BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Conference WindEmpowerment

Rencontres international autour de l'éolienne Piggott

À propos du projet

Alors que tout le monde parle d'énergie renouvelable, la production électrique à partir de petite éolienne n'est pas dans une situation enviable. En cause le prix des installations, leur qualité et la fiabilité. Seul l'auto-construction arrive à sortir son épingle du jeu en proposant une réelle alternative avec des éoliennes que les gens maîtrisent, ce qui fait toute la différence.

WindEmpowerment est une association active dans le développement de l’auto-construction de petites éoliennes Piggott pour répondre aux besoins d’électrification rurale. (http://www.windempowerment.org)

WindEmpowerment est composée de 37 organisations réparties dans 28 pays différents. Les membres ont des approches variés : des fabricants de petites éoliennes, des associations, des ONG, des universités, des entreprises solidaires, des coopératives, des sites de tests, ainsi que 1 146 participants a titre individuel.

Aujourd’hui, 1,4 milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès a l’électricité. De nos jours c'est un droit.

Les petites éoliennes sont une des solutions viables et pérennes permettant aux communautés isolées d’exploiter leurs propres ressources locales, et de sortir de la pauvreté.

WindEmpowerment est une plate-forme d’échange de connaissances, de savoirs et de savoirs-faire qui relie tous ces membres et participants. Chacun peut partager ses expériences sur ce qui fonctionne ou non dans le contexte dans lequel il travaille, les avancées techniques et autres informations, afin que le petit éolien devienne une solution plus accessible et plus viable pour répondre à la problématique de l’électrification rurale.

L’association a été créée en 2011 a l’issue d’une rencontre de plusieurs organisations regroupées autour de la thématique de l’auto-construction d’éoliennes, lors du Forum Social Mondial a Dakar, au Sénégal.

Depuis cette période, ses membres et participants, en constante évolution, ont principalement communiqué à travers notre site internet www.WindEmpowerment.org.

Notre comité exécutif se réunit régulièrement via Internet et nous avons utilisé différents moyens de communication numérique pour partager des informations et documents (webinar, bibliothèque virtuelle, vidéos, photos, forum de discussion ...).

Cependant, ce type de communication à ses limites, c’est pourquoi nous organisons une deuxième conférence le 3 au 7 novembre 2014, dans la même optique que les rencontres de Dakar en 2011.

L’événement va avoir lieu a l’Université Technique d’Athènes (NTUA), en Grèce, qui nous met à disposition des amphithéâtres, salles de cours et espaces pour différents ateliers, ainsi qu’un hébergement sommaire et gratuit. Le programme de la semaine contiendra :

  • des présentations, de travaux de recherches par exemple, et de chaque organisation membre ;
  • des démonstrations et expérimentations : souffleries, banc de test de générateur;
  • des ateliers pratiques: entre autres : de nouvelles techniques de fabrication, des systèmes d’acquisition de données;
  • des déplacements sur le terrain : visites du centre de tests d’éolienne NTUA à Raffina (30 min d’Athènes) et d’éoliennes installées à Marathonas (45 min d’Athènes).
  • des retours d’expérience des membres sur ce qui marche/ne marche pas et pourquoi. En termes de matériel mais également au niveau humain. 

A quoi va servir le financement ?

Tripalium, en France, est impliquée dans WindEmpowerment, nous avons décidé d'auto-financer notre déplacement pour aider à limiter le budget. Par contre pour que cet événement puisse se concrétiser, nous sollicitons une aide financière essentiellement pour participer aux frais de déplacement de nos membres en provenance de tous les continents, notamment de ceux qui viennent de pays en développement qui ne pourraient se joindre à nous sans subvention.

Membres comme : AJA Mali, Craftskills East Africa (Kenya), Energizar (Argentina), KAPEG (Nepal), Kartong project (Gambia), MinVayu (India), ÉolSénégal (Senegal)

À propos du porteur de projet

L’association TRIPALIUM a pour but de diffuser les moyens et les savoir-faire techniques nécessaires à l’autoconstruction d’éoliennes individuelles.

Vous souhaitez vous investir dans un projet collectif et vertueux pour l'environnement ? Même si vous n'êtes pas bricoleur mais souhaitezdécouvrir ? Ou si vous souhaitez partager vos expertises et savoir-faire avec d'autres ? Vous souhaitez vivre une aventure de groupe inoubliable ?

Que l'on soit manuel ou non, tout le monde peut participer au stage et apprendre les différentes techniques nécessaires à sa construction : travail du bois, du métal et de l'électricité.

Depuis le premier stage en France en 2004, le petit éolien en auto-construction a continué à se développer. Aujourd'hui, il y a environ 120 petites éoliennes qui fonctionnent grâce à ce modèle.

http://www.tripalium.org