BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Cladistica

Classez les animaux, mais avec classe

À propos du projet

Cladistica est un jeu pour iPhone et iPad (puis, dans un deuxième temps, pour Androïd) où l'on classe les animaux suivant leurs liens de parenté : le chien, le renard et le loup sont des canidés qui, une fois qu'on les range avec les félins, forment les carnivores que l'on peut, à leur tour, cataloguer parmi les mammifères avec les primates et les rongeurs.

Cladistica tient aussi du beau livre d'illustrations naturalistes du XVIIIe et XIXe siècle. Toute son iconographie est issue de ces magnifiques ouvrages et son interface s'en inspire fortement.

Mais plus encore, Cladistica est une façon ludique d'apprendre à mieux connaitre le règne animal et à replacer les êtres humains en son sein, c'est-à-dire perdus parmi les singes, pas très loin des chimpanzés et des gorilles. Jouer à Cladistica, c'est aussi le moyen de découvrir des mots scientifiques imprononçables comme Notoryctemorphia, poétiques comme Sirenia, ou encore amusant comme Marsupialia.

Cladisitica s'adresse à tous ceux qui aiment les animaux ou l'art naturaliste, aux petits et aux grands, aux personnes curieuses de la science, à celles qui veulent tout simplement passer le temps dans le métro et, bien entendu, aux monomaniaques du rangement.

Comment joue-t-on à Cladistica ?

Le principe est simple : Cladistica vous présente un animal et vous pose une question pour savoir si, selon vous, il possède telle ou telle caractéristique. Si vous pensez que c'est le cas, vous glissez l'illustration de l'animal à droite, sinon, vous la glissez à gauche. Quelque part, Cladistica est un peu le Tinder de la phylogénétique. Et rien que pour permettre d'écrire une phrase pareille, ce jeu mérite d'exister.   

Pour bien comprendre la façon de classer, il est nécéssaire de faire une petite introduction à la cladisitique. Rassurez-vous, c'est relativement indolore.

Pour faire très simple, la cladistique est une manière de classer les animaux en tenant compte de l'évolution naturelle. Il s’agit de regrouper ensemble les organismes vivants qui partagent des caractères communs issus d’un même ancêtre. Ce groupe ainsi constitué s’appelle un clade.

Par exemple, les chauves-souris et les ours blancs allaitent tous les deux leurs petits et possèdent des poils. Ces deux caractéristiques sont issues d’un même ancêtre commun qui les leur a légué au cours de l’évolution. Il y a donc un clade contenant tous les animaux possédant des poils et allaitant leurs petits. Il s'agit du clade des Mammifères dont vous devriez faire partie si tout s'est bien passé pour vous.

Les oiseaux et les chauves-souris, bien que possédant des ailes, n’ont pas hérité de cette caractéristique via un même ancêtre. En effet, les ailes sont apparues de façon indépendante dans ces deux groupes. Il n’y a donc pas de clade regroupant uniquement les animaux possédant des ailes à l’exclusion de tous les autres.

Cependant, les oiseaux, les chauves-souris et les ours blancs partagent une caractéristique commune issu d’un même ancêtre : celle d’être des animaux constitués de plusieurs cellules. Il y a donc un clade qui englobe tous les animaux pluricellulaires à l’exclusion de tous les autres : le clades des Métazoaires.

En effet, la cladistique ne se contente pas de classer les organismes vivants les uns avec les autres en fonction de caractéristiques acquises lors de l’évolution, elle les classe aussi les uns par rapport aux autres. Elle permet alors de voir quel clade est plus proche d’un autre et quels sont les liens de parentés entre eux.

Les chauves-souris sont plus proches des ours de blancs que des oiseaux mais, les ours blancs et les chauves-souris sont plus proches des oiseaux qu’ils ne le sont des êtres unicellulaires comme l’amibe.

En revanche, il existe bien un clade contenant tous les animaux pluricellulaires et certains organismes unicellulaires comme les amibes, car toutes leurs cellules possèdent un noyau qui protège leur ADN. Il s'agit du clade des Eukaryotes.

Vous voyez, ça n'était pas très compliqué. 

Si vous voulez en savoir plus (et en même temps parfaire vos connaissances rock'n'rollesques), voici une vidéo de Stop Science, créée spécialement pour la campagne. Gloire et merci à eux.

A quoi va servir le financement ?

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, faire un jeu iPhone n'est pas un loisir que l'on fait pendant sa pause de midi.

Pour Cladistica par exemple, il a fallu faire un travail de recherche sur beaucoup de notions de biologie évolutive et de systématique, trouver le concept, le modifier, chercher des jolies illustrations, les retoucher graphiquement, modifier encore le concept, retrouver les noms des espèces dessinées, trouver une interface graphique, la changer et en profiter pour modifier de nouveau le concept, faire une société pour éditer le jeu, faire ce site sur Ulule, trouver des partenaires pour proposer des contreparties intéressantes et originales pour les futurs souteneurs (vous, en fait), lancer la campagne de crowdfunding et l'animer... Tout ça est encore en cours mais surtout, ça n'est pas facturé car c'est mon projet.

L'argent récolté va servir à la chose la plus importante dans tout cela : la programmation de Cladistica.

J'ai donc déniché un developpeur qui va avoir la lourde tâche de transformer une idée en cette suite de 0 et de 1 que vous allez pouvoir trimballer dans votre poche. Dit comme cela, on dirait presque un tour de magie. Cela va demander de pas mal d'astuce, d'espièglerie et au moins quatre mois.

Si, ensuite, il reste de l'argent, j'aimerais rajouter du contenu multimédia pour expliquer ce qu'est la cladisitique, l'évolution des espèces ou la sélection naturelle.

Puis, si vous êtes très très généreux, pourquoi ne pas faire une petite campagne de publicité un peu décalée sur internet ? Pourquoi ne pas traduire Cladistica en anglais ? Pourquoi ne pas l'améliorer encore ? Y ajouter de nouvelles espèces ? Du son ? Des dinosaures ? Des appareils Androïd ?

Vos dons justement​, parlons-en !

Pour vous remercier de votre participation, il fallait bien vous proposer des contreparties funky. Heureusement, il existe des personnes vraiment sympas qui ont accepté de m'aider dans cette campagne.

Du coup, soutenir Cladistica, c'est un peu comme participer à une tombola avec plein de lots rigolos : des remerciements,  des badges, des stickers, des livres, des sorties dans différents muséums ou zoos de France, des cours de dessin naturaliste, des films, des randonnées pour voir des phoques, un "colloque" de nounoursologie, des abonnements à des revues scientifiques et même des voyages.

Vous trouverez un peu plus bas la liste des différents partenaires.

(Qui n'a pas rêvé de pouvoir mettre un tel badge au lycée ou de customiser son ordinateur portable avec de si jolis stickers ?)

À propos du porteur de projet

  • L'instigateur

Je m'appelle Vincent Coste et je gagne ma vie en formant des professionnels au montage vidéo. Puis, je la perds dans des projets personnels. 

Comme le démontre la ligne précédente, mon humour n'est peut-être pas mon meilleur atout de vente. J'ai donc financé moi-même mes courts-métrages, mes groupes de rock et mes implants dentaires. Cependant, je reste persuadé que certaines idées méritent d'être concrétisées. Et, après avoir rangée Cladistica dans mes cartons pendant quelques années, je me suis dit qu'à 40 ans, il serait peut-être temps de commencer à conquérir le monde.

J'ai donc pianoté sur internet, trouvé un développeur, demandé des conseils à mes proches, menacé de répudier mes amis s'ils ne m'aidaient pas, répudié mes amis et lancé la campagne de crowdfunding que vous avez sous les yeux.

  • Partenaires

Comme dit plus haut, pour rendre cette campagne un peu amusante, j'ai fait appel à tout un tas de gens, d'entreprises et d'organismes publics et je profite de l'occasion pour remercier tous ceux qui ont accepté de m'aider. D'ailleurs, les voici :

Le clade des Museumoptae

Ce sont forcément les premiers qui me sont venus à l'esprit et je me suis apercu qu'ils étaient très nombreux dans toute a France. Grâce à la générosité des muséums de Toulouse, la Rochelle, Lille et Colmar vous pourrez découvrir leur très jolies collections in situ.

On oublie cependant trop souvent que les muséums jouent aussi un rôle important dans la diffusion des sciences. C'est pourquoi les muséums du Havre et de Nantes ont gentiment offert certains ouvrages et catalogues naturalistes qu'ils ont édités.

Le clade de Science et Viectopode

Il parait qu'il y a des gens qui n'ont jamais été abonnés à Science et Vie ou Science et Vie Junior. Si c'est votre cas, n'attendez plus et profiter de cette campagne pour le devenir. Chaque mois, vous connaitrez tout de l'actualité scientifique. Et en plus, vous la comprendrez.

Le clade des Zoominidés

Au-delà de l'excellent jeu de mot naturaliste, les zoos ont tout de même bien changé ces dernières années et se soucient tout autant du bien être animal que de celui du visiteur. C'est le cas de la Vallée des Singes, de la Réserve de Calviac, de l'Aquarium de Biarritz et du Zoodissée que vous pourrez visiter un de ces jours.

