BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Création d'enfer, sans frontières

Huis Clos // Sartre

À propos du projet

Deux femmes, un homme. 

Ils sont passés de l'autre côté.
Tous trois se retrouvent réunis sans s'être jamais rencontrés avant, dans la vie.
Pourquoi eux ? Pourquoi sont-ils là ? Et quel va bien pouvoir être leur châtiment ?

Création théâtrale franco-allemande entre comédie de l'absurde et   frisson du polar, sans les codes obligés du genre.​

 

 

Une allemande, metteur en scène et directrice de théâtre qui investit la langue et la culture françaises en territoire teuton, voilà qui n'en finit pas d'étonner!
Avec sa compagnie théâtrale Antéros, Petra Maria Grühn, allemande d'état civil et amoureuse du français, choisit de réunir sa troupe de comédiens aguerris chaque année depuis 2011, pour monter une pièce de langue française. Tous ont une carrière d'artistes à l'international :

Christoph Franz/ Pendant ses études de chimie et d'architecture, Christoph joue déjà à Stuttgart et Heilbronn. Depuis la fin de ses études, il joue régulièrement dans des films et sur les planches de différents théâtres de Stuttgart, dans des textes de Koltès, Beckett, T. Williams, Dürrenmatt, Albee, Aadt de Bondt oder auch Sinclair/Mc Carthen.

Isabelle Gozard/ élève d'Antoine Vitez pendant 4 ans, elle est formée à l'école du Théâtre national de Chaillot. Elle joue ensuite sous la direction de Michel Dydim, Christian Schiaretti, Charles Tordjman, entre autres.

Sophie Meinecke/ Cette toute jeune actrice joue aussi bien au cinéma qu'au théâtre. Formée à Munich, elle enchaîne les projets aussi bien en langue allemande qu'en francais. 

Andreas Mayer/ Il exerce son métier de comédien aussi en langue française : il enchaine les rôles aux Rencontres Théâtrales de la Haute Corse sous la direction de Robin Renucci au Théâtre du Jour de Toulouse, au Festival d'Avignon. Il effectue des lectures, notamment dans le cadre de la semaine du théâtre Québec.

Petra Maria Grühn/ d'abord comédienne au théâtre National de Stuttgart, puis à la Münchner Kammerspiele. Elle joue aussi au cinéma dans „die Frau Gegenüber“ de Hans Noever (Semaine de la critique, Cannes; Filmfestival Chicago : Academy Silver Award), „Rheingold“ de Niklaus Schilling (Berlinale; Filmfestival Montreal), et dans près de 40 productions télévisuelles. Elle continue sa carrière en France où elle fonde la Compagnie ANTÉROS. Elle met alors en scène „La Courte Vie des Nuages de Neige“ de W. Bauer, „Macbeth“ de W. Shakespeare, „Der tropische Baum“ de Yukio Mishima, „Die Marquise von Arcis“ de C. Sternheim. En juin 1994, elle rejoint Munich pour prendre la direction du TEAMTHEATER TANKSTELLE. Elle continue d'y créer des mises en scéne en langue allemande et française. Depuis 2004, elle écrit et adapte des pièces de théâtre pour la maison d’édition stückgutVerlag, Munich.

Quelle équipe !!
Une vraie troupe au sens traditionnel puisqu'au sein d'Antéros, nous travaillons dans la durée, avec fidelité. Chaque texte porté à la scène est une occasion de faire rire ou grincer de nos petits et grands travers contemporains, avec un regard qui emprunte aux deux cultures théâtrales.

 

 

Condamnés à partager l’éternité. 

Une situation sans issue, qui n’est pas sans comique de situation, car on rit beaucoup, par cruauté, par moquerie. Dans sa célèbre comédie de l’absurde, Jean-Paul Sartre met en scène ses réflexions de philosophe existentialiste, bien loin du sérieux des essais philosophiques.

• Si Sartre ne parle pas tant de l'après-monde que de son monde, en quoi son regard est-il toujours moderne aujourd'hui?
- Petra Maria Grühn : "Comme Garcin, Estelle et Inès, les personnages de la pièce, nous sommes enfermés. Notre prison, comme la leur, c'est nous-mêmes. Il n'y a pas d'échappatoire. Mêmes ceux d'entre nous qui ne pratiquent pas tant les réseaux sociaux sont enveloppés dans les algorithmes de Youtube, Amazon, Google, qui ne nous proposent que ce qui est censé devoir nous plaire. Sortir de soi-même, s'échapper de soi-même est une impossibilité emminamment contemporaine de l'homme, peut être encore davantage aujourd'hui qu'à l'époque de Sartre."

• "L'enfer c'est les autres" dit Garcin.
- "Toute la journée, nous nous scruptons. Les selfies, et autres vidéos nous mettant en scène sont autant d'avatars de nous-mêmes que nous présentons aux autres pour les séduire et les persuader d'une version idéale de nous. Notre sociéte est très théâtrale dans le sens où chacun se met en scène dans son petit théâtre d'ombres. Mais Sartre nous rappelle douloureusement à la réalite : ce sont nos actes que les autres vont juger, et non nos simagrées. L'enfer, c'est d'être face à soi-même pour l'éternité."

 

Et pour vous, c'est quoi l'enfer ?

A quoi va servir le financement ?

Malgré notre engagement à produire des oeuvres de langue française en Allemagne depuis 2011, nous ne bénéficions pas encore du soutien financier de la part des institutions francophones. Mais nous avons confiance dans la communauté. Pour que cette exigence pour la langue française perdure et prospère sur les scènes allemandes, nous avons besoin de vous, soutenez la compagnie Antéros !!

Nous utiliserons le fruit de la collecte principalement pour ériger la scénographie. Nous l'imaginons surtout en son et lumières, allant à l'essentiel et, entre autres, composée de dispositifs audios et de captation vidéos en live.

Ces dépenses incluent :

- l'achat de matériel technique

Si daventure nous parvenions à dépasser les 2000, nous pourrions y ajouter :

​- l'emploi d'une scénographe qui pensera et construira le décor
 

Représentations au Teamtheater de Munich

du 27 au 30 septembre, du 4 au 7 octobre, du 11 au 14 ocobre, du 18 au 21 octobre à 20h 

À propos du porteur de projet

Une création de la Cie ANTÉROS GbR Grühn en collaboration avec leTeamtheaterTankstelle

Avec Isabelle Gozard, Christoph Franz, Sophie Meinecke, Andreas Mayer

Mise en scène Petra Maria Grühn

Décor et costumes Manuela Müller

​Création lumière Hans-Peter Boden 

Technique Philipp Kolb

Assistante à la mise en scène Annick Albini-Jacob

Photos, video, son Ludo Vici

Communication Aline Profit

Attachée de presse Almut Steinlein

Réservations : reservierung@teamtheater.de
Places disponibles à 25,00€ et réduites à 15€

www.cie-anteros.com
https://www.facebook.com/Compagnie-Antéros-356352287754673/

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet