BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

La Coutume Kanak

Reportage Photo & illustration

À propos du projet

La Coutume Kanak racontée par les Kanak, dessinée et photographiée par Sébastien Lebègue.

Le projet est un reportage sur la société et les rites Kanak en Nouvelle-Calédonie basé sur les moments de vie et les échanges coutumiers, partagés au plus proche des individus, à partir des témoignages des anciens.
Il est réalisé par le photographe dessinateur Sébastien Lebègue avec le soutien de l'Agence de développement de la Culture Kanak (ADCK) et du Centre Culturel Tjibaou à Nouméa,

Le reportage sera diffusé de plusieurs manières :
- LIVRE  publié aux éditions Au vent des îles (2015);
- Exposition au Centre Culturel Tjibaou à Nouméa (Célèbre architecture de Renzo Piano) Du 4 novembre 2014 à avril 2015,
- Exposition à Tokyo en partenariat avec l’Institut Français et l’Ambassade de France,
- Exposition à Paris avec la Maison de la Nouvelle Calédonie (programmation pour 2015).
- La page FacebookCoutume Kanak
- Un site internet, actuellement en cours de création, est dédié à la coutume Kanak ;


Participez activement au projet en réservant :
- Votre livre dédicacé et illustré
par l'auteur en version unique, en coffret collector, ou en coffret prestige.
- Des tirages photographiques d'archives en éditions limitées, des tirages d'expositions en grand format, ou des séries photographiques en coffret.
- Des illustrations et peintures originales ou des tirages d'illustrationen éditions limitées
- et bien plus encore....
Ces préventes permettront de soutenir le travail d'écriture et de pré-édition du carnet reportage.

La Coutume Kanak en quelques mots

La coutume Kanak est une notion très large. Représentant à la fois la société, les rites, les gestes et les paroles, c'est avant tout le mode de vie de chaque individu. Les hommes et les femmes Kanak naissent, grandissent, se marient, élèvent leurs enfants et meurent dans la coutume.
C’est un acte social d’échange et de communication, un geste quotidien qui affirme le respect des règles et l’humilité face à l’autre, aux ainés et par filiation aux ancêtres, au clan, à la tribu. La coutume est associée à une notion de lignée patriarcale pour la terre et le nom, et matriarcale par le sang et la vie. Elle est liée à la nature, aux saisons et la culture de l’igname.

Basé sur le témoignage des personnes Kanak, le reportage donnera un aperçu du vécu de la coutume Kanak en Nouvelle Calédonie, ceci à la veille du scrutin d’autodétermination prévu en 2014 par les accords de Nouméa.

Il sera réalisé dans les régions est et nord est de la Grande Terre : Thio, Canala, Touho, Hienghène ... ; vers Yaté et sur l’île des Pins ; sur les îles loyautés, Mare, Lifou et Ouvéa

Mariage Kanak

Les thèmes de recherche :
                  - Les grands moments de la vie Kanak : Naissance / Mariage / Deuil
                  - Les relations Matriarcales et patriarcales, la filiation, le lien aux ancêtres.
                  - Organisation sociale / clan, chef, cellule familiale
                  - Spatialité : Tribus, district et territoire coutumier
                  - Mode de vie et habitation / case, maison, vie contemporaine
                  - Codes sociaux liés à la coutume / Cérémonies, objet
                  - L’igname / Symbolique et rituels / rythme saisonnier

 

Photographies / Dessins / Témoignages écrits & sonores

Sébastien Lebègue compose le reportage par une série de photographies commentées,
et dans une complémentarité de démarche et de rendu, il réalise également des
croquis faits sur le vif et des portraits graphiques.

 

CALENDRIER du projet dans ses grandes lignes.
• Deux phases de reportage : En Aout/septembre 2013, et en Mars/avril 2014
• Une mise à plat, d’écriture  jusqu’en octobre 2014 (partie à soutenir)
• L'exposition au Centre Culturel Tjibaou, 4 Novembre 2014 à avril 2015
• Création de la maquette du livre (Octobre à Janvier 2015)
• édition et la suite des expositions prévu courant 2015.

Les partenaires
Le projet global s’étend donc sur 3 années et se fait en partenariat avec L’Agence de Développement de la Culture Kanak (ADCK), le Centre Culturel Tjibaou, le Ministère de la Culture, l’Institut Français de Tokyo, la compagnie aérienne Aircalin et le Tourisme de Nouvelle –Calédonie, les éditions Au vent des îles, l’agence photographique Gamma-Rapho pour ne citer que les partenaires les plus engagés.

Le budget
Le budget global de 56500€ est couvert à hauteur de 26500€ par subvention, partenariat privé et apport personnel  et comprend les vols vers la Nouvelle Calédonie, des frais de transport pendant les deux reportages, les frais divers restant à ma charge.
Le reste du buget soit 30000 € est encore manquant.
Votre généreux soutien serait à hauteur de 5000€ (soit environ 2000 € hors frais de vos commandes) pour financer une partie du travail d’écriture.

 

 

A quoi va servir le financement ?

Quelque soit la somme atteinte
- 8 % de la somme totale participera aux frais de ce site de financement participatif (ou 5% en payant par chèque - Contactez moi pour la marche à suivre)
- 50 à 75 % serviront aux frais matériels des différentes contreparties (Livres, coffrets, tirages photographiques, illustrations, coutumes et monnaies kanak… et frais d'envoi depuis le Japon que je prends en partie à ma charge - Pourcentage variable selon le niveau de participation)
- 15 à 40 % de bénéfice restant serviront au financement du travail de rédaction.

Atteindre l'objectif de 5000€,  soit un bénéfice moyen de 2000 €,  servirait à soutenir l’écriture et la réalisation des illustrations en atelier sur une durée de quatre mois.

Avec 120 % de financement soit 6000 € et un bénéfice moyen de 2400 € financerait la durée nécessaire réelle de l'ecriture soit environ 6 mois.

Couverture provisoire du livre

Pour vous remercier,

• Acheter le livre ici induit une participation au travail d'écriture et donc à l'inscription de votre nom dans les remerciements en tant que contributeur de projet.
Le livre est disponible dans une version pdf, en version éditée personnalisée (illustrée et dédicacée), en coffret collector (30 exemplaires), ou pour 10 d'entre vous dans un coffret prestige en bois que je fabriquerai personnellement.

 

• Acheter un tirage photographique en qualité d'archive en série limitée de 1 à 10/10 sur papier Baryté fine art sera très avantageux car le prix est ici considérablement réduit pour votre effort de participation (150 à 200€ en galerie contre 50€ sur ce site)

Faites l'acquisitions d'illustrations originales en exemplaire unique,
ou de tirages photographiques d'exposition en grand format ...

J'offrirai selon votre participation des coutumes Kanak comprenant des manu (tissus utilisés pour “faire la coutume”), quelques présents ou des monnaies Kanak fabriquées artisanalement pour le projet (6 exemplaires).

 

Encore un grand merci !

Les série des tirages limités sont à découvrir en ligne pour faire vos choix :  
Série A, comprenant un choix de 10 photographies

Série B, comprenant un choix de 10 photographies

Série C, comprenant un choix de 15 photographies

Série I (illustration), comprenant un choix de 6 illustrations

Série P ( Panorama), comprenant un choix de 6 photographies

 

À propos du porteur de projet

L'auteur du projet : Sébastien Lebègue

Photographe et dessinateur vivant à Tokyo au Japon depuis 2008
Diffusé par l'Agence Gamma-Rapho à Paris


Photo lors d'un reportage sur les tribus Karen en Thaïlande

Attiré par l’humain, le voyage, et la découverte des cultures, Sébastien Lebègue produit des documentaires narratifs photographiques et dessinés.

Après des études en arts appliqués et en architecture à Marseille, il affirme son écriture photographique  à L’Université de Strasbourg. Il enseigne les arts en France et en Polynésie française pendant une dizaine d’années durant lesquelles il crée plusieurs carnets personnels associant ses croquis et notes sur le vif à des séries photographiques.

Indépendant depuis 2007, il est révélé en 2010, par deux ouvrages publiés sur les îles Marquises et sur Tokyo. Il est primé en 2012 lorsqu’il est sélectionné par la bourse du Talent et lauréat d’un concours de photographie sociale pour un reportage réalisé sur le tsunami au Japon. Il expose cette même année à Londres, Paris, Bruxelles et Papeete en Polynésie française.

Marqué par un premier contact avec la culture Kanak en 2005 lors un séjour dans la tribu de Pouïou proche de Touho, et à Jokin sur Lifou, Sébastien Lebègue programme un reportage réalisé sur deux séjours en Août et septembre 2013 puis en mars et avril 2014 pour comprendre de plus près comment les Kanak vivent leur coutume.

Vous pouvez voir les séries photographiques ou les autres travaux sur le site personnel de l'auteur :
http://www.sebastienlebegue.com

Le projet se suit sur facebook à la page :
https://www.facebook.com/projetcoutumekanak?fref=ts

ou également sur le site dédié (en cours de construction)
http://coutume-kanak.com

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet