BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Cléopâtre, opéra de Jules Massenet

Un centenaire parisien pour la "courtisane couronnée"... Salle Cortot, 16 octobre 2019

À propos du projet

L'Association Res Lyrica oeuvre depuis 2010 pour la valorisation du répertoire vocal français et rassemble sur des projets spécifiques de jeunes professionnels du chant. Il s'agit ici de produire l'opéra Cléopâtre de Massenet, en version concert pour chanteurs solistes, percussionniste et piano.

La distribution prévisionnelle réunit d'ores et déjà autour de la pianiste Irina Kataeva les jeunes chanteurs professionnels qui assureront les différents rôles : Caroline Petit (mezzo), Véronique Chevallier (soprano), Claire-Elie Ténet (soprano), Sébastien Obrecht (ténor), Guilhem Souyri (baryton) et Hervé Oléon (baryton)Marc Pujol, percussionniste, interviendra pour le second tableau du 2e acte et les danses du 3e acte de l'opéra où l'intervention de percussions orientales est rendue obligatoire par l'écriture de la partition. Lucas Defayolle assurera la partie chorégraphiée dans ces mêmes parties de l'oeuvre. L'ensemble sera en outre illustrée par les projections du peintre Silvère Jarrosson, combinant les visuels de la création monégasque de 1914, combinés à ses créations contemporaines abstraites.

La version adaptée pour piano, chanteurs solistes et percussions a fait l'objet d'une validation par Mme Bessand-Massenet, dépositaire du Droit Moral pour l'oeuvre de Jules Massenet. 

À quoi va servir le financement ?

Le financement cible la location de la salle Cortot, dont le montant s'élève à 3000 euros pour une soirée et les frais de communication (rémunération d'un graphiste pour l'élaboration d'une maquette d'affiche, tracts, programmes, édition et diffusion, commission Ulule.., estimés à 1500 euros environ). Cachets/honoraires des artistes, charges sociales et frais publicitaires relèvent d'une autre partie du budget global, donc d'un financement distinct.

Le dossier de présentation détaillée du projet est consultable en cliquant ICI

 

Vous êtes un particulier : soutenez également notre action en faisant un don. Vous bénéficierez également d’une réduction de votre impôt sur le revenu de 66% du montant de votre don dans la limite de 20% du revenu imposable.

Vous êtes à la tête d'une entreprise : vous souhaitez en renforcer l'image de marque en soutenant des actions culturelles et musicales telle que la nôtre ? Soutenez RES LYRICA et véhiculez vous aussi les valeurs qui font le succès de l'Association et de l'Ensemble : exigence, esprit de découverte, partage et engagement dans la valorisation du patrimoine musical français. La loi du 1er août 2003 relative au mécénat vous offre un cadre fiscal très avantageux : pour tout don à RES LYRICA, votre entreprise bénéficiera d’une réduction de l’impôt sur les sociétés de 60% du montant du don dans la limite du plafond de 0,5% de votre chiffre d’affaire. 

Toute participation donnera lieu à l'émission d'un reçu fiscal.

 

À propos du porteur de projet

L'association RES LYRICA, régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, née en mars 2010 est une structure vouée à l'élaboration et à la promotion de projets musicaux de diverses formes, plus particulièrement dédiés à la musique française des XIXe et XXe siècles. Ainsi, en huit années d'existence, l'Association RES LYRICA a d'ores et déjà permis l'aboutissement de nombreux projets d'envergure : des concerts dans des lieux aussi prestigieux que les églises de La Madeleine et La Trinité à Paris, ou l'impressionnante grotte de l'Aven Armand en Lozère, des conférences au Musée Tourguéniev de Bougival et à la Bibliothèque Historique de Pologne à Paris, une exposition et plusieurs récitals consacrés à Jules Massenet et Pauline Viardot au Musée Tourguéniev de Bougival dans le cadre de commémorations du centenaire de la disparition du compositeur, ainsi que la publication d'une biographie et l'organisation un festival consacrés à la cantatrice Lucy Arbell à Bougival.

A ces fins, l'Association RES LYRICA a travaillé en partenariat avec des établissements et organisations tels que la Bibliothèque nationale de France, le Musée des Lettres et Manuscrits de Paris, le Cercle Polonais de Paris, les Dimanches musicaux de La Madeleine, l'Association des Amis d'Ivan Tourgueniev, Pauline Viardot et Maria Malibran (ATVM), Les Concerts du Jeudi à La Trinité, l'Association Massenet Internationale, le Festival d'Art lyrique Pézenas Enchantée....

Promotrice des événements qu'elle organise elle-même, l'Association RES LYRICA agit aussi en aidant d'autres artistes à la concrétisation de leurs projets. Elle sert alors d'interlocuteur avec les structures organisatrices, met à disposition des moyens documentaires et propose des conseils d'ordre musicologique, logistiques ou relevant de la gestion associative musicale et de formalités administratives. 

L'Ensemble RES LYRICA, formation à géométrie variable en lien direct avec l'Association, réunit en fonction des projets ciblées de jeunes solistes vocaux et des instrumentistes soucieux d'oeuvrer en faveur du répertoire français. Les trois dernières saisons ont ainsi permis la diffusion à Paris et en province de programmes de Musique sacrée et la production de l'opéra de J. Massenet, Thérèse.

Depuis 2014, l'Association RES LYRICA est régulièrement missionnée par plusieurs cabinets d'avocats parisiens pour réaliser des travaux musicologiques dans le cadre de démarches judiciaires relevant de la protection du Droit moral et du Droit patrimonial afférents à des ouvrages musicaux français.

Retrouvez l'intégralité des informations nous concernant sur notre site internet.