Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Les Contrées du Rêve

L'Appel de Cthulhu - Par delà le mur du Sommeil

Témoignage des songes - Loïc Muzy

Loïc, tu veux un café ? Dis-moi d’abord de quelle manière tu abordes l’approche graphique des Contrées du Rêve.

Allez, va pour un 10e café. Comme sur chaque projet, je commence par établir un moodboard, je puise dans l'imaginaire collectif et dans la culture pop des vingt dernières années : cinéma, série, jeu vidéo, BD, etc. Pour les Contrées, plusieurs artistes ont influencé l'esthétisme global du projet, de Mœbius à Druillet en passant par Zdzisław Beksiński, Sean Andrew Murray, Vadim Shchepilov, Nicolas Fructus et bien d'autres.

Puis après validation par le directeur artistique et le chef de projet, on commence à réaliser des illustrations-test pour définir l'ambiance. Il est bien de noter que les Contrées se doivent de rester dans la ligne éditoriale de la V7, c'est pour cela qu'on a réfléchi la boîte de l'Édition Prestige dans la lignée de la V7 et des 5 Supplices, épurée et sobre. Les couvertures ont eu un traitement différent, la charte est la même, mais les illustrations sélectionnées sont essentiellement des environnements, bâtiments ou véhicules pour mettre en valeur le concept de contrées et de voyage.

Le plus gros travail sur ce projet est la réalisation d'environnements, pratiquement inexistants dans les versions antérieures, et le bestiaire aussi, qui représente une grosse partie de la production. La plus grosse difficulté rencontrée étant la variété d'ambiances existantes, commencer par réaliser la mappemonde des Contrées a été un bon repère graphique, permettant de se faire une idée précise des palettes à utiliser en fonction du lieu.

Bon c'est pas tout mais il y a du boulot, merci pour le café.

Bisous.