BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Composition familiale

l'arbre généalogique nouvelle génération

À propos du projet

Composition familiale, l'arbre généalogique nouvelle génération.

 

 

c'est la nouvelle production de l'épicerie de l'orage

Une belle pochette avec une affiche, des autocollants et un livret.

Une idée originale conçue et réalisée par Anaïs Massini, illustratrice. 

 

est un kit qui permet de représenter sa famille, un kit qui s'adapte à toutes les familles. 

Un arbre généalogique traditionnel, c'est bien, mais ça laisse peu de liberté. On y montre son ascendance mais on ne représente pas vraiment sa famille, toute sa famille.

au contraire, permet de réaliser une photographie de sa famille à un instant T. On y place tous ceux qui nous entourent et qu'on aime, la famille la plus proche et la plus éloignée, celle avec laquelle on vit au quotidien et ceux qu'on ne voit jamais - et sa famille de coeur aussi. 

 est née de l'idée géniale d'Anaïs Massini : créer une boîte à outils qui permette à chacun de dessiner son histoire personnelle, de représenter son entourage, de nommer les siens, mais aussi d'élargir le cercle familial à ceux qui habituellement ne figurent pas dans les arbres généalogiques : beaux-parents, amis de coeur, parrains-marraines, cousins des familles recomposées, parents des familles homoparentales, parents biologiques et parents adoptifs, etc. 

 

Ah ?

Bah oui, et Leonardo, notre beau-père ? Celui avec qui on habite une semaine sur deux, on le met où, hein ? C'est le mari de maman, il vit avec nous, il est de notre famille. 

Ah oui. Et nous, le père de Joséphine, notre demi-soeur, on peut pas le mettre dans notre arbre ? Pourtant il est important dans notre vie (et il nous pique notre soeur deux mois cet été !).

Moi, c'est à Clémence que je veux faire une place dans mon arbre. Ma marraine, la meilleure amie de maman, et même si elle vit à Lille, elle fait partie de ma famille !

Et Hugo, Joachim et Gabrielle, mes demi-frères, ma demi-soeur, il faudrait peut-être que je les coupe en deux pour les mettre dans mon arbre ? 

Nous, c'est nos parents biologiques qui doivent apparaître. Une place pour eux, ils sont là aussi à côté de nos parents adoptifs ! 

Bah moi, j'ai deux papas et une maman, alors là, ça va être super, il y a de la place pour tout le monde dans votre ...

Moi, c'est à Simon mon tout-petit mon nouveau-né que je veux dessiner la famille incroyable dans laquelle il vient d'arriver. 

Et si on ne veut pas mettre Robert, parce qu'on ne l'aime pas ? Ben on ne le met pas. Et ça ne se verra pas.

Alors oui, la famille c'est multiforme, c'est compliqué... et c'est très simple aussi : ces gens que l'on aime, avec qui on a des liens forts.

Représenter ce joyeux magma, c'est nécessaire : on se situe, on situe "les siens"... mais jusqu'à aujourd'hui il n'y avait pas d'outils qui permettaient de le faire joliment et en toute liberté. 

Donc, familles de tous les pays, réjouissez-vous ! Maintenant il y a :

 

 répond à tous les cas de figures : les familles simples, les familles complexes, les familles recomposées, les familles alambiquées, les familles décomplexées. 

s'adapte vraiment à toutes les familles et à toutes les représentations que vous avez envie d'en donner. aide vos enfants à se repérer dans cette grande nébuleuse qui les entoure. Elle calme leurs angoisses, répond à leurs questions, les aide à savoir d'où ils viennent et qui ils sont. (Mais elle ne fait pas encore le café...).

Et ce n'est pas tout : colle au mur sans le dégrader, décore votre maison, occupe vos après-midi de pluie, organise votre plan de table à Noël, résout votre recherche de cadeaux pour les anniversaires. (Vous m'en mettrez 10 s'il vous plaît). 

Son secret ?

Ce n'est pas un arbre, c'est un rhizome

Et comme le disait notre ami Gilles Deleuze : "A la différence des arbres ou de leurs racines, le rhizome connecte un point quelconque avec un autre point quelconque, et chacun de ses traits ne renvoie pas nécessairement à des traits de même nature, il met en jeu des régimes de signes très différents et même des états de non-signes."

Voilà. 

Son génie ?

C'est comme une boîte de Lego qui permet toutes les constructions. A partir des petits modules à assembler, chaque construction sera unique, son dessin sera le vôtre : ce sera celui de votre famille

 

, concrètement, c'est quoi ? 

Vous aurez une boîte à outils à votre disposition :

 

 

 

Vous réfléchissez ensuite aux membres de votre famille,

à ceux qui prendront place dans votre composition

et aux liens qui les unissent

Vous agencez le tout sur votre affiche ou sur un mur (ce dernier n'est pas fourni dans la pochette). 

Petit à petit ça prend cette forme-là :

(ça c'est l'affiche en train de se faire)

Vous placez peu à peu tous les membres de votre famille,

puis vous écrivez leurs noms au feutre dans les stickers "ronds".

 

 

 

 

 

Les essais à l'atelier

 

   

Dans la boîte cartonnée, il y a :

Une affiche (60x 60 cm)

Des planches d'autocollants RONDS

Des planches d'autocollants CHEVRONS

Un sticker MOI

Des étiquettes-cartouches 

Des étiquettes "masking-tape" pour accrocher l'affiche

Un livret qui raconte la famille et permet de construire sa composition

 

 

 

C'est Anaïs Massini ! 

 

Anaïs a étudié l'illustration en Allemagne à Hamburg et à l'École des Arts Décos de Strasbourg dont elle est diplômée.

Elle a notamment publié aux éditions Autrement Les ailes d'Anna, Dans la maison de Poupée et Nuit d'hiver.

Elle vit depuis 2005 dans l’Aveyron. 

 

 

Le site d'Anaïs Massini

 

 

 

A quoi va servir le financement ?

Cette prévente Ulule va permettre à L'épicerie de l'orage, jeune maison d'édition, de financer la fabrication de la boîte .

L'impression de la pochette et de toutes les pièces qu'elle contiendra (l'affiche, les planches d'autocollants et le livret) aura lieu chez un imprimeur marseillais, sur des papiers recyclés de qualité. Nous tenons particulièrement à cette fabrication locale et écologique.

Grâce à cette prévente, grâce à vous, pourra voir le jour. Il paraîtra au mois de septembre et sera vendu au prix public de 15 €. 

Pendant la prévente, nous vous le proposons au tarif de souscription de 13 € !

À propos du porteur de projet

Euh, l'épicerie de l'orage, encore vous sur Ulule ? 

Eh oui, après le succès de L'amour #l'indispensable, l'épicerie de l'orage - petite fabrique d'objets en papier pour penser le monde - revient avec un nouveau titre ! 

Nous découvrir sur internet : 

 

________________

Ceux qui

Catherine aime ses tongs à paillettes, boire des coups en terrasse, se coiffer les cheveux dans la rue, découvrir l’identité de Claire U., la poésie de Saint-John Perse, la confiture de melon au basilic.

***

Jean-Marie aime marcher pieds nus, jouer Kashmir à la guitare, faire la danse du scalp, emmener son fils au rugby, les livres de Jean Giono, les chaussons à la frita.

***

Ensemble on aime le Sud, boire mille cafés le matin, s'inventer des possibles, écouter le silence de la chapelle de Nonza, se marier au Corbusier, et surtout le Prince de Canelle et des oliviers.

Ensemble, nous avons aussi fait un bébé de papier : L’épicerie de l’orage.

L’épicerie de l’orage, c’est une petite fabrique de documentaires créatifs mais c’est avant tout une histoire que l’on aime raconter. Au commencement, il y a eu un orage. Un vrai, avec des beaux éclairs et des vrais morceaux de grêle dedans. On a eu besoin de s’abriter et il y a eu aussi uneépicerie, une vraie, avec un auvent vert et blanc. Nous nous sommes serrés sous l’auvent et nous nous sommes dit L’épicerie de l’orage, c’est le début de l’histoire. Puis il y eut une idée, une idée pas si folle mais un peu quand même. On a voulu mettre des épices dans notre vie, et aussi dans des livres. On a voulu greffer de l’inconnu sur du connu. Alors il y a eu du travail. Il y a eu des essais, il y a eu des erreurs, aussi, quelques-unes. Il y a eu Marseille, où nous avons installé notre petite fabrique dans une maison qui regardait l’est et qui regardait l’ouest, qui regardait la montagne et qui regardait la mer. Il y a eu les premiers livres. Puis il y a eu un incendie, qui nous a donné envie de renaître de nos cendres encore plus forts. Il y a eu encore du travail, des amis pour aider, un déménagement et un salon du livre pour se donner l'envie de continuer. 

