BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Rénovation du Château de Cisery

Splendeur passée ! Mon cul !

À propos du projet

 

Bonjour, 
Une web-série pour aider à financer la restauration d'un château, quelle idée brillante ! Participez à notre projet pour sauver un petit bout de patrimoine. Allez, un beau geste camarade !

Nous souhaitons restaurer une bâtisse millénaire bourguignonne, le château de Cisery (XIIe siècle), petit à petit, grâce à votre soutien. Alors on commence léger avec une paire de fenêtres, deux pièces à rénover complètement, un plafond et un chiotte qui tente de se sauver. Vous trouverez un petit peu d’information sur ce bâtiment en lisant la page Wikipédia qui lui est consacrée : Château_de_Cisery et dont nous ne nous occupons pas le moins du monde. En passant, nous ne sommes pas une ferme !                                              

Alors c’est quoi cette histoire ?
Nous souhaitons, avant tout, réhabiliter une pièce et un grenier pour en faire des chambres. Le début des travaux s’est effectué il y a plusieurs années lorsque nous avons décidé de retirer les pierres qui obstruaient deux fenêtres, celles qui se trouvent sur la photo « vue de l’arrière » de la page Wikipedia.

Nous avons découvert des bancs en pierre.  C’était super… Depuis, on regarde ces fenêtres en pensant qu’on devrait mettre des carreaux. Comme quoi, bien forcé de l'admettre, on a de la suite dans les idées.

Pourquoi des fenêtres en fer forgé ?

Pas parce qu’on se la pète. Le monument étant classé, nous sommes obligés d’opter pour ce type de fermeture. La fenêtre de droite pourra s’ouvrir, celle de gauche sera juste une armature en fer avec des carreaux, fabriquées par un artisan local. Ensuite, on s’attaquera à la tour carrée et à la tour ronde et pour finir la « grange », ses deux énormes cheminées, la charpente et surtout sa toiture qui pour le moment est en tôle ondulée rouillée, d’une belle couleur automnale. Bien sûr, tout ce qui est extérieur doit être fait dans les règles de l’art, le château est classé. Mort au velux ! A bas la fenêtre PVC ! Fuck the modern ! Bonjour la facture !

Oui, nous sommes plein d’ambition. Oui, nous avons besoin d’aide. Oui, on a deux mains gauches. Le projet vous intéresse, vous êtes architecte bénévole, vous préférez les sourires à l’argent et aimez donner des conseils à des incultes ? Parfait ! Il faut qu’on se parle. Vous êtes bricoleur bénévole et aimez diriger une équipe de clampins manchots. On est à votre disposition ! Ne nous dites pas que vous êtes bénévole, mais que vous ne savez pas bricoler : la place est déjà prise. Mais, il y a des trucs que l’on maîtrise : le gigot de sept heures, le Paris-Brest de Conticini, la poitrine de porc d’Ottolenghi, les profiteroles et j’en passe.On sait recevoir !

 

Et comme une page web qui attire l’attention se doit d’avoir un LOLcat, voici Gaston, le seul, l’unique. Une fois, plus jeune, il a sauté du rempart pour attraper un papillon, geste d’une grande bravoure dicté par l’instinct de chasseur.

Et qu’est-ce que l’on offre en retour ? Pleins de choses : des T-shirts pour arborer notre blason en société. 

Un ticket pour un retour aux vraies valeurs utilisable une fois, quand vous le souhaitez.

Mais aussi des disques vinyle garantis d'époque vynile,

ou encore, du placement produit dans nos futurs épisodes, de l'expression artistique en venant éclabousser de votre talent nos piètres prestations de comédiens.... et notre offrande :

Pour vous faire plaisir, nous avons aussi tourné trois épisodes d’une web-série inspirée de Kamelott.

Un petit bout de dialogue ?

« …et nous allons redonner à cette bâtisse millénaire sa splendeur passée. »
« Splendeur passée, mon cul ! 70% de mortalité infantile, 40 ans d’espérance de vie pour les mieux nourris.»
« Des conditions hygiéniques déplorables… »

Les trois épisodes vous attendent si ils ne sont pas la raison de votre présence parmi nous..

Tout ce que l’on récoltera sera injecté dans la rénovation et le bien-être de la baraque.

Notre Facebook pour vous tenir informé, sur lequel vous trouverez au fur et à mesure de la campagne plein de petites infos pertinentes. Nous vous remercions grandement du soutien que vous nous apportez et sommes enchantés à l'idée de faire un bout de chemin ensemble. 

Cisery sur Facebook et twitter  

Les amis du Château de Cisery

A quoi va servir le financement ?

Tout cet argent récolté va servir à faire des travaux, petit à petit, et uniquement à faire des travaux. Bien sûr nous aimerions récolter plus que prévu dès le départ parce que pour arriver au bout de notre projet, il va falloir un sacré paquet d'oseille. Mais cette aventure, nous voulons la poursuivre le plus longtemps possible, faire des campagnes de financement autant que faire ce peut. Et vous faire profiter de cette websérie aussi longtemps qu'il le faudra.

Toute la partie série sera financée en allant chercher des aides auprès des organismes dont c'est la raison d'être (CNC, région...) ou comme nous l'avons déjà fait avec nos maigres deniers et système D. Nous avons déjà plusieurs scénarios finalisés dans les tiroirs (un professeur de Zumba, un espion, un clip de technorap...) qui ne demandent qu'à être tournés.

À propos du porteur de projet

Le château appartient à nos amis Mathias (31 ans) et Emmanuel (19 ans) et nous on est une bande de potes qui aimons cet endroit et qui avons choisi de mettre à profit notre talent inné pour la rigolade sur papier puis en vidéo pour vous faire rire et nous accompagner dans ce projet. Les deux loustiques que vous voyez sur la vidéo c'est nous ! Guillaume (49 ans) et Jérémie (30 ans) qui avons porté le projet depuis le début... Et autant vous dire qu'avec la ribanbelle de clampins qu'on se tappe c'était pas gagné d'avance !

Dans la vie Guillaume est marié et père de 3 enfants : les 2 blondinets que vous verrez dans les épisodes et une petite brune qui joue la scribe (la seule qui lui ressemble vraiment d'ailleurs...). Pas maladroit derrière une caméra, son métier depuis plusieurs années, il a décidé de se mettre en scène. Une sombre histoire d'égo que nous ne souhaitons pas develloper ici. Nous l'encourageons quand même à échanger avec un professionnel... allongé sur un divan. 

Jérémie est journaliste économique. Il s'occupe de faire comprendre aux gens comment faire fructifier leur pactole. On ne comprend pas toujours ce qu'il raconte malgré son talent et son amour du verbe. Notre absence de pactole nous autorise à utliser la fameuse technique élaborée par Perceval dans Kaamelott, le désormais culte : "C'est pas faux"

Florence (28 ans) et troisième acolyte de la vidéo de présentation du projet est un peu notre actrice star !Attirée dès le départ par la finesse des dialogues et l'exotisme du lieu de tournage, elle a su, grâce à son jeu varié, donner un sens au personnage du cuistot ; et nous faire comprendre que c'est un vrai métier de faire les cons devant une caméra. Merci Flo. Et nous planter pour le troisième épisode afin de visiter les urgences de l'hopital le plus proche. Une star quoi. Merci Flo ;)

Mais ce projet nous l'avons aussi mené à bien grâce à une équipe de choc qui a bien voulu se prêter au jeu devant la caméra : Kévin, Margot, Mia, Esteban, Fantine, Christine, Eve et Mathias. Mais aussi derrière la caméra : Lucas, Quentin, Marie-Pierre. Un grand merci à notre co-réalisateur et grand mécène technique Guy, dont la phrase "Et toi quel est ton métier ?" restera gravé dans nos coeurs ! 

Voilà, on espère avoir fait suffisamment les idiots pour que vous ayez envie de nous aider à retaper le château. Merci de votre aide et nous vous invitons à partager avec le plus de monde cette page. Nous finirons en paraphrasant le marabout congolais qui spamme nos boîtes mails : " Si tu donnes cette info à dix personnes, tu seras visité par la chance ! ". Si vous donnez l'info à 500 personnes, il est statistiquement possible qu'il vous arrive un truc de malade ou qu'un climato-septique décède des suites de ses blessures dues à la chute d'une branche sur le coin de sa face. 

Cisery sur Facebook et Twitter  

 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet