BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Connard Magazine

Parce qu'on est tous le connard de quelqu'un d'autre...

  • 85% : Dernière ligne droite !

    Hello les Connards,

    On est désormais au delà des 85% ! Si. Merci à vous, Connasses et Connards de France et de Navarre, pour votre soutien. On y est presque !

    Avec très exactement 86% au compteur au moment où je rédige ce post, il nous reste donc 132 souscriptions refiler en un peu plus de 3 jours. On aborde la dernière ligne droite de la campagne. 

    Si je dois résumer de quelles manières vous pouvez nous aider, ce serait : 

    • Envoyez un mail, un MP, un DM ou un PV (Pigeon Voyageur) à vos contacts susceptibles d’apprécier cette entreprise humanitaire.
    • Partagez le lien de la campagne Ulule sur vos Facebook, Twitter, Instagram, Discord, MySpace, etc. Vous pouvez aussi relayer nos vidéos et autres conneries mises en images sur nos réseaux sociaux. 
    • Précommandez Connard Magazine, si ce n’est pas déjà fait. Nos preuves sont faites. On a plus que jamais besoin de vous. (Et si vous êtes déjà passé à la caisse… rien ne vous empêche de reprendre un ou deux exemplaires de plus, après tout.)

    On arrive au bout du chemin et on le termine avec un certain nombre d’internautes, ainsi que des partenaires - Geek magazine, La Dimension Fantastique, Geekmemore, le Bauby Bar, Zarma et Ulule - qui nous font confiance. Merci de ne pas leur donner tort, on aurait l’air un peu con. :)

    Bon week-end à vous, bande de petits - mais néanmoins extraordinaires - Connards. 

    CM

    P.-S. : Avec tout ça, vous avez mérité une nouvelle photo du rédac-chef. Voilà.

  • Maman, voilà la preuve que ce projet a de l'avenir !

    Chère Maman.

    Quand je t'ai annoncé que je participerai à une campagne de crowdfunding pour Connards Magazine, tu as tiré la tronche. Passons outre le fait que tu ne savais pas ce que c'était qu'un crowdfunding. J'ai vu dans ton regard le même jugement que lorsque j'étais gamin et que je te suppliais de faire de la danse classique. 

    Eh bien devine quoi, chère génitrice, les Hautes Sphères de Ulule ont décidé de mettre notre projet sous leurs projecteurs en le plaçant à la une du site. Tout à fait ! 

    Si ça c'est pas un putain d'indicateur que ma vie n'est pas gachée, comme tu le prétendais ! Je sais que Barnabé est devenu médecin, mais tu vois que ton autre fils peut s'accomplir. ET SANS TON AIDE !

    Bref. Sache que moi et mes copains, on est comblés dans cette vie que nous avons décidé de mener. J'irai même jusqu'à dire que nos petits coeurs de Connards se serrent devant cette marque d’affection inattendue, nous qui pensions être les kassos du crowdfunding.

    Et tant pis si c’est une erreur, maintenant on a une capture d’écran pour le prouver ! Quoi qu’il en soit, je veux que tu saches que Jean, Élodie, Annika et leurs collègues de Ulule ont été plus une famille pour moi que toi et papa. Puissent-ils être exemptés d'impôts à vie. 

    Sur ce, je te laisse faire la moue. Moi, je vais aller déboucher une bouteille et voir quels cours de danse je peux rejoindre à la rentrée. 

    Bonsoir.

    Ton fils. CM.

    P.-S. : Pense à t'abonner, quand même. Bisou. 

  • Nouveau partenaire ! (Et un concert pour la rentrée !)

    L'Alliance des Connards est en marche ! Un nouveau partenaire de choix nous rejoint : le journal Zarma, qui porte la liberté d'expression à lui tout seul (ou presque) depuis 6 ans, maintenant. Leur dernière une en est d'ailleurs une belle preuve : 

    D'ailleurs, pour fêter cet anniversaire, la rédaction du journal organise un concert légendaire. Mattez-moi cette affiche : 

    Si vous êtes des Connards de Saint-Malo ou de la région Bretonne, les réservations peuvent se faire ici

    Et si vous voulez en savoir plus sur Zarma, rendez-vous sur leur site web ou leur Facebook.

    Quant à nous, très chers Connasses et Connards, vous savez quoi faire : continuez à supporter l'effort de guerre en  informant votre entourage de l'existence de cette belle publication, en relayant nos news et nos posts sur les réseaux sociaux, et en précommandant Connard Magazine. On est proche du but !

    Merci de votre attention. 

    CM

  • 70% ! Encore un petit effort !

    Bon, tout est dans le titre, mais le répéter fait un bien fou. Alors voilà : on a passé le cap des 70% !

    72, même. Une nouvelle fois, merci de votre soutien, Connasses et Connards de l'hexagone.

    Mais on ne se repose pas sur nos lauriers, d'accord ? On continue de s'activer pour atteindre l'objectif, voire - soyons fous, soyons Connards - le dépasser ! 

    Alors on relaie, on partage, on abonne ses copains et on reprend des exemplaires si on le peut. 

    Des bisous beaucoup.

    CM

  • Dernière ligne droite ! Plus qu'une semaine pour participer !

    Connasses, Connards, 

    La campagne de financement du premier numéro de Connard Magazine s'achevant le 31 juillet, il ne reste donc plus que 7 jours pour agir. 7 jours pour tenter de répandre une Connarditude saine (et rigolote). 7 jours pour rendre ce Monde Meilleur.

    Nous savons qu'attendre les derniers moments avant de soutenir un projet fait parti des usages du crowdfunding. Et bien nous y sommes ! Plus que jamais, nous avons besoin de votre soutien. Nous comtons sur vous pour pré-commander des exemplaires si ce n'est pas déjà fait. Et si vous avez déjà participé, envisagez de lâcher quelques écus supplémentaires, je vous prie. 

    Notez qu'on ne s'intéresse pas seulement qu'à votre argent. Tout renfort sera le bienvenu. Si vous avez apprécié ce que vous avez vu du magazine (je vous invite à vous reporter aux anciennes news) et que vous aimez la ligne éditoriale établie sur nos réseaux sociaux, n'hésitez pas à interpeller des amis, collegues et membres de votre famille pour leur faire connaître Connard Magazine. Non seulement ça les fera marrer, mais vous gagnerez des points de karma. 

    Ce beau projet que nous avons en tête n'est pas seulement qu'un doux rêve. Ce sera bientôt une réalité - on vise toujours la rentrée - et on vous promet du contenu aux petits oignons. 

    Sur ce, merci encore et à très vite !

    CM