BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Criminellement Vôtre 2

(Il était une nouvelle fois...)

À propos du projet

Lancement des livres policiers "Criminellement Vôtre" 1 et 2.

Parfois, la vie réserve des choses incroyables. 

Une opération du ménisque à cinquante ans et l’on se retrouve un mois et demi allongé sur un canapé. 

Lorsqu’on a, comme tout le monde, une vie active à cent à l’heure, cela permet, contraint et forcé, de poser ses valises et de lever la tête du guidon. 

On repense au passé, notamment en 1990, il y a vingt-huit ans, quand j’avais connu pareille situation. J’étais à l’époque à l’armée et suite à un accident, j’avais été bloqué sur un lit d’hôpital militaire pendant un mois. J’avais vingt-deux ans. 

Pour tuer le temps, j’écrivais des nouvelles sur des carnets et mes compagnons se demandaient à l’époque ce que je faisais. 

Je décide de les ressortir aujourd’hui et je retrouve deux romans (pas très bons) dont un a participé à la même époque au concours du livre policier de Cognac, deux scénarios dont un sur la boxe transmis à Jean-Paul Belmondo en 1991 et ces fameuses nouvelles. 

Je trouve onze nouvelles dont dix plutôt policières et une fantastique (Diabolo). 

Je commence à les lire et je les trouve plutôt marrantes. On voit bien l’influence des lectures de l’époque que j’avais : Agatha Christie, Stephen King et Edgar Allan Poe. 

Certains thèmes abordés ont des connotations mystérieuses (La malédiction du pharaon, Le mystère du loch Ness, L’homme qui venait du passé). 

La nouvelle Diabolo est en fait le premier chapitre d’un roman qui n’a jamais vu le jour. 

C’est sûr, ces nouvelles sont de 1990 et il faudrait les réactualiser (pas de téléphone portable à l’époque, les francs et non pas les euros...). Il y a des fautes de syntaxe et de grammaire, mais je trouve plutôt marrant de les laisser dans leur jus. 

Et voilà comment on ressort des écrits d’il y a vingt-huit ans, que personne ou presque n’a lus. Voilà comment on ressort les histoires du fond du placard. 

 

 

À quoi va servir le financement ?

EDITER LE DEUXIEME LIVRE. PARTICIPER A LA SOIRÉE DE LANCEMENT.

Il avait été facile pour moi de ressortir du fonds du placard des vieilles nouvelles écrites il y a trente ans et de les publier.

En effet,  le challenge était de ne pas les retoucher pour ne pas perdre la fraîcheur de l’écriture de l’époque. Aussi je m’étais contenté de les taper sur mon ordinateur même si l’envie de modifier certains mots, certaines phrases ou certains passages me démangeait. Chaque mot, chaque idée, chaque erreur grammaticale était de moi, même si je les avais écrit il y a longtemps.

Votre accueil a été tel, avant même la sortie du livre, que j’avais vite rappelé l’éditeur pour rajouter à la fin qu’il y aurait une suite. Il était intéressant de faire revenir les personnages  pour une suite où ils auraient vieillit, comme moi, de trente ans.

Mais voilà, je n’avais pas écrit depuis trente ans…

Est-ce que j’allais pouvoir le faire ? Est-ce que j’allais trouver les idées et la suite logique à tout cela ?

Et bien figurez-vous que l’écriture, c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas. les idées sont venues comme un cheval au galop, sous la douche, en conduisant, pendant mon sommeil… Il fallait que je les pose sur mes cahiers clairefontaines, généralement le soir avant de me coucher. El lorsque j’avais des congés, j’en profitais pour les taper sur l’ordinateur. Je sentais que vous étiez là, les uns, les autres à m’encourager et je ne voulais pas vous décevoir.

J’ai retrouvé le plaisir d’écrire.

Et voilà, en six mois, le travail était fait ! Treize nouvelles (c’est un bon chiffre !) dont dix policières et trois fantastiques. (Le livre de Bien, Diabolo chapitre 2 et 3)

De l’Egypte à la Polynésie, de Londres à l’Ouest Américain, en passant par la France et la Caroline du Sud, retrouvez le Docteur Jean-Pierre St Marc, le milliardaire Anthony Landham, l’inspecteur Bernard Bouvier, le commissaire Sartre, « la femme aux cheveux d’or »… mais aussi Diabolo…

Trente ans sont passés et ils ont un peu vieillis. Il faudra bien toutes leurs petites cellules grises pour résoudre les treize enquêtes surprenantes qui les attendent : Une femme fuyant un tueur à travers l’Ouest Américain, une étrange disparition, trois gamins qui enquêtent du temps des mineurs, une île paradisiaque, une momie ressuscitée, un crime parfait, un livre au pouvoir exceptionnel… et même le vol de La Joconde !

En bonus, vous trouverez dans « GENESE » les petits secrets de création et d’élaboration de ces nouvelles (A lire seulement à la fin) et bien sûr une esquisse originale de Christophe Le Galliot qui a illustré la couverture.

 

Et bien en route,  je vous souhaite une belle lecture de « Criminellement Vôtre 2 » Il était une nouvelle fois…

 

À propos du porteur de projet

Philippe FOUILLOUSE  52 ANS

1er ROMAN "CRIMINELLEMENT VOTRE (HISTOIRES SORTIES DU FOND DU PLACARD)" SORTI EN MARS 2019 2ième ROMAN "CRIMINELLEMENT VOTRE 2 (IL ETAIT UNE NOUVELLE FOIS..." SORTI PREVUE EN MARS 2020

L’AUTEUR A ECRIT DE 1984 À 1990, C’EST A DIRE DE DIX-SEPT À VINGT-DEUX ANS. SON ROMAN « MEURTRE EN PRINCIPAUTE » PARTICIPERA AU CONCOURS DU LIVRE POLICIER DE COGNAC MAIS NE SERA JAMAIS EDITE.
IL ECRIT UN AUTRE ROMAN ET DEUX SCENARIOS DONT UN SUR LA BOXE TRANSMIS A JEAN-PAUL BELMONDO EN 1991. 

EN 1990 IL ECRIT ONZE NOUVELLES DONT DIX POLICIERES ET UNE FANTASTIQUE. VINGT HUIT ANS APRES, EN 2018, A CINQUANTE ANS, IMMOBILISE PAR UNE OPERATION DU MENISQUE, IL RELIT ET DECIDE ENFIN DE PUBLIER SES NOUVELLES SOUS LE TITRE « CRIMINELLEMENT VOTRE (OU HISTOIRES SORTIES DU FOND DU PLACARD) » 

FORT DU SUCCES DE CE LIVRE ET SUITE A LA DEMANDE DES LECTEURS, IL SE REMET A L’ECRITURE ET ECRIT « CRIMINELLEMENT VOTRE 2 (IL ETAIT UNE NOUVELLE FOIS...) » 

 

Share Suivez-nous