BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Défendre Metz à la fin du Moyen Âge

Étude de l'enceinte urbaine

À propos du projet

Les fortifications, c'est notre créneau !

Soutenez la publication d’un ouvrage historique sur le thème des fortifications et de la défense de Metz à la fin du Moyen Âge (XIIIe-XVIe siècles). Très richement illustré à l'aide de documents d'archives et de reconstitutions 3D, il s’agit de la première publication fondée sur les travaux de l’association Historia Metensis grâce à un financement participatif. Votre soutien compte !

 

Novembre 2017 : l’ouvrage sera publié

496 pages

350 illustrations

Prix : 25 €

 

Une ville avec une histoire riche

La ville de Metz a connu trois siècles d’indépendance (1234-1552) qui peuvent être liés à la présence de ses fortifications, construites à l’extrême fin du XIIe siècle. Elles protègent une population de plus de vingt mille habitants, répartis sur plus de 150 ha. Metz est ainsi une des cités les plus prospères de l’ouest du Saint-Empire, protégée par une des plus grandes enceintes urbaines de la fin du Moyen Âge.

 

Une des murailles les plus importantes de l’Occident médiéval

L’enceinte urbaine de Metz, longue de 5 575 m, était flanquée de 76 tours, de 7 portes et de 12 poternes. Au XIVe siècle, la cité se munit d’une administration spécialisée, les Sept de la guerre, chargés de gérer la défense et la diplomatie, et les Sept des murs, dédiés à l’entretien de la fortification à l’aide des corporations de métiers.

 

Des vestiges encore visibles qui méritaient d’être étudiés

Il ne reste de nos jours que 1 000 m de muraille, équipée de certains éléments remarquables, comme la porte des Allemands, un des derniers symboles de cette puissance passée. Entre 2011 et 2016, les membres de l’association Historia Metensis ont entrepris l’étude archéologique de ces vestiges et en complétant les données recueillies sur le terrain avec les documents d’archives.

 

Le fruit de six années de recherches

Cet ouvrage est le fruit de six années de recherche. Plus qu'une simple étude des vestiges du front de Seille, ce travail se veut être une véritable synthèse sur l'histoire de l'enceinte urbaine messine, tout en présentant aussi les modalités de son entretien et la mise en défense de la ville. Très richement illustré, cet ouvrage vous racontera l'histoire de ces fortifications à partir de documents d'archives et vous plongera dans le Moyen Âge grâce à de superbes reconstitutions 3D !

De très nombreux documents anciens reproduits grâce à un très important travail en archives !

Plusieurs reconstitutions en 3D de monuments fortifiés remarquables comme les ponts couverts !

 

Sommaire de l’ouvrage

Préface du Maire de Metz

Introduction d’Alain Salamagne (Professeur d'histoire de l'art et de l'architecture à l’université François-Rabelais de Tours)

 

Chapitre 1 - Présentation du site et des recherches

  1. Le site de Metz
  2. De l’oppidum gaulois à la ville médiévale : essai de topographie urbaine
  3. Les recherches documentaires

Chapitre 2 - L’enceinte urbaine de Metz (fin XIIe-milieu XVIe siècle)

  1. Les grandes étapes de la construction
  2. Description de porte à porte
  3. L’architecture militaire médiévale à Metz

Chapitre 3 - La construction d’une enceinte 

  1. Le traitement des données issues des comptes des Gouverneurs des Murs et des autres archives contemporaines de ceux-ci.
  2. La construction d’une enceinte : des matériaux et des hommes

Chapitre 4 - La gestion de la défense de Metz au Moyen Âge et l’entretien de l’enceinte

  1. Un découpage préétabli de l’enceinte pour en assurer l’entretien ?
  2. Le cas à part des tours des métiers
  3. L’entretien de l’enceinte messine
  4. La mise en défense de la cité de Metz

Chapitre 5 - Entre destructions et mises en valeur (XVIe-XXIe s.)

  1. Les destructions
  2. Les premières mises en valeur et les dernières destructions (XIXe s.)

Conclusion

Annexe - Pièces justificatives

Bibliographie

Glossaire

Index de lieux

Index de personnes

Résumé (français, anglais, allemand)

 

Les partenaires du projet

Ce projet de publication bénéficie déjà du soutien financier de plusieurs partenaires institutionnels et privés. Qu’ils en soient remerciés ici !

               

A quoi va servir le financement ?

Planning

L’ouvrage est entièrement rédigé et a déjà été évalué et retenu pour paraître aux PUN – Éditions Universitaires de Lorraine dans la collection « Archéologie, Espaces, Patrimoines » dirigée par le Professeur Gérard Giuliato. En cas de succès de la campagne de financement, l’ouvrage sera publié à la fin de l'année 2017.

 

Apportez votre pierre à l'édifice !

En cas de succès, les fonds collectés sur Ulule (2 000 €) s’ajouteraient aux soutiens financiers déjà acquis (voir partenaires ci-dessus), garantissant une publication à petit tirage.

Pour une publication plus conséquente, une souscription "classique" complète le dispositif, sous la forme de bulletins adressés directement aux professionnels (chercheurs, laboratoires, archives, bibliothèques, etc.), sans oublier les curieux et passionnés.

 

Que se passe-t-il si la collecte dépasse les 100 % ?

Si cette campagne de financement participatif dépasse les 100 %, cela se traduira tout simplement par un plus grand nombre d’ouvrages imprimés !

 

« Tout ou rien »

Bien évidemment, au cas où cette campagne de financement n’aboutirait pas, Ulule rembourserait intégralement vos contributions : c’est du « tout ou rien » !

À propos du porteur de projet

L’association Historia Metensis a été fondée en février 2008 par des étudiants en histoire de l’université de Lorraine (Metz). Elle regroupe actuellement aussi bien des professionnels du Patrimoine et de la Culture, que des docteurs et doctorants en histoire, en histoire de l’Art et en archéologie, des professeurs d’université, ainsi que des passionnés. Face à un manque d’études exhaustives récentes de l’enceinte urbaine médiévale de Metz, ses membres ont décidé d’étudier d’un point de vue archéologique et historique les vestiges du front de Seille à partir de 2011.

Julien Trapp, docteur en Histoire de l’université de Lorraine et assistant principal de conservation du Patrimoine au Musée de La Cour d’Or – Metz Métropole, préside l’association Historia Metensis depuis 2008. Entre 2011 et 2016, il a dirigé quatre relevés topographiques des vestiges du front de Seille et un sondage archéologique au nord de la porte des Allemands.

Mylène Didiot, doctorante en Histoire médiévale de l’université de Lorraine, est membre de l’association Historia Metensis depuis 2011. Dans le cadre de sa thèse d’histoire médiévale, qu’elle va soutenir en 2017 à l’université de Lorraine, elle a travaillé sur les fortifications messines à travers l’étude de la comptabilité des Gouverneurs des Murs de la ville de Metz entre 1463 et 1542.

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet