BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTube

UNE LIBRAIRIE DE PLUS EN MOINS ?

Non! Trouvons les moyens de faire garder son cap à "La Librairie" (Clermont-Ferrand) malgré les vents contraires !

  • voeux 2017

    2016 : une année forte en émotions en tout genre, qui vit la librairie malmenée dans les vents contraires puis sauvée par l’élan de vous tous

    2017 : une année que l’on se souhaite tout de même plus sereine mais tout aussi bruissante de vie et d’envies

    une chose est sûre : «L’avenir n’est plus ce qu’il était. Vous avez dû vous en apercevoir : l’avenir n’est plus ce qu’il était.» (Patrick Ourednik, La Fin du monde n’aurait pas eu lieu [éd. Allia, 2017])

  • les contreparties

    avis aux Auvergnats : n'oubliez pas de passer à la librairie retirer votre carte personnelle du comité de sauvetage de la librairie et pour celles et ceux qui l'avaient demandée, la contrepartie dessinée!

    avis aux non-Auvergnats (oui, ça existe aussi) : on vous préparera l'envoi postal après la furie des jours de décembre!

    qu'on se le dise : on vous souhaite de bonnes fêtes!

     

  • la soirée Ulule de LA LIBRAIRIE le 5 novembre 2016

    comme promis, après le choc des images, voici le poids des mots de cette belle soirée Ulule du 5 novembre

    Bienvenue à cette soirée ululesque qui peut se tenir aujourd'hui grâce à la mobilisation de vous tous qui êtes ici et de nombreux autres qui ne peuvent être présents ce soir.

    Il y a quelques mois, au printemps de cette année, les idées étaient sombres et se broyaient dans le noir, en solitaire.

    L'avenir de la librairie semblait devoir se terminer rapidement, de manière brutale, par un dépôt de bilan, net et franc.

    Les semaines qui se vécurent là virent augmenter massivement l'achat de mouchoirs. Mais on ne fait pas une vie dans les larmes ; on reste encore moins les bras ballants.

    S'il fallait baisser le rideau, il le fallait la tête haute : monter un plan de financement participatif via la plate-forme Ulule serait notre dernière cartouche – le noir ne serait plus broyé en solitaire, le collectif aiderait à le diluer, à le transformer en une énergie que le nucléaire nous envie encore.

    Nous, on y croyait mais on ne pouvait y arriver sans vous.

    Sans la participation généreuse d'André Juillard qui a accepté de créer un dessin qui serait décliné en contreparties.

    Sans l'engagement total des associés de la S.A.R.L., de la famille, des amis, des clients, des confrères, des auteurs, des éditeurs, des représentants d'édition et d'inconnu(e)s.

    A vous tous, présents et absents : MERCI. C'est fou comme un aussi petit mot de 5 lettres, des lettres qui ne la ramènent pas, peut contenir comme émotions.

    Aujourd'hui, quatre mois après la clôture de Ulule, où en sommes-nous ?

    La librairie est restée ouverte tout l'été grâce à l'embauche de Manon Bruel.

    Les dettes fournisseurs ont commencé à être épongées.

    Un ensemble de meubles pour la grande vitrine a été réalisé par Lionel Bordas (on ne pouvait rêver mieux comme nom pour un menuisier devant travailler en librairie…).

    Le retour de congé maternité de Margot Engelbach s'est fait début octobre ; Margot est désormais présente 4 jours par semaine au lieu de 3.

    L'ouverture des parois des vitrines extérieures est abandonnée en raison de la complexité et donc du coût d'un tel chantier dans un mur porteur. En revanche, ce point des vitrines étant essentiel pour assurer une visibilité vitale pour la librairie, la solution consisterait peut-être à entièrement refaire le cadre même des vitrines afin qu'elles soient étanches et qu'on puisse donc y mettre des livres sans qu'ils gondolent, et un éclairage digne de ce nom, sans que les plombs sautent… On recherche donc un menuisier spécialiste en vitres et fenêtres…

    Nous sommes à une période charnière (pour rester dans le domaine vitrier) : la fréquentation de la librairie continue à augmenter, ce qui est très encourageant.

    Il nous faut transformer l'essai Ulule.

    Continuer à faire connaître la librairie auprès des particuliers comme auprès des institutions -- ce qui est un travail de longue haleine. La partie sera plus facile à gagner si chacun accepte de continuer à porter la bonne parole.

    Le combat continue, rien n'est acquis.

    Il y a 4 ans, à 2 jours près, la librairie avait pu déménager du 14 de la rue Pascal au 5bis de la rue des Gras. Ce déménagement, nombreux s'en souviennent car ce fut une première aventure collective incroyable.

    Il y a 8 ans, quelques jours après l'ouverture officielle de la librairie, Maguy Pothier m'avait apporté en cadeau le panneau que vous voyez là, «château d'Argol » : ce panneau était à Jean Rome, son compagnon, le libraire incontournable de la rue des Gras, décédé 3 mois avant l'ouverture de la librairie – Maguy me transmettait, à sa manière, un flambeau dont il fallait être digne. Maguy Pothier nous a quittés en mai dernier alors que rien ne laissait deviner un départ aussi brutal; une dramatique disparition au moment même du grand espoir qu'a fait naître Ulule. Je souhaitais aujourd'hui lui rendre hommage.

    En janvier, la librairie soufflera ses 8 bougies, grâce à vous. Comme me disait le banquier le mois dernier : « Il y a toujours des rebondissements incroyables à la librairie, Madame Minard ! »

    Buvons ensemble le verre de l'amitié.

    Et emparez-vous de ce grand cahier, vierge, dans lequel vous pourrez comme bon vous semble, déclarer l'amour fou que vous portez à la librairie !

    N'oubliez pas de venir retirer la contrepartie si vous l'aviez demandée, ainsi que la carte du comité de sauvetage qui, elle, est donnée à tous les contributeurs. Les contreparties avec rehauts faits par André Juillard seront prêtes d'ici quelques semaines.

    J'ai assez parlé : jetez-vous sur le buffet!

    Dominique Minard

     

  • la soirée Ulule de LA LIBRAIRIE, en vidéo, le 5 novembre 2016...

    avant de vous donner prochainement à lire les mots du discours qui a ouvert cette belle soirée Ulule, en voici les images dans la vidéo ci-dessous

     

  • sainte Ulule : samedi 5 novembre en vue

    les côtes de la sainte Ulule commencent à s'apercevoir à l'horizon

    le cap vers le samedi 5 novembre est toujours bien maintenu, accostage prévu vers 19 heures, 3°05′10″ Est, selon le méridien de Librairiewich

    afin de préparer au mieux ce moment festif, et histoire de ne pas boire tous dans le même verre, merci de bien vouloir nous faire signe rapidement (coup de fil, coup de mail, coup de passage au coin de la rue) pour confirmer votre venue

    c'est bien connu : à la sainte Ulule, devant rien on ne recule