé qui ondulait, comme sa musique, avec des gestes tour à tour caressants et cassants. Rolland, Jean-Christophe,L'Aube, 1904, p. 78.
− P. métaph. [En parlant d'une chose personnifiée] Il fallait traverser des figuiers gigantesques, dégingandés, étirant leurs branches comme des bras grisâtres las de sommeil (Zola, Faute Abbé Mouret,1875, p. 1363).

(Source : Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales) 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet