BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Restauration de l'abbaye de la Clarté-Dieu

Fous de Patrimoine, Patrick et Julita Moussette restaurent une abbaye du XIIIe siècle

À propos du projet

La collecte est terminée ! Merci à tous ceux qui ont participé à ce projet. Grâce à vous, nous avons pu réunir près de 20 000 euros. Pour tout ceux qui souhaitent suivre le chantier, rendez-vous dans la partie "news".

Fous de Patrimoine revient en 2014 avec de nouveaux projets ! http://fr.ulule.com/vmf 

A très vite !

* * * 

BONUS ! Découvrez dans la vidéo ci-dessous l'histoire du gisant de l'abbaye de la Clarté-Dieu : Jean d'Alluye est célèbre pour avoir, en 1244, rapporté de Constantinople une croix reliquaire comportant une partie de la Croix du Christ.

Cette croix, dite d'Anjou, a inspiré quelques centaines d'années plus tard....la croix de Lorraine ! A la mort du chevalier d'Alluye, son gisant est placé à la Clarté-Dieu, qu'il avait fondé. Pour savoir où il se trouve aujourd'hui, regardez la vidéo !

Bravo et merci à tous ! 

En moins d'une semaine, le nouvel objectif de 15 000 euros a été atteint, et c'est grâce à vous ! 

Mais ce beau projet ne s'arrête pas là : grâce à tous les dons reçus, l'étaiement du réfectoire et le déblaiement sont financés ! Le travail continue et si nous atteignons ensemble le nouvel objectif de 20 000 euros, c'est une couverture temporaire qui pourra être mise en place ! Les voûtes doivent être protégés des eaux de pluie avant que l'hiver ne s'installe définitivement et l'abbaye de la Clarté-Dieu a besoin de vous !

Ne nous arrêtons pas en si bon chemin : parlez-en autour de vous, vous êtes les meilleurs ambassadeurs de ce projet fou ! :-)

**********

Incroyable ! Vous nous avez permis d’atteindre en 6 jours seulement notre premier palier de 10 000 euros ! L’opération est donc validée et le réfectoire de l’abbaye de la Clarté-Dieu va pouvoir être étayé. Vous êtes vous aussi tombés amoureux de ce site remarquable qui doit être sauvé de toute urgence :-)

Et maintenant ? La Fondation VMF poursuit son engagement aux côtés de la famille Moussette et avec vous : l’objectif est porté à 15 000 euros, une somme qui permettra, en partie, les travaux de déblaiement, indispensables pour permettre la stabilisation du réfectoire !

Le principe est le même : pour chaque euro donné, la Fondation VMF double la mise.

Le combat n’est pas terminé et c’est tous ensemble que nous pourrons aider et soutenir la restauration de la Clarté-Dieu !

Un grand merci à tous pour votre générosité et votre dynamisme, essayons maintenant de faire encore plus !

**********

De quoi s'agit-il ?

Julita et Patrick tentent de sauver l'Abbaye de la Clarté-Dieu, un chef-d'oeuvre du patrimoine en péril, en plein coeur de la Touraine.

Elle s’appelle Julita, elle est sculpteur. Son mari s’appelle Patrick, il est ébéniste depuis 41 ans. Tous les deux sont fous,  fous de patrimoine. La mouche les a piqués en 2002 lorsqu’ils achètent la Clarté-Dieu, une abbaye cistercienne du XIIIe siècle, en plein cœur de la Touraine, à Saint-Paterne Racan. A vrai dire, il fallait une bonne dose d’imagination pour percevoir, derrière l’épaisse végétation qui avait gagné le site après plusieurs décennies d’abandon, la magie d’un lieu huit fois centenaire.

La reprise en main: 

Patrick et Julita Moussette posent alors leurs valises, et sans eau courante, sans électricité, se mettent au travail. Pierre après pierre, pièce après pièce, ils défrichent, creusent pour refaire vivre ce bijou d’architecture médiévale. Petit à petit, l’ensemble de l’abbaye se révèle et progressivement ils ouvrent le site au public, organisent des événements, un festival de musique, des visites. Une association des amis de la Clarté Dieu est bientôt créée.

Le projet de restauration prioritaire : le réfectoire de l'Abbaye

En 2006, l’abbaye est inscrite à l’inventaire des monuments historiques. La Clarté-Dieu est-elle tirée d'affaire ? Loin de là : une véritable jungle règne toujours dans le réfectoire de l’abbaye, l’un des éléments les plus emblématiques du site. Cette magnifique salle voutée d’ogives à plan carré dans le plus pur style cistercien risque de ne pas passer l’hiver. Elle ne résisterait pas à une nouvelle tempête, la végétation fait déjà chuter les pierres et les voûtes.

Le sauvetage du réfectoire de l’abbaye est devenu le chantier prioritaire.

3000 écus d'or et 800 ans d’histoire :

La Clarté-Dieu est une abbaye cistercienne, fondée en 1239 par Pierre des Roches, évêque de Winchester. Juste avant sa mort, Pierre remet à l’abbé de Cîteaux, Guillaume de Montaigu, la somme de 3000 écus d’or pour la construction d’un monastère cistercien. Les premiers moines s’y établissent en 1240. A son apogée, l’abbaye comptera près de 120 âmes. Les abbés se succèdent ensuite pendant plusieurs siècles jusqu’à la Révolution. En 1791, le monastère est vendu comme bien national. Les cinq derniers moines sont sommés de quitter les lieux et l’abbaye est livrée aux démolisseurs.

Il ne reste alors qu’un tiers des bâtiments d’origine qui auront un usage agricole pendant les XIXe et XXe siècles, jusqu’en 1990. L’abbaye reste à l’abandon jusqu’à la reprise en main des Moussette.

À quoi va servir le financement ?

La campagne a pour objectif de sauver l’un des fleurons de la Clarté-Dieu : le réfectoire, dit "réfectoire des convers". Des menaces constantes pèsent sur cet édifice : les intempéries, la végétation.

Les travaux de cintrage et d’étaiement de l’ensembleestimés à 10 000 euros : validés grâce à vous !

Cette opération demande une grande connaissance et une grande technicité et requiert l'intervention de plusieurs spécialistes. Compte tenu du péril constaté en avril dernier par le Conservateur Régional des Bâtiments de France (CRMH), c'est maintenant ou jamais.

Objectif numéro 2 : les travaux de déblaiement pour la stabilisation du site. VALIDE

Le déblaiement du site est également assuré grâce au palier de 15 000 euros atteint en mois de trois semaines de collecte.  

Un nouvel objectif : mettre le réfectoire à l'abri de la pluie

Avec l'arrivée de l'hiver, le réfectoire doit être protégé par une couverture temporaire, afin d'éviter que des infiltrations d'eaux de pluie ne fragilisent la maçonnerie en péril. 

Ensemble et pour la Clarté-Dieu, atteignons le nouvel objectif de 20 000 euros !

Une fois restauré, le réfectoire servira à la poursuite des objectifs que les Moussette se sont toujours fixés : faire de la Clarté-Dieu un lieu dédié à la culture et aux arts, ouvert au public.

IMPORTANT :

La restauration de l’Abbaye de la Clarté-Dieu est un projet Fous de Patrimoine, mené par la Fondation VMF.

Chaque don que vous ferez sera abondé selon le principe du 1 pour 1 par la Fondation VMF, dans la limite de 7500 euros.

Exemple : si vous donnez 5 euros, la Fondation VMF donne 5 euros.

Plus que jamais chacune de vos contributions compte puisqu'elle sera multipliée par deux !

À propos du porteur de projet

La Fondation VMF : 

Fous de Patrimoine est une opération menée par la Fondation VMF. Créée en 2009, elle a pour mission la sauvegarde du patrimoine bâti et paysager.

On oublie souvent que la moitié du patrimoine en France appartient à des personnes privées. Parce que le patrimoine est l'affaire de tous, la mémoire de tous, Fous de Patrimoine a souhaité attirer l'attention sur des passionnés qui se sont lancés dans un audacieux (fou ?) projet de sauvetage de leur patrimoine, parfois l'œuvre de toute une vie.

La Fondation a choisi trois sites d'exception, trois chefs-d'oeuvre du patrimoine en péril. Nous avons voulu venir en aide à ces "fous de patrimoine" en participant avec vous à leur projets de restauration.

L'un des trois projest retenus : la restauration de l'Abbaye de la Clarté-Dieu

Julita et Patrick : 

Parmi eux, Julita et Patrick Moussette ont décidé de redonner vie à l’Abbaye de la Clarté-Dieu. Ils y ont posé leurs valises en 2002, ont collé du papier-bulle aux fenêtres pour y dormir le premier hiver, et se sont mis au travail.

Pièce après pièce, ils ont aménagé un espace de vie et leurs ateliers pour poursuivre leur activité d’artisan d’art. Quelques curieux les ont rencontrés, puis ont partagé leur passion au point de créer une association. Elle compte aujourd’hui 180 membres et multiplie les événements, les festivités et les visites au public.

A vous de jouer !

Retrouvez les Moussette et l'Abbaye sur Facebook !

Retrouvez les VMF sur Facebook et Twitter !

Ce n’est pas fini ! Découvrez les deux autres projets Fous de Patrimoine :

L’Hôtel des Monnaies de Villemagne-l’Argentière

Le Château de Quintin

www.fondationvmf.org

FAQ

  • Est-ce que je peux participer par chèque ?

    Oui ! Et c'est même très simple : voici la démarche à suivre :

    1-Télécharger et imprimer le bulletin de soutien en cliquant ici

    2-Le remplir

    3-L'envoyer en joignant le chèque libellé à l'odre de la Fondation VMF, par la poste à l'adresse suivante :

    Fondation VMF

    93 rue de l'Université

    75007 Paris

    Et oui, tout le monde peut participer !

    Dernière mise à jour : il y a 6 ans