Et c'était #indispensable, ensuite il y a eu L'amour.

Et c'est évident, toujours ils poursuivent la route. 

 

FAQ

  • Bonjour, Une question un peu "rhétorique" pour convaincre d'éventuels sceptiques : Et si on vous demande si on ne pourrait pas tout simplement le faire soi-même? Pourquoi la pochette est-elle indispensable (comme l'amour#)?

    Bonjour et merci pour votre message ! 
    J'avoue qu'on a été un peu surpris à la première lecture par votre question mais on aime bien être surpris :-) et c'est un exercice intéressant que d'y répondre.
    Composition familiale est une création, une oeuvre pensée et réalisée tout spécialement par une illustratrice qui a tout d'abord imaginé le concept et son fonctionnement (inventer un arbre "différent", le faire à partir de petits modules qui s'assembleraient). Elle a travaillé les images dans son atelier, à la gouache, puis les couleurs, leurs déclinaisons, etc. Elle a travaillé le poster aux crayons de couleurs (on ne le voit peut-être pas bien sur la présentation mais le trait du poster est vraiment très chouette, ce ne sont pas de "simples" lignes faites à l'ordinateur). 
    Il y a donc un oeil d'artiste et un savoir-faire qui sont la réelle plus-value de cette pochette.
    Alors, certes, on peut copier son idée, ses couleurs, ses formes... pour un usage personnel chez soi : oui, dans son salon on peut même copier Picasso si on veut ! Mais son travail de créateur restera toujours (et heureusement) supérieur aux copies que l'on pourrait chercher à en faire. 

    Ensuite, il y a le travail de conception à proprement parler : les lignes de l'affiche, les angles qui correspondent aux chevrons qui doivent se juxtaposer dessus, l'échelle des éléments à coller, etc. Malgré l'apparente simplicité de son travail, il y a de savants calculs qui président à sa conception... 

    Enfin, il y a la question de la fabrication. Le poster (il faudra réaliser une affiche de 60 x 60 cm), les autocollants (pas facile non plus à faire soi même...) (on peut peindre des ronds, les couper, les coller, ce sera pour certains long et fastidieux, pas toujours réussi...), l'impression de qualité : ici tout sera fabriqué chez un imprimeur professionnel, sur des papiers sélectionnés, l'étui sera réalisé à la main chez un façonnier. 

    J'ajouterai pour finir que cette pochette sera souvent offerte en cadeau et qu'elle sera peut-être plus présentable, plus adaptée pour un cadeau, si elle est réalisée par nos soins ;) (même si nous ne doutons pas des compétences des gens qui chercheraient à la copier !).

    Après soyons clairs : oui vous pouvez vous en inspirer, peindre des ronds sur des papiers, les coller sur votre mur et écrire le nom des membres de la famille que vous souhaitez représenter... Bien évidemment et heureusement. La création est source d'inspiration (dans les règles bien sûr du respect du droit d'auteur et de la propriété intellectuelle, ce qui ne concerne pas un usage personnel). Vous pouvez donc toujours faire vos propres ronds... Mais on est tranquille parce qu'on sait bien que la pochette d'Anaïs justement ça n'est pas que ça, c'est beaucoup plus que ça. 

    Et last but not least, acheter l'original, c'est soutenir le travail d'une artiste, d'une petite maison comme la nôtre, d'un imprimeur de notre région, d'un petit façonnier... C'est à chaque fois beaucoup de travail et d'investissement pour chacun des acteurs, on y met tout notre coeur, c'est toujours bon pour nous et encourageant de sentir qu'on a une communauté de lecteurs (ici, de généalogistes en herbe !) prêts à accueillir nos projets et à les aimer. 


    Voilà. Bonne question, merci de l'avoir posée ;-) J'espère y avoir répondu !

    Bonne soirée,
    Catherine 
     

    Dernière mise à jour : il y a 3 années, 5 mois

Poser une question Signaler ce projet