Le clade des Naturalistides

Cladistica faisant massivement appel aux illustrations des XVIIIe et XIXe siècles, il était un peu normal de rendre justice à cette discipline à la croisée de l'art et de la science qu'est le dessin naturaliste et scientifique. C'est ainsi qu'Emilie Biens et Philippe Marle se sont retrouvés embarqués dans l'aventure.

Mais comme il ne faut pas oublier le XXIe siècle, Eléphorm (qui sont un peu les rois de la formation audiovisuelle en ligne) a, de son côté, élégamment offert de vous former, en vidéo, à la photo.

Le clades des Biblioctariens

En voilà un clade fourni. Mais c'est un peu normal car le livre reste mon médium d'apprentissage principal. Et commençons par les Editions Belin car, quelque part, ils ne sont pas pour rien dans Cladistica. C'est en effet l'ouvrage La classification phylogénétique de Guillaume Lecointre et Hervé le Guyader qui sert de référence scientifique absolu (au côté des sites itis.gov et tolweb.org). 

Il y a aussi les Editions Les Liens qui Libérent qui, en plus de leur chouette nom, offrent les trois tomes des livres de Jean-Claude Ameisen, Sur les épaules de Darwin.

Sans oublier l'association S.O.S. Grand Bleu qui n'aide pas à la promotion du film de Luc Besson mais bien à la conservation de la Méditérrannée en éditant, entre autre, un guide des Cétacés.

Enfin, comme la cladistique, est universelle, la Suisse s'est jointe à la fête grâce aux Editions La Salamandre qui éditent un magazine (dont vous pourrez obtenir quelques numéros), des guides sur la nature et un CD très original pour apprendre à reconnaitre les mammifères de nos régions.

Le clades des Peluchologues

La peluchologie est une affaire sérieuse. Elle a même été iinventée par le service culture scientifique de l'univesité de Montpellier en collaboration avec de nombreux chercheurs. Mais si elle consiste à classer le plus soigneusement possible les peluches du monde entier, son but est surtout de populariser les sciences naturalistes et de découvrir ce qu'est une démarche scientifique.

Alors, munissez-vous de votre nounours préféré et venez assister au colloque de Nounoursologie spécialement organisé pour Cladistica.

Le clade des Baies de Sommozoaires

Il y a des phoques en France, figurez-vous. En baie de Somme pour être plus précis. Si le cœur vous en dit, suivez donc l'un des trois partenaires (Promenade en Baie de Somme, Rando Nature et les Sentiers de la Baie) pour aller à leur rencontre.

Le clades des Filmokaryotes

Je n'ai pas fait des études de cinéma pour rien et avec Universciné, nous vous avons concocté un programme 7éme Art mammelien aussi tiré par les chevaux que (zoo)logique.

Le clade des Voyagistophiles

En cherchant des idées de contreparties amusantes, je me suis dit : et pourquoi pas un voyage naturaliste ? Ça paraissait peu probable mais je ne perdais rien à essayer. C'est ainsi qu'Escursia, spécialiste du voyage naturaliste, a généreusement offert un séjour de 3 jours pour deux personnes à la rencontre des oiseaux migrateurs sur l'ile de Ré. C'est quand même méga-classe.

Le clade des Paléontologuestéropes

Si c'était possible, je voudrais bien me réincarner en Jean-Sébastien Steyer et passer ma vie à faire de la paléontologie au CNRS Muséum de Paris, aller faire des fouilles en Afrique, écrire des bouquins scientifiques aussi délirants qu'interessants et étudier la biologie des créatures de fictions comme Godzilla. Cet homme a tout compris. Et gentiment, il animera une soirée Cladistica VIP Speciale Evolution 2016 dans un lieu magnifique à définir et vous expliquera les mécanismes de l'évolution au travers des animaux du futur, des pokémons et des extra-terrestres. Qui a dit que Paris la nuit, c'était fini ?

Et puis, sinon, je suis tombé sur Julien et Sophie de Stop Science. Du fin fond de l'Afrique du Sud, ils ont accepté de réaliser une vidéo pour soutenir Cladistica en présentant les arcanes de la classification. Alors, si vous voulez tout savoir sur la cladistique, le rock'n'roll et les extra-terrestes (encore), c'est par  que ça se passe.

Je remercie encore tous ces partenaires qui m'ont eu très souvent au téléphone. Leur gentillesse valait bien quelques lignes de ma part et, qui sait, si Cladistica devient un hit, cela sera l'occasion de continuer à vous offrir des cadeaux.

FAQ