BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Collection Automne-Hiver

Court-métrage fantastique d'une quinzaine de minutes

À propos du projet

RESUME

Collection Automne-Hiver retrace en une quizaine de minutes le parcours d’une jeune femme qui subit une transformation brutale et draconienne : de femme naturelle et vivante, elle devient une représentation féminine déshumanisée dont la beauté devient artifice. C’est au fond d’une pièce qu’elle achève sa mutation, en tant que femme-meuble.

SYNOPSIS

Le film débute lorsqu'une jeune femme toque à la porte d'un château luxueux. Un majordome ouvre, et l’accueille de manière très étrange : il lui prend ses mesures dans un silence pesant avant d'appeler deux hommes de main et une gouvernante. Ces derniers emmènent la jeune femme dans une pièce voisine.

La jeune femme est alors déshabillée, lavée, épilée, puis habillée d'une robe de luxe trop petite pour elle. Amenée dans une seconde pièce, elle est ensuite maquillée, coiffée, parfumée de façon mécanique. Elle est enfin installée sur une chaise devant une table somptueuse, entourée d’un orchestre musical grinçant. Des assiettes garnies de produits de luxe défilent sur la table, et la jeune fille est forcée de tout manger jusqu'à la dernière miette. Au fur et à mesure de son repas, elle maigrit, et la robe initialement trop petite pour elle est maintenant à sa taille.

Le personnel place la jeune femme devenue rigide et artificielle dans une position très sensuelle sur un sofa style baroque. Sa robe s’accorde avec la tapisserie du canapé : la jeune femme devient un meuble. Autour d’elle, d’autres femmes sont présentes : une femme pendule, une femme lampe, etc. Le propriétaire du château accompagné du majordome entre alors dans la pièce, afin de découvrir sa nouvelle pièce de collection. Satisfait, il commence à quitter la pièce, avant de s'apercevoir que sa femme-table basse commence à vieillir, et peine à tenir sa position. Le propriétaire fait alors signe à son majordome de s'en débarrasser.

               UN FILM ENGAGE...

Collection Automne-Hiver dénonce la société de consommation. A travers l'idée de femme-objet, nous cherchons à montrer l'image imposée à laquelle la femme moderne doit correspondre. Nous mettons également en confrontation lors de la scène du repas la relation paradoxale entre le culte de la minceur et la société qui nous pousse à consommer.

Le film dénonce également le culte de la jeunesse, à travers la femme-meuble trop âgée qui est jetée aux ordures. La femme est comme une Collection Automne-Hiver : lorsqu’elle est dépassée, elle doit faire place à une nouvelle collection.

               L'ESTHETIQUE DU FILM

VIDEO A VENIR

               LES INFLUENCES

1) Le photographe Iranien Ali Mahdavi



2) Les publicités de luxe de parfum, de maquillage et de haute couture

3) Next floor, Denis Villeneuve, 2008

La jeune femme

Le personnage principal qui suit la transformation physique n'est pas caractérisé : aucun passé, aucun présent, aucune personnalité ne lui sont attribués. De cette façon, elle sera le symbole de la femme actuelle, à qui une norme physique est imposée.

L'élément qui rendra ce personnage humain sera ses réactions : au début du processus, elle montrera des signes d'inquiétudes, d'amusements, de peurs. Au fur et à mesure de la transformation, elle sera de plus en plus artificielle et perdra toute humanité. Elle entrera ainsi dans la norme de la "femme parfaite" au détriment de son charme et de son naturel.

Le collectionneur

Riche et passionné d'oeuvre d'art, il est le propriétaire du château et collectionne les femmes-meubles. Vêtu d'un costume moins cintré, et d'une cravate jaune moutarde à motifs, il est entouré de domestiques à son service pour combler son désir d'acquisition de belles choses. Sévère dans ses gouts, il n'accepte aucun défaut sur ses femmes-meubles.

Le majordome

Le majordome est un homme petit et fin, la quarantaine. Il est habillé d'un costume noir à queue de pie et d'un nœud papillon. Il porte des chaussures noires brillantes à talonnettes.
Il est le fidèle serviteur du collectionneur et connait ses goûts. Résidant dans le château auprès de son maître depuis plusieurs années, il choisit les futures femmes-meubles.

La gouvernante

La gouvernante est une femme d'une quarantaine d'années de taille moyenne au visage inexpressif. Elle porte une tenue élégante. Elle est le chef d'orchestre de la transformation des femmes : elle prend les décisions liées à la métamorphose, et suit tout le processus.

La maquilleuse/ La costumière

La maquilleuse sera présente pour aider à maquiller et à coiffer la jeune femme. 
La costumière quant à elle a pour rôle de trouver à la jeune femme la robe qui lui permettra de devenir un meuble.
Ces deux spécialistes sont sous les ordres de la gouvernante. Quatre mains supplémentaires aideront ainsi à la transformation de la jeune femme, afin d'accentuer l'idée de manipulation.

Les deux domestiques

Tels des robots, les domestiques exécutent les ordres du majordome et de la gouvernante.
A la carrure forte, les deux domestiques hommes sont grands et costauds, habillés d'un même costard classique noir sur une chemise blanche. Ils correspondent tous deux aux normes physiques masculines imposées par la société : ces personnages permettent ainsi d'ouvrir les problématiques du film aux hommes.

Les femmes-meubles

Au nombre de cinq (La femme pendule ; La femme fauteuil ; La femme lampe ; La femme-porte-manteaux ; La femme table-basse), elles ont suivi le même processus de transformation que la jeune femme, et sont condamnées à passer leur vie dans une pièce du château du collectionneur.



Le violoniste

Le violoniste accompagne le repas de la jeune femme. Il permet de guider et d'éduquer la jeune femme aux bonnes manières : si celle-ci ne mange pas proprement, les notes grincent et sonnent faux. Si en revanche la jeune femme mange de façon distinguée, la mélodie devient agréable et harmonieuse.

INTERPRETATIONS

La jeune femme..........................Marion Taupin
Le collectionneur.........................André Feledziak
Le majordome............................Jean-Paul Labé
La gouvernante...........................France Wagner
La costumière.............................Françoise Felicite
La maquilleuse............................Lily Deslys
Les domestiques.........................Paul Ferry/Guillaume Thiriet
Le violoniste...............................Arnaud Pierson

Quelques photos...

Marion Taupin                                                              André Feledziak

Françoise Felicite                        Jean-Paul Labé                                        France Wagner


Guillaume Thiriet                                      Paul Ferry

À quoi va servir le financement ?


               DATES DE TOURNAGE/ MONTAGE

Le tournage aura lieu pendant 5 jours : du lundi 3 au lundi 10 février 2014.
Le montage/ étalonnage/ mixage s'étendra sur environ deux mois : du 11 février au 15 avril.

               A QUOI VA SERVIR LE FINANCEMENT ?

Frais de costumes
→ pour les costumes faits sur mesure des femmes-meubles
→ pour le costume d'arrivée de l'actrice, qui sera déchiré par les domestiques.

Frais d'accessoires
→ pour les aliments de la scène de repas
→ pour les accessoires de la transformation (rasoir, crème...)

Frais de maquillage
→ pour le matériel du maquillage effets-spéciaux
→ pour le matériel du maquillage classique de l'actrice principale et des femmes-meubles

Frais de décors
→ pour les bibelots du châteaux
→ pour le canapé où sera posé l'actrice principale

Frais de Régie
→ Déplacements et nourriture pour toute l'équipe

LES LIEUX DE TOURNAGE

Nous tournerons l'intégralité du film dans les magnifiques décors du Château de Lunéville, et de l'Hôtel de la Reine de Nancy (Place Stanislas).

Château de Lunéville                                                   Hôtel de la Reine - Nancy

À propos du porteur de projet

            LES PORTEURS DU PROJET

REALISATRICE - Carole Feledziak

Agée de 24, Carole est une jeune réalisatrice étudiante à l’Institut Européen de Cinéma et d’Audiovisuel à Nancy. Très jeune, elle se passionne pour le cinéma, la musique et les voyages. Ses diverses expériences l’ont amené à réfléchir sur la condition de la femme. Elle porte une attention toute particulière à ce sujet qu’elle aime partager et mettre en images. La réalisation s’est imposée à elle lors des projets qu’elle a pu entreprendre (La Pomme d’Abel ; Festivités Macabre ; I.C.D. ; Bratva, etc.). Curieuse et investie, elle aime conduire un projet de sa genèse à son aboutissement. Ses différents stages dans le domaine de la post production ont également affiné sa culture de l’image et de la construction narrative.

ASSISTANTE-REALISATRICE/ SCENARISTE – Maud Jaskula

Agée de 23 ans, Maud est passionnée de cinema, de théâtre, de dessin et de photo. 
Elle a pratiqué de nombreux stages, tant en conception qu’en production, dans la fiction traditionnelle et dans le cinema d’animation. Elle s’ouvre aujourd’hui plus particulièrement au cinema Stop Motion.
Après un court métrage de licence (Le nom des fous) puis un clip l’année passée pour le comédien Felix Lobo (Sur mon toit), elle co-réalise avec Lara, sa sœur jumelle, un nouveau projet en pâte à modeler: Jeux de Maux. Elle poursuit aujourd'hui sa voie en animant des petites marionnettes, tout en continuant à écrire des scénarios, et à travailler dans le cadre ou le montage de fiction traditionnelle.

MONTEUSE/ CHEF COSTUMIERE/ SCRIPTE – Lara Jaskula

Ses quatre années de formation à l’Institut Européen de Cinéma et d'Audiovisuel, ainsi que son séjour à Madrid en Erasmus, lui ont permis d’acquérir des connaissances pratiques et théoriques en audiovisuel. Elle a pu mettre en pratique ses connaissances à travers des stages (Plus Belle la vie, Iris production, making of de Arrêtez-moi de Jean Paul Lilienfeld, etc.) et des projets personnels. Agée de 23 ans, Lara s’est passionnée depuis quelques années pour la réalisation stop motion, et est d'ailleurs en train de développer un nouveau projet d’animation en volume coréalisé avec sa sœur jumelle. Ses expériences professionnelles reflètent ses compétences, sa motivation et plus particulièrement, sa polyvalence.

CHEF OPERATEUR/RESPONSABLE DECORATION - Elodie Péché

Agée de 24 ans, Elodie a intégré en 2011 la Licence Cinéma et Audiovisuel de l'I.E.C.A de Nancy. Passionnée de 7ème Art depuis sa plus tendre enfance, c'est dans ce parcours qu'elle a pu pleinement s'épanouir dans différents domaines. Elodie est en effet polyvalente : elle s'intéresse au maquillage Effets-spéciaux, à l'écriture de scénario, à la conception de décors et plus récemment à la lumière sur un tournage. Ces stages sont le reflet de cette diversité: stage en Journalisme (Télérama et Metaluna), sélection de films, rédaction du catalogue dans le cadre du Festival Aye Aye de Nancy, etc. Formée par des chefs opérateurs professionnels, elle sera la lumière du projet.

ACTRICE/PRODUCTRICE - Marion Taupin

Dynamique et preneuse d'initiatives, elle se bat pour aider à faire naître des projets qui lui tiennent à cœur. Son Master professionnel en production, ses nombreux stages professionnels dans des sociétés et son niveau d'anglais avancé lui permettent de défendre des projets entant que productrice.

Elle a également suivi une formation théâtrale à travers Le Conservatoire de Théâtre de Strasbourg et celui de Nancy, et à travers de nombreux ateliers. Aujourd'hui agée de 23 ans, elle a à plusieurs reprises pu montrer ses talents d'actrice en tournant notamment dans des court-métrages (Bratva, Alternatives, Le tableau, etc.).

            LES COLLABORATEURS DU PROJET

En plus des porteurs de projets, six autres membres (professionnels dans le monde de l'audiovisuel, ou étudiants en cinéma) nous aideront tout au long du tournage :

Pierre Jacquet (photographe/réalisateur professionnel)..........Cadreur

Gautier Colin (ingénieur son professionnel)….......................Ingénieur son

Solène Rodier (maquilleuse professionnelle)........................Maquilleuse/Maquilleuse Effets Spéciaux

Lily Deslys (performeuse burlesque professionnelle)..............Maquilleuse/coiffeuse

Thomas Georges...............................................................Chef machiniste

Marie Engler......................................................................Régisseuse générale

Antoine Delahaye...............................................................Photographe plateau

Sonia Steffann (créatrice de mode, et propriétaire d'une broderie de luxe depuis 2005) créera sur mesure la robe haute couture de l'actrice principale.

Enfin, Emmanuel Frideritzi (chef opérateur lumière à France 3 Lorraine) aidera Elodie Péché lors de l'éclairage de la scène du repas.

            LES COMPOSITEURS DU FILM

La musique originale du film sera composée par trois étudiants de la Music Academy International (MAI) de Nancy : Arnaud Pierson, Karno LeKarnal et Brice Brouilhet-Laboissière.