BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Réaliser le 1er clip du groupe "O.F.F." : "Chloé"

Cette vidéo présente un extrait d'un concert de "O.F.F." à Lille en septembre 2015 avec la chanson "Compostelle"

À propos du projet

Le groupe O.F.F. est un groupe de Rock indépendant lillois qui écrit ses textes, compose sa musique et prépare pour janvier 2016, la sortie de son premier E.P. intitulé "Lever du jour" entièrement financé par un financement participatif et leurs propres fonds. Leur site internet est là : http://offzone.fr

Le groupe O.F.F. c'est un univers musical fort, des textes qui résonnent dans la tête, une vraie création.

Le groupe O.F.F. c'est des amis. On se retrouve avec plaisir à chaque concert dans les bars lillois depuis 1 an. J'ai filmé plusieurs concerts et vu leur évolution. Je crois en leur poésie et en leurs textes. 

L'E.P. "Lever du jour", tourne autour du morceau phare : "Chloé".

J'ai fait les photos de la pochette de l'E.P. "Lever du jour". (par exemple la photo ci-dessus). 

Alors après j'ai réfléchis et j'ai décidé d'écrire une histoire pour O.F.F., groupe "anonyme" qui veut le rester, car ils veulent d'abord qu'on connaisse leur musique et pas leurs noms...

J'ai écrit le scénario du clip de "Chloé" et décider de me jeter dans l'aventure d'une production indépendante. Pourquoi ? Parce que je crois au groupe, à ses textes, à son esprit, à sa poésie.

Parce que je veux progresser comme réalisateur, parce que cette histoire a du sens pour moi et je l'espère aussi pour vous dans le monde actuel, bercé par les apparences... O.F.F. et moi c'est un bout de chemin ensemble. Anonymes au service de notre Art.

LE SCENARIO

Chloé se fait maquiller et va rentrer dans un plateau TV. On lui constitue une apparence sociale, un masque, une vision correcte d'elle-même pour les autres. Elle est entourée d'ombres qui s'affairent autour d'elles. C'est le monde du spectacle. 

Mais "Chloé" est habitée par une envie d'ailleurs, l'envie de se barrer de cette cage où elle est. Elle n'est pas une fille sage, elle est explosive, libre, anarchiste, torturée. souriante et pleurante à la fois, elle est Rock'N'Roll.

Alors dans sa tête (les couplets) elle ère dans un cimetière de trains qui ne roulent plus, elle marche avec sa cigarette et cherche à en finir avec la vie. La voix du chanteur lui parle. La musique les accompagnent pour encadrer le dialogue. Vers une libération de Chloé ? Va-t-elle se suicider ou non? La chanson ne le dit pas. Le clip va vers la vie. 

INTENTION

Voilà le scénario. Un jeu sur les apparences... Ce qu'on montre face à ce qu'on est "à l'intérieur" : la rage, la révolte, les larmes, les rires, les flammes intérieures, la détermination. Toujours en équilibre.

Le scénario est très écrit, très précis.

L'EQUIPE

Aujourd'hui une équipe technique réduite, de professionnels de l'image est en cours de constitution. Le projet se prépare avec :

- un chef opérateur professionnel équipé (RED Epic)

- un assistant réalisateur

- un électricien

- un décorateur

- un photographe de plateau

- une maquilleuse est encore à trouver.

CHLOE

Le personnage de Chloé a deux visages : son visage de fille sage qui se fait maquiller dans un studio TV et son visage Rock'N'Roll, de fille tatouée, torturée et libre.

Kardis Tatou, comédienne et modèle de Tournai pourrait prendre ce rôle :

https://www.facebook.com/kardis-tatou-301247779896974

Aurélia Cordiez, plasticienne et photographe pourrait aussi convenir.

Une troisième personne est également à l'étude actuellement.

La décision sera prise prochainement.

LES LIEUX DE TOURNAGE

- La CEF Nord de Denain (chantier d'insertion par le travail sur de vieux trains)

- Le studio de la Mine Créative à Wallers-Aremberg. (studio sur fond vert).

LA PRODUCTION : l'association P.O.C - by night (Production au carré) et moi-même sur mes fonds propres.

http://production-o-carre.fr/projets-2/

A quoi va servir le financement ?

Ce clip est professionnel, ambitieux, il coute cher : la caméra, une grue, la location d'un jour de studio, le décor à construire (une loge de maquillage), les déplacements, le catering et bien sûr, malgré une production totalement indépendante, les salaires des techniciens.

J'ai travaillé et économiser pendant 13 mois pour pouvoir me permettre de financer ce projet seul. Mais, comme vous l'imaginer c'est un pari risqué. J'ai donc besoin de vous. Je ne me paye pas sur ce film. Je le fais car j'y crois et que c'est un univers visuel fort que je veux montrer. Votre aide financière pourra nous permettre de limiter mon risque financier personnel sur le projet en prenant en charge une part des coûts :

le décor, les costumes de Chloé, la location du studio de la "Mine Créative", la location du matériel technique : 2000 euros c'est le but de cette campagne.

2000 euros c'est quoi pour ce film ? : Environ la moitié du budget total (estimé à ce jour), le reste étant assumé par mes propres fonds, comme producteur du projet. Si l'objectif n'est pas atteint, vous récupérer votre investissement. S'il est dépassé, vous découvrirez à la fois un groupe de "Rock à textes" indépendant lillois qui mérite d'être connu et vous aurez contribué à la réalisation d'un clip professionnel pour eux, en totale indépendance. Ca sera à la fois un coup de pouce pour le groupe "O.F.F." et un coup de pouce pour un cinéaste indépendant de la région du Nord-pas-de-calais.  

ALORS ON COMPTE SUR VOUS !

À propos du porteur de projet

- Film de présentation du musée départemental Matisse co-réalisé avec Eric Peyrelier (2015) : "Matisse : from textile to the Cut-Outs" :

- Bande démo d'auteur-réalisateur présentant une évolution sur différents projets (depuis mes projets étudiant, jusqu'à mes courts métrages professionnels) : 10 ans d'images en 6 minutes (sur une musique de Damien Saez, droits réservés) : http://www.dailymotion.com/video/xx0x0r_10-ans-d-images_shortfilms

Court métrage auto-produit en 2011 : "Fumer tue" (co-écrit, réalisation, image). Film tourné en une nuit à Lille avec des amis et avec Charles Lemaire et Thomas Baelde :