BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Court-métrage Bir-Hakeim

Le Maquis des Patriotes

À propos du projet

TOURNAGE DU FILM "Bir-Hakeim" EN LOZERE DU 18 AU 28 AOUT 2011

 

Synopsis:

 

Républicains espagnols, anti-fascistes allemands, patriotes français, de toutes religions et de tous âges, composèrent le célèbre maquis Bir-Hakeim. Le 27 mai 1944, la Kommandantur de Mende, en Lozère, est alertée de la présence des "rebelles" au village de la Borie...

Le Capitaine Lange échafaude un plan d'encerclement. Parmi ses troupes, un légionnaire arménien, engagé de force dans la Wermacht, obéit malgré lui. De l'autre côté, le commandant Barot, chef incontesté du maquis, prépare tranquillement le départ du lendemain. Popeye, 15 ans, est le plus jeune des maquisards. Il prend très à coeur la mission que lui a donné son Capitaine, de conserver le fanion du groupe coûte que coûte...

 

 

Note d'intention:

Son originalité artistique réside dans le récit « chorale » entre quatre personnages différents. Tout en respectant la véracité des faits au maximum, ce court-métrage traite du thème moderne de l’Identité. À l’image de ce maquis, il s’agit d’un film européen et patriotique illustrant cette citation du Général de Gaulle : « Le patriotisme, c’est aimer son pays. Le nationalisme, c’est détester celui des autres ». 

De nos jours, la culture de son identité, l'amour pour son pays et le patriotisme sont des notions trop souvent pointées du doigt et traitées de fascisantes. Il s'agit même d'un véritable tabou dans le cinéma français et européen. A travers ce film, le spectateur est amené à se questionner, et à réinterroger la place de l'Identité dans sa société. Si le récit se déroule en 1944, le conflit psychologique des personnages est moderne, et leur combat n'en est qu'une métaphore. L'amour et la défense de sa culture, la promotion de son identité, la croyance en son propre modèle politique, où se trouve la limite entre le patriotisme et le nationalisme? Qu'est-ce qu'être patriote?

 

 

Dans sa forme, le film se divise en trois parties: la mise en place du piège / le combat / l'exécution ou la poursuite.  En épousant tour à tour des scènes de suspens, la violence du combat, le stress et la résiliation des combattants, ce sont surtout les voix-offs de quatre personnages qui nous accompagnent dans leur réflexion, simple ou complexes.

 

 

Les personnages:

 

- Popeye

Le plus jeune maquisard du groupe, il a 15 ans. Rentré au maquis un mois plus tôt, il a déjà réchappé à de violents combats. Le Capitain De Roquemaurel lui a confié une tâche importante: Popeye est le gardien du fanion du maquis...

 

- Commandant Barot:

Fondateur toulousain du maquis en 1942, le commandant n'a pas vraiment de passé militaire. Pourtant, sa prestance, son charisme, sa rigueur et son désir de liberté ont fait de ce maquis l'un des plus célèbres du sud de la France. Barot est la tête et l'esprit de Bir-Hakeim, respecté de tous. Communiste, il n'en a jamais parlé, car la seule politique au Maquis était... le Maquis. Le patriotisme de Barot planait au-dessus de tout soupçons.

 

- Capitaine Lange:

Jeune capitaine de 35 ans, papa d'une petite Lili, engagé dans la Wermacht. Lange a pour ordre de traquer et anéantir le maquis qui harcèle tous les allemands de la région. Menant son plan avec minutie, Lange s'interroge sur le bien-fondé de son engagement...

 

- Najarian:

Soldat arménien engagé "malgré lui" dans la Wermacht. Il ne supporte pas l'idée de se battre pour son ennemi, celui qui a pillé sa terre et mis à bas sa dignité d'homme. Le combat des armes n'est rien comparé à ce qui se joue dans sa tête. Lorsque Popeye passe à portée de son fusil, il doit prendre une décision...

 

 

Le tournage:

 

Le tournage aura lieu du 16 au 27 août 2011 sur la commune de Hures-la-Parade en Lozère.

De nombreux figurants sont attendus pour se mettre dans la peau d'un maquisard, d'un allemand, ou même des deux.

Une équipe technique avoisinant les 30 personnes travaillera pour le film, en comptant les services d'un armurier et d'un artificier professionnels. 

Balles à blancs, effets spéciaux mécaniques, explosions, impacts de balles, la production s'investit pour un film d'envergure.

 

 

Les figurants:

 

Les figurants seront accueillis sur un lieu de campement à proximité (5 min à pied) du lieu de tournage à la Parade. Un point d'eau et des toilettes seront mis à disposition. Le nourriture est assurée matin, midi et soir. L'association Maquisard Reconstitution, en relation avec de nombreuses autres associations, en supervise l'organisation. 

Pour tous les passionnés, en plus de vivre l'expérience d'un tournage professionnel et de pouvoir tirer à blanc dans un vrai rôle de soldat, voilà l'occasion unique de vivre dans une ambiance WW2, dans un campement reconstitué, sur un lieu chargé d'Histoire!

 

 

Les lieux du tournage:

 

Festival de Cannes 2012:

En plus d'être projeté en avant-première à Monptellier, Mende et Meyrueis, le film prétendra à divers festivals, et sera notamment présenté au Short Film Corner de Cannes en mai 2012.

Ce court-métrage permettra à son réalisateur de promouvoir un cinéma nouveau, qui regarde l'Histoire sous un angle rare, voir inédit en France; cinéma dans lequel le sujet du maquis est quasi-absent.

Avec lui, il espère vendre l'idée d'un long-métrage épique, sur le même thème et dans le même traitement, à propos des célèbres combats du Mont Mouchet. 

 

A quoi va servir le financement ?

L'équipe est actuellement en phase de préparation et de pré-production du film. Inutile de dire qu'un tournage d'une telle ampleur nécessite de lourd moyens financiers. Si le réalisateur prépare son projet depuis près d'un an, plusieurs collectivités, associations et particuliers l'ont rejoint dans son parcours avec une aide financière, matérielle ou morale.

A l'heure d'aujourd'hui, les budgets se précisent et les devis s'additionnent. 

Nous souhaitons un véritable rendu professionnel, c'est-à-dire le service de professionnels, les soins d'un artificier, l'accès à de l'armement, à du matériel de cinéma. La logistique d'un tel projet est énorme, et parce que nous souhaitons que tout se déroule dans la bonne humeur et l'harmonie, nous voulons accueillir nos techniciens et nos figurants dans des conditions respectables.

 

C'est aussi le moyen d'honorer nos Anciens, de participer à construction de la mémoire de la France et de réhabiliter la notion de patriotisme dans nos moeurs modernes.

À propos du porteur de projet

Le porteur du projet se présente:

"Cinéphile et passionné d'Histoire j'ai suivi un cursus d'études cinématographiques depuis la 6ème jusqu'à une école supérieure terminée en 2009 à Paris. 

J'ai travaillé sur divers courts et long-métrages professionnels et amateurs à Paris mais aussi Montpellier, Metz, Lille, Luxembourg, Londres et autres...

J'ai fondé et présidé une association de prestation audiovisuelle, Trak Prod, à Paris, avec des amis. Nous avons réalisés plusieurs clips vidéos et participés à divers projets. Nous avons ainsi développé un réseau professionnel important.

Je suis ensuite revenu m'installer à Montpellier pour y fonder Arcole Production, et poursuivre dans la prestation audiovisuelle ainsi qu'évènementielle. Je termine bientôt un Service Civique et m'engage pour servir dans la Réserve Opérationnelle de l'Armée de Terre.

Bien intégré au milieu audiovisuel de la région, ce sont mes nombreux contacts et soutiens qui m'ont permis de croire en la faisabilité de mon projet.

Je fais partie de l'association Maquisard Reconstitution, que j'ai rencontré il y a un an à la Parade. La passion de ses membres et leur soutien énorme sont aussi une roue indispensable au projet. Ils m'ont permis de rencontrer les anciens du maquis, et me permettent aujourd'hui de fédérer tous les passionnés pour rendre ce film possible..."

 

L'intégralité de cette page sera mise à jour au fur et à mesure de l'avancement du projet...

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet