BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Copula

... ou l'ère moderne du couple solitaire

À propos du projet

Troisième création de laCompagnie ALLERLEI avec...

5 acteurs 
1 créateur vidéo1 créateur sonore

1 créateur lumières...  1 metteur en scène

Bientôt trentenaires, il était temps pour nous de se pencher sur ce qu'est un COUPLE...
Dixit Gaffiot : copula, ae : tout ce qui sert à attacher, lien, chaîne, laisse, crampon, grappin.

Ce "harnais" est le fil conducteur de ce spectacle qui abordera toutes les étapes d'une histoire amoureuse, du célibat à la rencontre jusqu'à l'oubli en passant par l'engagement, la lassitude, la dispute ou la rupture. Et rebelotte.

Nous sommes à l'âge où certaines choses se jouent sans que l'on puisse se rendre compte des implications de nos décisions du jour pour les années d'après. On aura des regrets, des rancoeurs ou des bonheurs, mais il faut jouer et risquer avant de le savoir. On tente, on choisit ou on esquive, toujours au bord de déterminer notre vie. Et puis d'abord, est-ce que l'union que l'on veut vivre pourra nous donner un sentiment de satiété, de calme ? Pourquoi court-on autant, et comment ?

Comme l'écrit Sylvia Plath dans ses Journaux, "La fusion étant une impossibilité, non désirable et non durable, nous ne nous ferons pas d'illusions là-dessus." Mais on peut au moins essayer !

3 dates de prévuesà Grenoble (Eybens) qui détermineront les possibilités de reprise du spectacle, selon l'accueil des spectateurs, des programmateurs et autres décideurs !!

Voici unevidéo de présentationpour vous convaincre de nous donner quelques sous. Elle dure à peine plus de 4 minutes... Si cela est déjà trop, allez directement au générique de fin qui résume en peu de mots la situation du spectacle vivant en France pour les jeunes compagnies, telle qu'ALLERLEI.

A quoi va servir le financement ?

A créer une SCENOGRAPHIE digne de ce nom !

Notre AIRE DE JEU est pour le moment VIDE.

Grâce à VOTRE PARTICIPATION, elle se REMPLIT.

Le décor, les costumes et les accessoires, indispensables à nos situations de jeu, dépendent de vous. Notre compagnie ne touche encore aucune aide pour la création. Nous devons créer à partir du « rien ».

Si les spectateurs viennent de plus en plus nombreux à nos spectacles, si le bouche à oreille se fait petit à petit sentir, l'argent récolté est destiné à payer avant tout les membres de l'équipe pour le travail qu'ils fournissent.

L’endurance occulte malheureusement l’inventivité pendant de longues années. Plus tu courras longtemps, plus tu auras de chances que tes spectacles aient une vie au-delà de quelques représentations mortes nées. Il faut donc tenir et se débrouiller pour que des spectacles faits de bric et de broc laissent entrevoir tout ce qui serait possible avec un minimum d’argent avant que celui-ci ne soit récolté, a posteriori, grâce aux représentations.  

À propos du porteur de projet

Le travail de la Compagnie ALLERLEI est de Créer de toutes pièces, une pièce.

Prendre un thème sérieux (la famille et les normes en 2007, les croyances et les dogmes en 2008, et aujourd'hui le couple)sans le traiter avec sérieuxpour mieux le mettre en doute, l'examiner à bonne distance, l'éprouver, et en rire.

Ainsi, sans autre "méthode" que l'usage de l'imaginaire, de l'imprévu et de l'immédiatje choisis un thème, le propose aux comédiens. On se retrouve 3 jours pour lire, voir et écouter ce que chacun a apporté sur le thème choisi. Puis je fais un premier montage, c'est à dire que j'organise des situations dans un lien logique, ce qui nous servira de canevas pour débuter les répétitions.

Les textes choisis ne sont pas forcément des textes dramatiques. Pour Copula, il y a comme élément central "Une Soirée entre Amis" d'Harold Pinter, pièce courte décalée sur une soirée de couples totalement isolés du monde et de sa réalité, jouant avec leur situation sociale comme une marque de bon goût. Il y a aussi des situations puisées dans les nombreuses nouvelles de Raymond Carver, les réflexions sur la nécessité de s'engager ou pas dans les Journaux de Sylvia Plath.  Et tout un vocabulaire psychanalytique plus ou moins abscons censé nous aider à nous dépatouiller dans le monde de la norme amoureuse.

5 acteurs, 4 pour jouer les différentes situations de couple, passant d'un rôle à un autre. Et un 5e, observateur et agitateur, qui interpelle le public et s'immisce dans les situations, intervient et conseille plus ou moins avec discernement les quatre autres qui s'échinent à trouver des solutions pour vivre à deux.

Adresse directe au public, pas de 4e mur qui nous ferait jouer comme dans un bocal sans souci des spectateurs, pas de coulisses ou alors à vue. Les acteurs n'incarnent pas des personnages, ne pratiquent pas "l'illusionisme" mais jouent à être, représentent des êtres pris en instantané dans des situations... Ils sont les démiurges de leur aire de jeu, pas de grandes machineries, et surtout une liberté de ton et de mouvement qui se réinvente à chaque moment. Le travail sur l'aire de jeu évolue en effet jusqu'à la dernière représentation, selon les propositions des comédiens, les contraintes ludiques, les réactions des spectateurs.

La compagnie a été créée au printemps 2007 et a déjà créé 2 spectacles qui ont été joués à Grenoble et dans les environs à Jarrie, à Saint-Etienne, Strasbourg, Angers et Lyon : 

Au Nom de...Familière Familie

La 2e création de la Cie, Au Nom de...,  a eu tellement de succès et a été si bien encouragée par les spectateurs, que nous la jouons pour la 3e saison, à Lyon, aux théâtre des clochards célestes en mai/juin 2011. Vous êtes les bienvenus ! Pour voir la bande-annonce de ce précédent spectacle : cliquez ici.