BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

MicroScop - crèche éco-citoyenne

Un autre regard sur l'enfance / Monnières - Loire-Atlantique

À propos du projet

Bonjour à tous,

à vous,

qui souhaitez soutenir notre projet de micro-crèche éco-citoyenne.

Nous sommes 3 porteurs de projet qui évoluons respectivement à des postes différents dans le milieu de la petite enfance. Depuis maintenant 1 an 1/2, nous construisons ce projet afin de proposer aux familles de notre territoire ainsi qu'à leur(s) enfant(s) un accueil et un accompagnement innovants, différents et reposant sur une réflexion en lien avec le monde de demain et ses mutations.

" N'élevons pas nos enfants pour le monde d'aujourd'hui. Ce monde aura changé lorsqu'ils seront grands. Aussi doit-on en priorité aider l'enfant à cultiver ses facultés de création et d'adaptation. "

Maria Montessori

 __________________________________________________________________

   Au fondement de notre réflexion :   

Nous nous opposons aux logiques financières trop souvent rencontrées dans nos expériences professionnelles respectives. Notre travail, ancré dans le social, ne doit répondre qu'à la seule logique humaine, celle de l'accompagnement de l'enfant et de sa famille. Pour cela nous avons décidé de monter nous-mêmes un établissement d'accueil de jeunes enfants fondé sur une éthique coopérative et bienveillante.

Nous avons choisi de monter ce projet en SCOP, Société Coopérative et Participative, afin de ne pas s'inscrire dans un fonctionnement de pouvoir pyramidal. Le principe fondamental régissant la SCOP est celui " d'une personne, une voix ". Le second principe repose sur la lucrativité limitée.

_________________________________________________________________

   Les trois orientations sociales essentielles du projet :   

  • Oeuvrer dans le champ de l’économie sociale et solidaire : la SCOP nous permettra de nous organiser sur un fonctionnement participatif en interne, de coopérer avec les pouvoirs publics et tous les acteurs du territoire et enfin de placer les femmes et les hommes au premier rang de nos priorités et non le capital comme dans une entreprise classique.
  • Accueillir tous les publics : mixité sanitaire (accueil d’enfants en situation de handicap et/ou atteints de maladie chronique), mixité sociale (accueil d’enfants dont les parents rencontrent certaines difficultés) et mixités de genre (lutter contre les discriminations basées sur le genre dans l’éducation).
  • Développer un lieu d’échanges et d’accompagnement à la parentalité : l'expertise et l'expérience tant des parents que des éducateurs de la prime enfance ont plus de valeur quand elles sont partagées et lorsque les bénéficiaires (parents et enfants) deviennent sujets acteurs de leur accompagnement. Les parents doivent donc se sentir accueillis dans la micro-crèche. Leur place doit pouvoir se faire facilement.

De plus, notre postulat est d’affirmer qu’il existe autant d’accompagnements qu’il y a d’enfants et de parents, autant d’histoires de vie que de personnes, autant de positionnements que de professionnels. L’accueil de l’enfant ne se réduit pas à de la garde ou seulement au temps partagé mais bien à une somme de compétences professionnelles qui permettent d’agir dans le sens d’un accompagnement de qualité.

____________________________________________________________________

   Oeuvrer dans le cadre des principes du développement durable :   

 1- Pilier environnemental : 

  • bâtiment le plus écologique possible dans sa conception et nécessitant le moins d’énergie possible,
  • limiter les déchets non recyclables (couches lavables, etc.),
  • limiter l’empreinte carbone,
  • alimentation biologique,
  • produits d’entretien et de soins écologiques et faits maison.

 2- Pilier social : 

  • respect du rythme de l’enfant,
  • mise en avant des principes de coéducation,
  • accueil de tous les publics (cf. plus haut),
  • accueil de stagiaires pour les accompagner dans leur formation,
  • qualité des conditions de travail : bien être.

 3- Pilier économique : 

  • utilisation de circuits courts d’approvisionnement pour développer le tissu économique local,
  • répartition des bénéfices et des richesses de manière équitable,
  • tarification en fonction des ressources.

A quoi va servir le financement ?

____________________________________________________________________

   Notre constat au bout de 18 mois de travail :   

Nous sommes arrivés au stade de notre projet où il nous faut convaincre les banques et notre apport reste insuffisant, il nous manque 5000 € pour y arriver ! Nous pensons qu'un grand nombre d'entre-nous est confronté aujourd'hui au manque de place en accueil collectif et peut se sentir concerné par cette aventure. En effet, le parcours des familles pour trouver un mode d'accueil reste complexe. Les subventions des pouvoirs publics se font rares, il faut donc se débrouiller seuls !

MAIS GRACE A VOUS NOUS POUVONS Y ARRIVER !!!

VOTRE PARTICIPATION VA AIDER A DEBLOQUER UN PRET BANCAIRE.

Notre projet, c'est la construction d'une micro-crèche adaptée à l'accueil de jeunes enfants jusqu'à 4 ans sur la commune de Monnières (vignoble nantais). Cette petite commune rurale manque de 10 places d'accueil collectif et il en va de même d'une commune limitrophe. C'est pourquoi la CAF et le Conseil Départemental l'on classé en zone prioritaire pour favoriser l'émergence de structures collectives. NOTRE PROJET EST DONC TOTALEMENT VIABLE !!! Il nous manque tout de même 5000 € pour que cela passe auprès des banques !

Nous précisons également que les institutions décisionnaires telles que la CAF de Loire-Atlantique et la PMI (Protection Maternelle et Infantile - service du Conseil Départemental) approuvent notre projet et le soutiennent. 

" Nous n'avons jamais vu de projet aussi riche sur les plans éducatif et social ", nous ont dit la conseillère technique de la CAF et la puéricultrice de la PMI qui nous accompagnent.

Les premiers plans de l'architecte Jean-Michel Le Chanu de l'Atelier CréArchitecture.

Le Carré des Vignes : lieu d'emplacement de la micro-crèche.

Les lots 26 et 27 constituent le terrain global.

À propos du porteur de projet

 Fanny , 36 ans et maman de 2 enfants  ½, éducatrice de Jeunes Enfants. Associée, future salariée et co-gérante.

Sa sensibilité :

  • Toujours savoir pourquoi j’agis dans l’intérêt de l’enfant et de sa famille, l’acte éducatif en tant que condition de ma pratique, de son sens.
  • La pédagogie Montessori.
  • L'enfant comme citoyen et acteur de son développement.
  • Je suis une éducatrice de jeunes enfants qui pense que son champ d’intervention est plus vaste que ce qu’il laisse paraître et entendre.

J'ai une véritable volonté de comprendre le ou les environnements dans le ou lesquels l’enfant évolue, en excluant toutes démarches intrusives. L'approche systémique, chère à mon sens permet de se situer au plus proche des besoins et des attentes des familles.

Ses valeurs :

L’investissement, la connaissance de l’autre, le questionnement, le renouvellement et l’empathie.

Ses constats :

  • La logique bureaucratique de plus en plus chronophage au détriment du travail social.
  • Le fonctionnement pyramidal mettant en péril les missions et les actions du travail éducatif et social.

Ses convictions :

  • L’accompagnement de l’enfant dans sa globalité en tant que sujet acteur.
  • L’observation et la distanciation.
  • La coéducation : il n’y a pas d’enfant sans parents.  

Ses diplômes :

  • BAC Economique et Social
  • Master en histoire de l'art et archéologie option médiation culturelle du patrimoine
  • Diplôme d'état d'éducatrice de jeunes enfants.

Ses expériences :

  • Auxiliaire de vie scolaire individualisée (accompagnement d'enfants en situation de handicap au sein de l'éducation nationale).
  • Educatrice de jeunes enfants au sein de la protection de l'enfance (accueil d'urgence, situations judiciaires et administratives en mesure de protection immédiate de l'enfant en danger).
  • Eduactrice de jeunes enfants au sein de multi-accueil, crèche familiale.
  • Educatrice de jeunes enfants au sein d'un Relais Assistants Maternels ( compétence d'une communauté de communes).

________________________________________________________

 Gaëlle , 36 ans et maman de 3 enfants, CAP Petite Enfance et aide soignante. Associée, future salariée et co-gérante.

Sa sensibilité :

Se dire que l'on participe à la construction de la vie d'un individu, c'est quelque chose de très valorisant. Accompagner le début de la vie, partager ses premières découvertes, ses joies, toutes ces phases qui influenceront le reste de sa vie, c'est ça le métier que je veux faire. Bien entendu, il ne s’agit pas de toute puissance mais bien d’accompagnement à une immensité de possibles.

Ses valeurs :

L’éducation populaire, la transmission, l’écoute et  la transparence.

Ses constats :

  • Les grands collectifs complexifient l’individualisation des pratiques éducatives.
  • La bien-traitance n’est pas toujours d’actualité car certaines pratiques ancrées dans le quotidien ne sont plus questionnées.
  • Le changement est souvent négativé.

Ses convictions :

  • La nécessité du travail en équipe, la pluridisciplinarité.
  • L’ouverture à l’autre.
  • Le soin physique et affectif.
  • La bienveillance envers chaque être humain, l'empathie.
  • La bonne humeur au service du bien-être.

Ses diplômes :

  • Bac Sciences Techniques et Tertiaires option Action et Communication Commerciale
  • Diplôme d'Etat d'Aide-Soignante
  • CAP Petite enfance

Ses expériences :

  • Animatrice en accueil de loisirs enfant
  • Assistante d'éducation en lycée
  • Auxiliaire petite enfance en multi-accueil
  • ATSEM en école maternelle (classe de pré-petite section)
  • Assistante maternelle

_____________________________________________________

 Matthieu , 35 ans et papa de 3 enfants, éducateur de jeunes enfants, administrateur de la Fédération Nationale des Educateur de Jeunes Enfants (FNEJE) et président de la FNEJE 44. Associé, futur salarié et co-gérant.

Sa sensibilité :

 Reconnaître à chacun la possibilité et la capacité de progresser et de se développer à tous les âges de la vie. Il s’agit donc d’être attentif au singulier dans le collectif.

Ses valeurs :

 L’humanisme, l’éducation populaire, la démarche participative, l’associatif et la bien-traitance.

Ses constats :

  • La primauté des logiques budgétaires et hiérarchiques vont à l’encontre des valeurs éducatives.
  • Le peu de place parfois accordé aux familles vulnérables dans les Etablissements d’Accueil de Jeunes Enfants classiques.
  • Le non respect de l’enfant en tant que citoyen ayant des droits.

Ses convictions :

  • L’accompagnement de tous les enfants sans distinction.
  • Se donner la possibilité du choix de ses pratiques et de leur mise en oeuvre.
  • Se positionner au quotidien auprès des enfants et des familles.

Ses diplômes :

  • Bac Economique et Sociale
  • Licence d'histoire
  • Diplôme d'Etat d'Educateur de Jeunes Enfants

Ses expériences :

  • Animateur et directeur en accueil de loisirs enfant et séjours enfant et ado
  • Formateur BAFA et BAFD
  • Educateur de jeunes enfants en multi-accueil
  • Directeur-adjoint d'une maison de quartier

Merci pour votre lecture et pour l'intérêt que vous portez à notre démarche . Nous espérons que vous souhaiterez participer à notre projet citoyen d'une nécessité certaine orienté vers l'intérêt de l'enfant.

A bientôt