BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Le Souffle, un partage d'émotions

Un film documentaire de Clotilde Amprimoz (ChoréACtif) en coproduction avec la Cie Komusin et l’organisation sociale Danceable Helen Keller

À propos du projet

Entrer en harmonie avec soi-même et avec sa respiration

Le souffle circule, l’air qu’une personne inspire et expire finira forcément par être inspiré et expiré à son tour, comme une balle que des enfants se renverraient à tour de rôle. Respirer est naturel et inné et pour beaucoup d’entre-nous, cette simple action est devenue mécanique. On respire sans véritablement y penser. C’est ce manque de présence et de conscience du corps et de sa respiration que la compagnie Komusin souhaite remettre en question avec son spectacle AH-HI et le film documentaire qu'elle coproduit.

crédit photo: Tommy Roussel

Renouer avec l’essentiel le temps d’un film

Le spectacle chorégraphique AH-HI (enfant en coréen) sur le thème de la respiration, souhaite sensibiliser les gens à la vision d’harmonie exprimée dans la discipline coréenne appelée “La Respiration Seokmun”. A travers la danse, la musique et l’image, le spectacle en cours de création de la compagnie Komusin veut transformer la respiration en terrain de jeu. Elle vit, elle circule, elle danse.

Ce film est l’occasion de retourner aux origines de ce spectacle, cette respiration Seokmun telle que pratiquée en Corée, et de mettre en lumière ce qu’apporte cette technique de respiration à la danse et aux gens en général. Le film sera composé d’images tournées lors des ateliers de rencontre avec un public amateur (enfants, jeunes adultes et seniors) organisés par Eun-Young Lee et Clotilde Amprimoz ainsi que des images des répétitions du spectacle et des images de la pratique du Seokmun en Corée du Sud.

Avec ce spectacle chorégraphique et ce film documentaire, nous souhaitons toucher les spectateurs et les inviter à se reconnecter avec leur corps, leur respiration et de ce fait, avec le monde qui les entoure.

A quoi va servir le financement ?

Ce budget comprend une partie de la post-production du film documentaire, et une partie des frais de tournage, mais nous ne pouvons pas trop vous en demander non plus…

Si le budget obtenu dépasse cette somme (ce sera une très bonne nouvelle), nous aurons plus de temps pour le montage, la réalisation de la musique, pour prendre en charge des frais de tournage supplémentaires, et tous les frais annexes (diffusion du film, mise en ligne, inscriptions à des festivals, réalisations des outils de communication et de diffusion, etc.) pourront aussi être pris en charge en partie.

 


Crédit photo: Clotilde Amprimoz

Photo extraite du tournage de "The Lady in red"
 

Le tournage en Corée se déroule fin août 2018 au Centre Danceable Helen Keller à Suwon, dans la province de Gyeonggi, à une trentaine de kilomètres de Séoul , et à Andong, à quatre heures de Séoul, lors d'un stage de respiration  de deux jours organisé par le centre.

En entrant en contact avec le Centre Danceable Helen Keller, Eun Young Lee souhaite explorer plus en profondeur le thème de la respiration qu’elle aborde avec son spectacle chorégraphique AH-HI. 

Dirigé par Chan-hu Jung, le Centre Danceable Helen Keller travaille avec des personnes en situation de handicap et a pour objectif de leur faire découvrir, à travers la méditation et la danse par la respiration, que leur handicap ne les empêche en rien d’être des professionnels reconnus et de se produire dans des spectacles.

Entre les enseignements du maître M.Jung de "la Respiration Seokmun" et de la danse méditative, les témoignages des initiés ou ceux des membres du “Danceable Helen Keller”, la réalisatrice Clotilde Amprimoz essayera de retranscrire par ses images l’atmosphère organique et spirituelle de cette recherche de l’harmonie par la respiration et la danse.

À propos du porteur de projet

L'Equipe derrière le projet

 

Eun Young Lee : Chorégraphe de la compagnie Komusin

 


Clotilde Amprimoz (Choréactif) : Réalisatrice du film 

 


Guillaume Mazard : compositeur - musicien
 

Exemples de quelques films sélectionnés ou primés de la réalisatrice :

In Situ #2 : les mobiles, mention spéciale du jury pour le film, au Festival Vidéographies 21, images expérimentales et numériques à Liège (Belgique) en 2010

Rien ne sourit plus qu’un fantôme bienveillant, documentaire expérimental réalisé dans le cadre d’une sélection de la cinéaste pour le projet européen Métamorphoses 2013-2014 (La Briqueterie CDCN du Val de Marne à Vitry-sur-Seine en France, les Brigittines à Bruxelles en Belgique et le Centre culturel Zamek à Poznan en Pologne)

Avec la compagnie Komusin :

The Lady in red, court-métrage de danse sélectionné au festival Côté Court de Pantin, en compétition Art Vidéo 2018

 

Où nous retrouver?

www.facebook.com/komusin/

www.compagnie-komusin.com/

www.clotildeamprimoz-choreactif.com

 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet