Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Le Cri de Rose-Marie

Une passionnante et difficile enquête alliant la musique à l'espionnage, l'amour à la guerre. Un livre-jeu aux allures de redoutable énigme.

  • Rose-Marie travaille dur pour être la meilleure !

    Déjà vingt jours depuis la dernière news, que le temps passe vite. La précédente était prête à partir le 14 juillet au soir. J'en étais plutôt fier. Elle voulait célébrer, toujours sur le ton de l'humour, les nombreux feux d'artifice tirés en France en l'honneur de Rose-Marie. Pour rappel, son fameux récital s'était tenu un 14 juillet, il y a tout juste un siècle. La news malheureusement n'est jamais partie, mais le travail, lui, a continué.

    Nous sommes content de l'avancement. Sophie grâce à vous à pu investir dans une nouvelle palette graphique. Autant dire que pour elle, c'était noël avant l'heure !

    La Bête


    Sophie aime les détails alors elle fait de nombreux zoom, l'imprimeur exige de la haute définition, et Silvère de nombreux calques pour pouvoir exploiter pleinement les dessins de Sophie quand il s'attaquera à la mise en page (Un calque pour tel ou tel personnage, un autre pour tel ou tel objet. Cela permet de les extraire du dessin sans avoir à faire un découpage manuel fastidieux et approximatif) Cela avait pour effet lors de nos précédents projets d'alourdir considérablement les fichiers et de perturber et ralentir le travail. Ce fut donc la première action de Sophie et depuis tout roule parfaitement. Et comme notre prochain jeu, pas Rose-Marie, encore le prochain, sera très gourmand en dessin, c'est aussi pour nous un investissement d'avenir.

    En attendant que la bête arrive, nous avons progressé sur les dessins crayonnés : l'angle des prises de vue, le placement des personnages, les décors, l'ambiance... De sorte que dés que Sophie était à l'aise avec sa nouvelle machine, elle a pu commencer la colorisation. Voici quelques exemples de crayonnés. Attention aux jugements hâtifs, ce ne sont que les débuts des débuts des dessins. J'appelle ça le squelette !

    Les crayonnés

    Je ne vous présenterai pas pour l'instant d'autres scènes, ni de versions plus avancées, notamment celles en couleurs. En effet, certains éléments de l'intrigue ne sont pas encore parfaitement intégrés dans les dessins, donc trop visibles. Et nous ne voudrions surtout pas vous faciliter la tâche !

    De mon côté, je suis en train de réécrire certains textes, notamment les dépositions de tous les témoins. La raison est qu'entretemps, les personnages se sont étoffés et ont gagné en personnalité. Ils ont chacun reçu un visage, des vêtements, des postures, ce qui a eu tendance à jouer sur leurs caractères. Après avoir relu mes textes, écris il y a déjà un certain temps, j'ai estimé que ceux-ci, bien que complets d'un point de vue de l'intrigue, ne donnaient pas suffisamment de relief aux personnages. Le fait de réécrire ces textes me permet de prendre en compte à présent la personnalité de chacun. Cela rendra le tout plus vivant.

    Silvère quant à lui travaille à la fois sur la maquette globale de l'ouvrage, et sur la réalisation des documents. Il faut pour cela trouver des fonds de documents typés anciens puis les personnaliser. Le travail sur la maquette n'est pas toujours évident. Certains documents doivent tomber sur la page de gauche, d'autres sur celle de droite, et d'autres enfin doivent tenir sur des pages en vis à vis. Sachant qu'il reste encore une inconnue sur le nombre de pages de certains documents, puisqu'ils sont en cours de réécriture.

    Voila pour les nouvelles fraîches du jour.

    A bientôt pour d'autres nouvelles et bien entendu, nous vous souhaitons à toutes et à tous un très bel été !

    Sophie, Silvère, Max, et Pascal

  • Le Cri de Rose-Marie, c'est parti !

    La campagne Ulule est un succès, grâce à vous. Ce vendredi à minuit, je me trouvais bien entendu devant mon ordinateur. J'y observais le compte à rebours : 3 minutes restantes, puis deux, puis une. 1 minute restante, j'avais du mal à en croire mes yeux, tant cette campagne m'avait parue immensément longue et exigente. Au début je pensais bien vous remercier dans la foulée, puis finalement, les minutes ont repris leur course comme si de rien n'était. Tant mieux je crois, car ce week-end fut particulièrement salvateur, pour toute l'équipe.

    Le travail a finalement repris ses droits aujourd'hui lundi. Ce matin, en ce qui me concerne, j'ai du récupérer un mois entier de comptabilité en retard, ce qui fait toujours plaisir. Ensuite, nous nous sommes concertés pour réfléchir ensemble à la marche à suivre, aux priorités, à coordonner nos emplois du temps et nos exigences. Sinon, nous avons aussi récupéré les gabarits auprès de l'imprimeur. A priori tout est bon, donc demain mardi, c'est parti ! Nous vous tiendrons régulièrement informé de l'avancée des travaux.

    Pour conclure, et je parle là au nom de toute l'équipe, je souhaiterai finir sur un petit mot aussi juste que sincère :

    Merci !

    Sophie, Silvère, Max, et Pascal

  • Dernière ligne droite !

    Ca y est, nous y sommes, la dernière ligne droite de la campagne. Incroyable. Que de chemin parcouru ensemble depuis un mois. Bien sûr, il est toujours possible d'y participer jusqu'à ce soir minuit moins une !

    Dans tous les cas, un gros gros merci, de la part de toute l'équipe

  • Rose-Marie Blanche, la cantatrice

    A tout seigneur tout honneur. Nous terminerons cette improbable galerie de personnages avec Rose-Marie. Enfin me direz-vous. Mais ne vous attendez pas pour autant à ce que le masque tombe au bout de ces quelques lignes. Tout au plus un petit coin du voile se lèvera sur sa personnalité, parce qu'elle est ainsi Rose-Marie. Secrète.

    L'unique, la fabuleuse, la mystérieuse, l'insaisissable Rose-Marie


    Document n° 19
    Fiche de renseignements sur le témoin Rose-Marie Blanche

  • En route vers les prochains paliers !

    Le Cri de Rose-Marie a donc vu le jour cette nuit. Un moment absolument génial, qui fut rendu possible grâce à vous. Que d'émotions lorsque la barre fatidique des 10 000 € fut franchie. Encore une fois, un immense merci de la part de toute l'équipe.

    Tenir une campagne durant trente jours n'est pas chose facile, bien au contraire. La rendre attrayante, dynamique, originale... Le curseur est si difficile à trouver entre être trop présent et pas assez, surtout quand il s'agit d'une première expérience où inévitablement on apprend sur le tas. Pour toutes ces raisons, nous vous remercions également pour votre patience envers nous.

    La route à faire ensemble, cependant, n'est pas finie. Il reste trois jours, pour notre plus grand bonheur. Et s'il y a bien une chose que cette campagne nous a apprise, c'est qu'il est possible d'en faire des choses en trois jours, par exemple atteindre le prochain palier :


    Pourquoi continuer à soutenir le projet si l'objectif principal est déjà atteint ?

    Excellente question ! Tout d'abord, pour essayer d'offrir au jeu la finition Prestige, avec une couverture rigide et du papier bouffant. Ensuite, parce que chaque pourcentage gagné au delà du premier palier nous aidera financièrement à poursuivre l'aventure. De plus, surprise, cela nous permettra de vous proposer plus rapidement notre prochain jeu, toujours aussi riche en émotions. Enfin, parce que Rose-Marie est tellement fabuleuse qu'elle mérite tout simplement le meilleur.

    Je suis partant pour un coup de pouce supplémentaire, mais comment ?

    C'est très facile ! Si certains d'entre vous peuvent se le permettre, vous pouvez toujours remettre la main à la poche, par exemple en sélectionnant l'une ou l'autre des contreparties optionnelles ci-dessous. Mais si pour vous aussi les temps sont durs, alors la réponse est encore plus simple : continuez à partager cette campagne autour de vous jusqu'à vendredi minuit ! Auprès de votre famille, de vos amis, de vos collègues, sur internet et les réseaux sociaux. Aussi incroyable que cela puisse paraître, le bouche à oreille, ça marche ! Il suffit d'avoir le bon réflexe !