BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Festival CRAZY WEEK 5

The Nice pop-rock Festival

À propos du projet

Pour la 5ème édition du festival Crazy Week, nous avons souhaité faire directement appel au public pour qu’il soutienne le festival d’une façon différente. C'est pour cela que nous avons choisi d'opter pour le financement participatif. Vous avez jusqu'au 4 Novembre pour nous aider à cofinancer ce beau projet !!!

Organisé par Ivoire Music, et soutenu par la Ville de Nice et RTL2, le festival Crazy Week est le plus grand festival rock des Alpes-Maritimes. Il se déroule sur 5 jours consécutifs au Théâtre de Verdure de Nice. Les éditions 2012 et 2013 ont prouvé qu'un grand festival pop-rock avait largement sa place au coeur de Nice. Plus de 13 000 personnes ont répondu présentes lors des deux dernières éditions.

En 2013, le festival a même réussi à annoncer "complet" sur ses deux premières soirées (Thirty Seconds to Mars et Asaf Avidan).

En quelques années, Crazy Week !!! est donc devenu le plus important festival "musiques actuelles" de la Ville (et le second derrière le Nice Jazz Festival), et fait désormais partie des festivals majeurs des Alpes-Maritimes...

La 5ème édition du festival CRAZY WEEK !!! se déroulera du 16 au 20 Juillet 2014

Pour faire partie de l'aventure Crazy Week, vous pouvez visiter le site officiel : www.crazyweek.fr ou la page facebook où sont rassemblés photos, articles, videos : www.facebook.com/crazyweeknice

Artistes reçus : 

2013 : Thirty Seconds to Mars, Asaf Avidan, Tété, Olivia Ruiz, Raphaël, Imany, Hyphen Hyphen, Rover, Concrete Knives, Air Bag One...  
2012 : Roger Hodgson, Mika, Shaka Ponk, Dionysos, Brigitte, Skip the Use, Julien Doré, Puggy, Stuck in the Sound, Lost Voltair, Cklm, Last Leeway, The Kitchies, Little D Big B
2011 : Cocorosie, The Do, Louis Bertignac, Norbert "Nono" Krief, Yodelice, Lilly Wood and the Prick, Cocoon, Justin Nozuka, Medi, Aaron, Julian Perretta, Hannah, Tapenga, Blofeld, Stéphane Brunello...
2010 : IAM, Superbus, Tété, Tom Frager, Peter Doherty (enfin presque…), Caligagan, Madhi Jaggae, Kim Cao, Kitto, Koma, The Dodoz, The Human ET, The Hyphen...

À quoi va servir le financement ?

Grâce à ce type de financement participatif, le soutien du public au festival prend tout son sens : les festivaliers sont invités à miser sur Crazy Week avant l'annonce de la programmation (en Mars 2014)!

Notre festival a besoin de se développer. 
Le nombre de jours restera inchangé (5 jours, du 16 au 20 Juillet 2014), mais nous souhaitons vraiment conserver une programmation internationale et nationale de grande qualité. Et pour cela, l'investissement doit débuter dès Novembre 2013. 

De plus, nous souhaitons augmenter notre part d'autofinancement, et ainsi être moins dépendant des collectivités locales. Les subventions augmentent rarement d'une année sur l'autre (et peuvent même être supprimées pour raisons budgétaires…), alors que parallèlement, le budget du festival devient de plus en plus conséquent. Il suffit d’un changement dans la politique culturelle des collectivités pour que Crazy Week disparaisse. Et si l’on prend en compte que le projet Crazy Week constitue, à ce jour, plus de la moitié du budget annuel d’Ivoire Music, le risque est réellement à prendre en considération ! En s’ouvrant au financement participatif, nous avons l’espoir de fonctionner un peu moins « à flux tendu ».

Nous souhaitons également agrémenter Crazy Week d'un festival "off" avec des concerts gratuits dans la ville. 

Pourquoi utiliser ce type de co-financement ?
Parce qu'un festival est avant toute chose la rencontre ou découverte d'artistes par un public. En l'occurrence, le public cofinanceur aura réellement contribué à aider et développer le festival. Il sera désormais directement impliqué dans le processus de création ; et le cofinancement permettra de fidéliser de plus en plus de spectateurs..

De plus, les contreparties proposées par le festival sont très avantageuses pour les cofinanceurs. 
Certains pourront voir le festival de l’intérieur : ils visiteront le « backstage », et pourront assister aux balances de certains artistes.

D’autres cofinanceurs pourront faire une économie substantielle. Par exemple, un apport de 35€ donne droit à 1 invitation pour 2 personnes. Le billet « normal » coûtant 35€ par personne, le souscripteur fera une économie de 50% ! 

De même : un apport de 125€ donne droit à 1 invitation pour 2 personnes sur toute la durée du festival. Le pass 5 jours classique coûtant 125€ par personne, le souscripteur fera là aussi une économie de 50% !

Est-ce que le public peut financer plus que la somme demandée (3 500€) ? 
Bien évidemment ! Lors de notre inscription sur Ulule, nous avons fixé notre objectif à 3 500€ pour être sûr d'atteindre au moins ce palier. Comme vous pouvez vous en douter, pour financer un festival musiques actuelles ce n'est pas suffisant... 
L’objectif secondaire est donc que ce palier soit largement dépassé !
Plus le public cofinancera le projet, plus Ivoire Music pourra proposer une programmation forte (c’est-à-dire des artistes internationaux et nationaux à très forte notoriété), et un festival étendu (par exemple avec des concerts dans des clubs, sur la Place Masséna, etc.) ! Nous espérons donc que cette somme soit très largement dépassée ! 

Par exemple, si nous atteignons : 
7 000€ :  le festival pourra se doter d'un vrai espace restauration, sur le parvis du Théâtre de Verdure (et éventuellement alentours). 
10 000€ : le festival pourra organiser le Tremplin Crazy Week sur la Place Masséna. Ce tremplin gratuit sera réservé aux talents locaux. Le groupe vainqueur se produira en ouverture de soirée lors du festival Crazy Week (soir à définir). 
12 500€ : le festival pourra enfin climatiser les loges du Théâtre de Verdure (où il doit bien faire 35 degrés en plein mois de Juillet)
15 000€ :  le festival pourra se développer partout dans la ville, avec des concerts gratuits sur la Place Masséna, la Promenade des Anglais, ou dans des lieux partenaires (clubs, cafés, sur les plages, etc.)

Le festival Crazy Week a un budget global assez imposant. Cependant, toutes les sommes comptent, même les plus modestes !Pour vous donner un ordre d’idée, nous avons listés ce que nous pourrions acheter ou louer avec les sommes investies par les contributeurs
5€ : le journal Nice Matin sur les 4 premiers jours du festival (à quelques centimes près…).
15€ : 1 kg de café - quantité pour 1 journée de festival OU parking de l’aéroport pour aller chercher les artistes (sur 1 jour).
25€ : 5 pack de 6 bouteilles d’eau 1,5l pour les loges artistes.
35€ : 4 lots de colliers de serrage en plastique pour accrocher les bâches du festival sur les barrières OU location d’1 fontaine à eau sur la durée du festival (nous en avons entre 4 et 6).
50€ : fruits, pains et viennoiseries pour 1 jour OU 1 journée de publicité sur facebook.
65€ : carburant pour 2 véhicules pour 1 jour (nous louons 4 véhicules)
80€ : location d’un ampli guitare pour 1 jour OU l’achat de 2 rallonges électriques de 50m.
100€ : 1 chambre d’hôtel pour 1 personne (hébergement des artistes et techniciens en tournée) OU l’impression des bracelets et badges du festival pour 2 jours.
125€ : location pour 1 jour d’un véhicule 9 places pour le transport des artistes et techniciens en tournée (nous avons besoin de 4 véhicules sur 7 jours). 
150€ : 1 agent de sécurité pour 1 jour (nous en avons 14 par jour sur 5 jours) OU l’achat d’1talkie-walkie.
200€ : 1 repas complet pour 8 personnes (nous avons plus de 140 repas par jour…) OU l’impression de 10 000 flyers A6 et 500 affiches A2.

À propos du porteur de projet

Depuis 2002, Ivoire Music est spécialisée dans les concerts pop-rock. Nous organisons une trentaine de concerts par an à Nice et dans les Alpes-Maritimes.

Artistes reçus (2007 – 2013, hors festival) : Eros Ramazzotti, Christophe Maé, Jean-Michel Jarre, Emir Kusturica & The No Smoking Orchestra, Jacques Higelin, Izïa, Da Silva, Bernard Allison,, Revolver, Tom Frager, Yodelice, Justin Nozuka, Julian Perretta, Moriarty, Psy 4 de la Rime, La Ruda, Leeroy, Sheryfa Luna, Les Blérots de Ravel, Mellino, The Rabeats, Bumcello, Marc Antoine, CharlElie, Nouvelle Vague, Bertrand Belin, Les Hurlements d'Léo, Lloyd Cole Small Ensemble, Yann Tiersen, Cocoon, Camille, Agnes Obel, Medi, Selah Sue, Cascadeur, Nneka, Miossec, Lucky Peterson, Grand Corps Malade, Arthur H, Coeur de Pirate, Revolver, Eiffel, John Mayall, Hugh Coltman, Paul Personne, TéTé, Dominique A, Charles Pasi, Mass Hysteria, Asaf Avidan...

Nice Matin - 21 Juillet 2013Nice Matin - 18 Juillet 2013

FAQ

  • Je n'ai pas trop de moyens. Puis-je verser des petites sommes ?

    Bien sûr ! C'est l'un des avantages du financement participatif. Chacun peut participer à hauteur de ses moyens et de ses envies. L'idée est qu'ensemble nous puissions financier le projet. Les participations débutent à 5€.

    Dernière mise à jour : il y a 6 ans, 1 mois