Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Clivia Nobili

Soutenir une créatrice indépendante et authentique

À propos du projet

Créée en 2009 à Marseille, Clivia Nobili est une ligne de vêtements féminin masculin aux matières nobles et aux valeurs indémodables : l'authenticité, la durabilité et un esprit plus libre, loin des confections lisses et de la reproduction. Fondée par une « working girl », Clivia Nobili, la marque, qui puise une partie de son inspiration dans le vêtement de travail, a déjà reçu le soutien de la presse (Marie Claire, Madame Figaro, Elle) et des concours européens (Acte European contest, Riccione, 2013 et Prix de la fédération du prêt-à-porter Paris, 2014).

Dans un contexte difficile pour tous les créateurs, la maison Clivia Nobili résiste et souhaite encore faire bouger les lignes en proposant au grand public de l'accompagner vers une autonomie positive.

Les bouleversements actuels affectent, d'une manière ou d'une autre tous les acteurs de l'écosystème de la mode vestimentaire ; notamment ceux ne disposant pas de mécènes étrangers ou d'investisseurs désinvestis. Si Clivia Nobili a besoin de vous aujourd'hui, c'est non seulement pour se développer en restant fidèle à ce qui fait le succès de la marque depuis ses débuts ; mais aussi pour créer dans le futur un atelier de production afin de proposer en direct des vêtements originaux en séries limitées.

À quoi va servir le financement ?

Aujourd'hui, nous sommes convaincus que la marque Clivia Nobili doit non seulement continuer plus que jamais à proposer des collections singulières, mais aussi renforcer ses actions. Pour amorcer ce nouveau projet, votre participation est donc essentielle.

Si nous atteignons la somme de 9000€ (100 % de l’objectif), le budget minimum que nous nous sommes fixé, ce sera déjà SUPER merci 💙

Au-delà de cet objectif, la somme idéale est 12000€ 🌟. Cela nous permettra d'optimiser nos chances de tenir bon dans une période turbulente et nous pourrons envisager plus facilement un soutien bancaire et des financements innovants.

 

À propos du porteur de projet

Clivia Nobili c'est quoi ?

L’esprit Clivia Nobili est une ode aux “working-class heroes” des temps modernes ! Depuis 2009, les collections de Clivia Nobili explorent le monde du travail. Veste d’ouvrier, blouse de peintre, pantalon esprit workwear : les pièces s’inspirent des vêtements de métier et puisent leur ADN dans la mémoire populaire entre hommage au passé et détournement créatif. Des vêtements aux lignes simples et fonctionnelles, souvent inspirés par le bleu de travail. Pour que l’habit libère le mouvement et se fasse seconde peau, sans faux semblant ni geste en trop, afin de se sentir bien… et plus encore, nous-même.

Avec leurs coupes simples et immédiatement appropriables, rehaussés par des finitions très soignées, les vêtements Clivia Nobili sont l’aboutissement d'un sourcing et d'une fabrication à 85 % français. Avec ses belles matières naturelles comme le coton, le lin ou la laine et la durabilité des couleurs, l’accent est mis sur une production et une élaboration soignées.

Clivia Nobili, c'est encore une ligne de vêtements développée pour les professionnels à leur demande (« Prêt-à-travailler ») et une collection de linge de table (« Prêt-à-cuisiner ») utilisant des matières recyclées pour leur fabrication.


Clivia Nobili c'est qui ?

Autodidacte ou presque, Clivia n’a pas traîné sur les bancs de l’école. A 17 ans, elle débarque à Paris de son sud natal. Sa seule certitude : travailler dans l’univers du vêtement, une passion qui lui vient de l’enfance. Elle commence par assister une attachée de presse dans la mode, puis exerce le même métier chez le couturier japonais Yohji Yamamoto pendant 4 ans. Elle en profite pour découvrir les coulisses du métier qui la fait rêver puis devient l’assistante styliste d’un photographe à New York…

Elle y prend des cours de design et dessine ses tout premiers modèles au Fashion Institute of Technology. A 24 ans, elle rentre en France et s’installe à Marseille et enchaîne plusieurs missions en tant que costumière ou habilleuse sur des longs métrages et à la télévision et lance sa première collection sous son nom. De elle, elle dit : « J’ai un rapport important aux matières, au toucher, à l’historique des tissus. Un vêtement a une forme, une histoire, c’est sociologique ».

Share Suivez-nous