BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Dame Ô - ancienne campagne 2016

Pour retrouver la nouvelle campagne Ulule pour Saint-Martin et Bordeaux 2017 rendez-vous sur : https://fr.ulule.com/dame-o-2017/

À propos du projet

Rendez-vous sur la nouvelle page : https://fr.ulule.com/dame-o-2017/ pour les représentations d'octobre 2017 à Saint-Martin et novembre 2017 à Bordeaux

https://fr.ulule.com/dame-o-2017/

Dame Ô est une pièce de théâtre traitant de l’obésité sous un angle inédit, une trame, un fil rouge : la chirurgie de l’obésité, au travers d’anecdotes de patients opérés ou non, d’histoires personnelles ou fictives adaptées pour la scène par des auteurs confirmés, et portées par une équipe professionnelle. Il s’agit d’une pièce d’information, de sensibilisation et de partage avec le public, une pièce humaine et militante, entre doux onirisme et dure réalité, entre rires et larmes. Cette pièce a été rédigée avec l’aide d’une commission de 30 patients opérés ou non d’un anneau gastrique, d’une sleeve ou d’un bypass dans une clinique de Limoges, sous l’égide du Dr Maxime Sodji (chirurgien gastrique et de l’obésité). Adaptation et mise en scène : Thierry Charrière - Mise en mouvement : Stéphanie Roussel - Scénographie : Gilles Charmot - Régisseur 1 : Léonie Charmot - Régisseur 2 : Thomas Agnellet - Régisseur 3 : Daniel Roussel - Chef costumier : Stéphane Arnaud - Assistante costumes & accessoires : L’Elfe Mécanique - Maquillage : Amélia Bouzana - Avec : Pascale Chatiron, Valérie Pujol, Virginie Maillard, François Pain-Douzenel, Silvia Massegur, Charlotte Gutierrez, Fabrice Cazin, Céline Déridet, Anna Pradeau - Une pièce écrite par : Maxime Sodji, Véronique Auvrignon, Stéphanie Bellet, Diane Bitty, Nicole Bréhier, David Cailleton, Angélique Cessac, Stéphanie Cluzeau, Marie-Hélène Deslandes, Françoise Faucher, Antoine Guillaumie, Francine Kameni, Lucile Lagarde, Nora Leroy, Muriel Mayeras, Maéva Michel-Daumas, Hanan Nanna, Marie-Noëlle Passepont, Gaëlle Péroux, Delphine Pradeau, Kristina Quéraud, Marie Sauvage, Chantal Simonnet, Myriam Souissi, Audrey Soulié, Marie Teneul, Corinne Tétany, Jésaël Vergnole ; avec l’aide de Jean-Louis Plitta.

Le metteur en scène : Thierry Charrière

Thierry Charrière est un explorateur qui réalise ses rêves. Tour à tour acteur, metteur en scène, auteur, cet ancien sportif a su mettre à profit son expérience de combattant pour être également cascadeur… D’Aaron Speelling Production au théâtre de l’Epi d’or, du CDN à Arthus spectacle ce touche-à-tout a pris néanmoins le temps de créer pour Découvrance Théâtre un personnage singulier, tout droit inspiré des noir et blanc de Kurosawa, qui vit le jour en pays sahraouis : ShôShô, mi clown mi samuraï, il vieillira avec lui en distillant sur les plateaux du monde entier une tranche de vie dégoulinante de rire, d’horreur et de poésie… Issu de ce brassage, Thierry Charrière se jette au cou de Dame Obésité comme un amant passionné pour une aventure qui ne supporte ni frilosité ni demi-mesure…
Je ne crois pas que l’obésité soit une fatalité ; par contre dans ce monde de surenchère il est logique de l’y croiser. Même si dans l’absolu la chirurgie ne me semble pas la solution idéale s’en est une pour beaucoup de ces personnes qui doivent se battre au quotidien contre leur propre corps alors qu’ils devraient vivre avec. Il est ahurissant de subir sa vie et honteux de la traverser dans un habit de souffrances et de quolibets.
Notre corps, cet étranger, mérite d’être choyé, écouté, regardé, aimé… Les obèses font partie de ceux qui en ont le plus conscience car chaque jour ils doivent l’affronter. Il faut connaître son ennemi pour mieux le combattre et quand votre propre corps devient votre ennemi il est temps de vous demander pourquoi, par qui, à qui profite le crime ? Je ne ferai pas le procès de qui que ce soit car mon travail d’artiste, pour cette occasion, et de transmettre les douleurs et les espoirs des témoins qui m’ont choisi pour ça… Mon choix sera donc d’apporter mon univers au service de ces gens, de prendre le contre-pied du gros, du lourd et du pesant pour aborder dans le rythme, le décalé et l’arrogant ma vision simple pour ne pas dire simpliste… d’un système pervers et grotesque qui montre du doigt, détourne nos regards et désigne des coupables tout trouvés…


Assistante metteur en scène et metteur en mouvement : Stéphanie Roussel


Lorsque Thierry Charrière m’a demandé de faire danser les comédiens du projet « Dame Ô », j’ai tout de suite vu dans cette demande une suite logique à mon travail sur le corps atypique ; le corps de l’obèse est à mon sens un corps stigmatisé, un corps cathartique, et cela fait echo à mon propre questionnement sur la place du corps dans notre société.
Après avoir interprété des classiques tels que « le malade imaginaire » de Molière ou « un mot pour un autre » de Jean Tardieu, je me suis dirigée vers des formes plus expérimentales hors les murs : la rue, les bars ou tout autre lieu non dédié au spectacle vivant, comme les friches industrielles sont devenus mes « terrains de jeux ». C’est dans ce contexte particulièrement libre que j’ai pu explorer des formes dansée telle que l’ankoku butoh initié par Hijikata Tatsumi.
Cette pratique qui interroge le corps social et le corps originel, je l’ai confrontée à des textes de Howard Barker, Christian Brissart ou encore d’Edouard Limonov, ce qui m’a également permis de tester l’art de la mise en scène, toujours dans une mouvance que l’on pourrait qualifier d’underground. J’ai également participé à des projets de collectif d’artistes contemporains, toujours sur le thème du corps en situation extrème, qui m’ont permis d’aller plus loin dans ma recherche sur la danse des « nondanseurs ».
« Dame Ô » me donne l’opportunité d’interroger tous nos corps : celui que nous habitons, celui qui nous habite, celui que la société nous a fait nous forger, celui que les autres regardent…comment articuler toutes ces chairs, comment passer d’un corps à l’autre, les faire apparaître, devenir invisibles, bref, comment gérer cette nouvelle forme de métamorphose que nous propose notre époque.

Le scénographe : Gilles Charmot

Né en Algérie à Orléansville en 56, metteur en scène, scénographe, décorateur, intermittent du spectacle depuis 1985, il est cofondateur et metteur en scène de la compagnie « Le Loup Garou », décorateur puis scénographe pour Eric SADIN au Nouveau Théâtre de Châteauroux. Il est scénographe par ailleurs pour d’autres compagnies comme l’Exercice Théâtre aux côtés de Stéphane AUCANTE, pour le Puck Théâtre, Klio Production, pour le Rhinocéros Blanc, le Rêveur du Temps Fou , le Théâtre de l’Éphémère, Joe Bithume. Il réalise la scénographie et le décor pour « Les Mouches » de Jean-Paul SARTRE au Grand Hébertot. Une trentaine de mises en scène à son actif, sa sensibilité artistique en matière de mise en scène vient en complémentarité avec ses compétences scénographiques.


Le costumier : Stéphane Arnaud

Originaire d’Auvergne, passionné par le dessin, la peinture ainsi que les tissus, Stéphane Arnaud se forme en scénographie, décors et costumes, en peintures et patines à l’ADAC, Paris. Intermittent du spectacle depuis 1996, il réalise des patines et des motifs peints pour la pièce de théâtre Azev mise en scène par Roger Santon au Théâtre de Chaillot ; pour le cinéma avec « Pierre et le Loup », film d’animation ; puis dans le domaine musical d’opéras (région PACA). Stéphane Arnaud collabore, comme assistant costumes, avec madame Sevrin-Doering, costumière de théâtre de d’opéra à Marseille. Il participe à la confection des costumes du ballet « Groosland ». Depuis 2008 au théâtre du Capitole à Toulouse, il réalise des patines, des teintures ainsi que des costumes d’opéras et de ballets, à l’atelier couture et retouches. Il est actuellement en création et réalisation des costumes pour « L’Histoire du Soldat » de Stravinski.


Les comédiens :

Le DVD :

2 heures environ, réalisé par l'association Prise 2 Vue

Le livre des dialogues :

130 pages, 12x18, illustrations en couleurs

Les prix :

Prix du meilleur projet participatif français 2014

Prix de santé publique CPAM 2014

Mention spéciale des internautes au prix Talents de Patients 2015

Les dates à retenir :

Le 22 avril 2016 à la BFM de Limoges à 19h et le 22 juin 2016 à la salle de la Sénatorerie à Guéret à 14h :

diffusion du DVD de la première représentation de Dame Ô, entrée libre

La presse en parle :

Les oeuvres de Lydie Piquet

Crayon et pastel, noir & blanc, travail à partir de photos de la pièce, sous verre, format 40cm x 50 cm

A quoi va servir le financement ?

La prochaine représentation de Dame Ô nécessite des répétitions, notamment pour la reprise d'un rôle, celui de Fabrice Cazin qui sera remplacé par Alexandre Josse. Il faut compter au moins trois jours de répétition pour toute l'équipe, soit un budget de 3500€. Les décors ont également besoin d'un coup de peinture et d'une restauration pour un montant de 500€.

Ce financement permettra la bonne marche des répétitions et de la représentation de dame Ô, du mercredi 16 au vendredi 18 novembre 2016, sur Tulle. La représentation aura lieu le vendredi 18 novembre à 20h30, vous pouvez d'ores et déjà réserver - car attention, les dernières représentations se sont toutes jouées à guichets fermés ! Ce financement permettra également de lancer une tournée nationale, certaines dates se mettent progressivement en place, vous aurez plus d'informations très prochainement !

À propos du porteur de projet

http://les-editions-black-out.com/Dame-O-M-Sodji,2392.html

https://www.facebook.com/dameobesite/?ref=hl

http://obesite-87.com/forum/