BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

CREATION D’UNE SAVONNERIE ARTISANALE

INSPIREE DE MES SAVOIR-FAIRE PÂTISSIERS

À propos du projet

Car il existe des solutions :

  • pour respecter la planète dans des gestes quotidiens ;
  • pour réapprendre à produire ce que l’on consomme ;
  • pour se sentir bien dans sa peau.

Car je souhaite continuer à faire ce que j’aime :

  • Epanouir mes passions : le jardin, la cueillette, la transformation végétale, la pâtisserie et tous leurs savoir-faire ;
  • Offrir de la qualité, de la satisfaction et du plaisir au travers de mes productions ;
  • Tout en prenant soin de ma santé dans mon travail.

 

UNE SAVONNERIE ARTISANALE ENGAGEE... QUI FABRIQUE... DES PRODUITS MERVEILLEUX

Une savonnerie artisanale engagée…

Respectueuse de l’environnement :

Je choisis des matières premières issues de l’agriculture biologique ou de milieux naturels préservés. Elles sont sans colorant chimique, ni parfum de synthèse, sans graisse animale et sans huile de palme.

Je fabrique mes produits par saponification à froid, qui n’implique pas d’énergie ou de déchets polluants. Mes savons sont 100% biodégradables, sans aucun résidu toxique.

Je choisis des emballages et des supports de présentation tous issus du recyclage et/ou recyclables.

Valorisant l’artisanat :

Je souhaite créer une savonnerie à taille humaine, qui respecte l’artisan, sa créativité et sa santé.

Je souhaite valoriser le travail à la main, depuis la cueillette des plantes jusqu’à la fabrication de mes emballages et de mes porte-savons.

Je souhaite soutenir des artistes (plasticiens, sculpteurs, photographes, etc.) et des artisans (potiers, couturiers, papetiers, etc.), en valorisant leurs créations sur certaines gammes de produits, à travers les moules, emballages, porte-savons et supports de présentation.

Je souhaite transmettre mes savoir-faire, en diffusant certaines recettes en ligne et en animant localement des ateliers pédagogiques de savonnerie.

Une entreprise artisanale engagée... qui fabrique…

Avec un matériel de production parfaitement adapté

Je suis familiarisée avec le matériel de production, car je suis pâtissière et les outils du savonnier sont similaires à ceux du pâtissier. J’ai fabriqué sur mesure mes séchoirs à plantes et à savons. Je fabrique, autant que possible, des moules en bois non traité, pour éviter les transferts toxiques avec le silicone des moules industriels.

Et des matières premières dont l’origine et la qualité sont totalement maîtrisées

Je cultive certaines ressources végétales au sein d’un collectif pluridisciplinaire, la Gare Expérimentale, où je coordonne les activités de jardin. Ces ressources sont à la base de mes expérimentations. Les matières premières que je ne peux pas produire ou cueillir dans la nature, je les achète dans des filières biologiques et/ou équitables.

Par des processus de transformations

Une fois récoltées ou achetées, je m’applique à valoriser mes matières dans chacun de mes gestes de séchage, d’épluchage, de découpe, de broyage, d’infusion, d’incorporation de matière, d’extraction de pigments ou de macération de plantes

Et grâce à la saponification à froid

Cette technique permet de préserver les propriétés des matières premières, et notamment le pouvoir hydratant de la glycérine végétale.

Les processus chimiques sont complexes et délicats car les matières ne réagissent pas toutes de la même façon. Je veille sur les températures de mes mélanges et j’ajuste ma technique en fonction.

Cette méthode prend du temps car beaucoup d’étapes sont nécessaires : la réalisation de la lessive de soude ; l’émulsion avec le corps gras ; le moulage ; la phase de gel (en fonction des matières) ; le démoulage (48h après le moulage) ; la coupe (en fonction du moule) ; et enfin la cure du savon (quatre semaines minimum).

Une fois séché, le savon se bonifie avec le temps.

Une savonnerie artisanale engagée... qui fabrique… des produits merveilleux

Pour les besoins de la peau

J’extrais le meilleur des plantes pour répondre aux besoins de nutrition, d’hydratation, de réparation ou de détoxification de la peau. J’élabore des formules de saison, car la peau ne réagit pas de la même façon avec le froid de l'hiver ou la chaleur de l’été.

Pour le plaisir des sens

Inspirée par mes savoir-faire pâtissiers, je recherche une harmonie entre la forme, la couleur, le parfum et la texture. A force d’expérimentations, j’ai abouti à de beaux assemblages, agréables pour les sens.

CREER MON ENTREPRISE

J’ai effectué une résidence de trois mois à la Gare Expérimentale pour développer mon projet. Le vernissage, SAVON par Alison Fleck, du 13 septembre, a dévoilé mon travail de création. Depuis un mois, je suis accompagnée par la boutique de gestion BGE-ADIL qui me conseille précieusement dans ma démarche entrepreneuriale.

Aujourd’hui, il s’agit pour moi d’aménager un laboratoire aux normes ; faire valider et déclarer mes recettes ; produire des savons ; obtenir des labels (Nature et Progrès, Slow cosmétique, et Made in Paris) ; et créer un site internet pour la communication et la vente en ligne.

À quoi va servir le financement ?

Mes besoins sont avant tout pragmatiques

La formation : aux normes de production cosmétique (indispensable), en comptabilité (un vrai casse-tête mais nécessaire), et celle de la Chambre des métiers et de l’artisanat (obligatoire).

La validation des recettes, leur déclaration au Centre antipoison et sur le Portail européen, et le dépôt de la marque à l’Institut national de la propriété intellectuelle (toutes ces démarches sont facturées).

La production : l’aménagement d’un laboratoire aux normes (aïe-aïe-aïe, ça pique !), l’investissement dans les matières premières (de qualité, toujours) et dans le matériel de production (professionnel, bien sûr).

La communication : les impressions, les photos, le logo, le site internet (dépenses minimum indispensables pour faire connaître mes bons produits).

Vos rétributions : la production et les frais de port (… à votre bon cœur!).

 

Si J’atteins mon objectif, grâce à vous:

A partir de 5 000 €

Je peux commencer à me lancer. J’ai un laboratoire opérationnel et aux normes, je produis trois recettes, validées et déclarées, mon logo et ma marque sont protégés et je peux lancer la vente en ligne.

Avec 7 500 €

Je peux déclarer, produire et vendre cinq recettes supplémentaires, dont une de lessive.

Avec 10 000 €

Je peux développer mes recherches et mettre en place des partenariats avec des artistes et des artisans.

Avec 20 000 €

Je peux mettre en place une serre hydroponique, avec un système de culture hors-sol adapté à mes conditions physiques.

 

 

À propos du porteur de projet

Depuis de nombreuses années, je cultive et cueille des plantes aromatiques et médicinales. Je les intègre à ma cuisine, les consomme en tisanes ou les transforme pour les incorporer à des soins du corps et des produits ménagers.

Pâtissière de formation, j’ai travaillé auprès de nombreux artisans, dont certains Champions du Monde et Meilleurs Ouvriers de France de pâtisserie. Cette passion de l’art de fabriquer des délices pour les papilles et tous les sens ne cesse de me porter.

Il y a un an, j’ai du envisager une reconversion professionnelle, car la charge de travail imposée dans un atelier de pâtisserie a eu raison de ma santé. J’ai lancé une petite production de savons et je me suis découvert une nouvelle passion, à la croisée de mes différents savoir-faire : la savonnerie.

Aujourd’hui, j’ai abouti à des résultats que je souhaite partager. Je veux donc me professionnaliser et créer mon entreprise de savonnerie. Une savonnerie qui respecterait ma santé et qui apporterait bienfaits et douceurs à la planète et ses enfants.

Voilà pourquoi je fais appel à votre générosité. Et je vous remercie d’avance pour chacune de vos contributions.

https://www.instagram.com/savonnierpatissier

FAQ