BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Cinéma(s)

Documentaire Bande2Ciné

À propos du projet

 

Cinéma(s) est un web-documentaire en trois épisodes et trois vidéos annexes, prévu fin 2018 sur la chaîne YouTube de Bande2Ciné traitant de l'avenir de la salle de cinéma, notamment indépendante, de l'expansion du web et de l'évolution du lien entre les œuvres et leur public.

 

 

Avec l'arrivée fracassante ces dernières années de monstres tel que Netflix, Hulu (Disney/20th Century Fox), Amazon, Google et prochainement Apple, le web semble prendre peu à peu la place dominante qu'occupait il y a encore quelques années le cinéma. Preuve en est : les salles se vident peu à peu, les indépendants ferment et les projets proposés sur le web sont de plus en plus conséquents et nombreux.

L'offre devient tellement enrichie et les tarifs concurrentiels face à une place de cinéma que nombreuses sont les personnes se disant que les salles de cinéma vont, à terme, être remplacées par le web, à la fois en tant que distributeur que créateur de contenu.

 

 

Mais justement, l'avenir ne peut-il pas être tout autre ? Peut-on au contraire penser à une co-existance du numérique et de la salle de cinéma ? Après tout, la force du cinéma c'est celui de partager en communauté des émotions, de vivre des expériences et d'être un lieu tout public plein de rencontres.

C'est pourquoi avec Bande2Ciné, en partenariat avec Jean-Marc Culiersi, producteur et réalisateur aux Films du Lion, nous avons prévu ce projet de documentaire en trois parties.

 

 

Pour les besoin du projet, nous avons fait appel à des intervenants professionnels du cinéma et du web pour évoquer avec nous leur reflexion sur l'avenir et l'évolution des deux médias et leurs liens avec les spectateurs c'est à dire vous.

Et pour le rendre plus intéressant, nous avons particulièrement insisté pour obtenir des intervenants exerçant en dehors de Paris et de l'Île-de-France notamment en milieu rural, zone rarement (jamais ?) mise en avant lorsque l'on évoque l'avenir du cinéma et qui, pourtant, représente une grosse part de la population française.

 

 

Ayant déjà notre propre matériel, nous avons pu réaliser les différentes interviews sur Paris que nous vous proposons de voir ici. Toutes les images vous redirigent vers le site internet associé.

 

 


 

 

 

 

 

 

 


A quoi va servir le financement ?

Ayant déjà effectué les interviews parisiennes, notre demande de financement participatif concerne uniquement les déplacements, la régie et l'hébergement à Lyon et au Gers que nous souhaitons réaliser tel un road-trip.

 

 

Certes, nous avons déjà beaucoup de partenaires au sein de la capitale (cf. la liste des intervenants) mais il était nécessaire pour nous d'évoquer l'avenir des salles non parisiennes et, aussi, rurales.

En effet, si les salles parisiennes peuvent se permettrent de proposer des avant-premières ou des rencontres voir de créer des partenariats entre salles, il est forcément plus difficile voir impossible de le faire pour une salle rurale et même dans des villes tel que Lyon.

C'est donc dans le but de découvrir comment s'organisent les salles rurales pour transmettre le cinéma dit indépendant ou pour créer des événements face aux multiplexes que nous avons décider de nous rendre ailleurs.

 

Pour nous aider dans notre démarche, nous avons fait appel à deux associations dont leur travail se trouvent entre plusieurs croisements : la transmission, la création et le partage.

 

 

L'association Ciné32, dont le siège social se situe à Auch, a d'abord été fondée comme ciné-club par Alain Bouffartigue en 1967. Elle gère actuellement la programmation, la diffusion et l'animation dans les 23 salles de cinéma présentes dans le département du Gers et met en avant la transmission du 7ème Art aux nouvelles générations, en organisant notamment le tout premier programme entre les écoles, collèges, lycées et cinémas reconnu par l'État. Elle a aussi à sa charge le Festival Indépendance(s) et Créations, événement proposant une cinquantaine de films d'art et d'essai tout en permettant des rencontres entre professionnels, qui a lieu tous les ans au mois d'octobre depuis 20 ans.

 

 

L'Aquarium Ciné-Café, ciné-club basé à Lyon, a pour objectif de "réinventer" la salle de cinéma. Pour se faire, il privilégie la transmission d'un cinéma varié, dans un espace de convivialité ouvert à tous les publics via un vidéo-club, un café et une salle de concert ainsi que sur les réseaux sociaux, notamment sur leur chaîne YouTube via les podcasts radiophoniques Cinérama ou les Cirqus Politicusavec le vidéaste Usul.

Ce lieu de rencontres est géré par l'association Entre les Mailles, créée en 2009 et présente dans les secteurs de l'éducation à l'image et de l'animation d'atelier via Archipel, de la diffusion avec l'Aquarium Ciné-Café, la production audiovisuelle par l'intermédiaire d'Azimut et enfin d'A contre Courant, collectif d'auteurs ayant créé le 48H sous l'eau, un festival de création de nanar en 48H.

À propos du porteur de projet

 

Bande2Ciné est un collectif de vidéastes présents sur YouTube, Facebook et Twitter. Créé en décembre 2016, la chaîne avait d'abord pour but de rassembler plusieurs ami(e)s ensemble et de créer des courts-métrages. Puis petit à petit, est née l'envie de transmettre cette passion de l'audiovisuel à travers des émissions permettant de faire des ponts entre le cinéma, l'animation, les jeux vidéo, les séries et le web.

Chaque émission se veut différente des autres, tant par son propos, sa durée, sa mise en scène que par ses inspirations et ses références.

Cinéma(s), par son ampleur et son propos, est la réunion de trois personnes :

* Valentin Denis (aka Vaval), créateur des émissions Focus On,

* Mawuena Lawson (aka Mama), créateur des Biographies 

* Et Franck Akoue, chef opérateur et cadreur au sein du groupe.

Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à cliquer sur les différentes icônes !

                          

 

  

Les Films du Lion est une société de production fondée en 2015 par Jean-Marc Culiersi, à l'initiative du projet Cinéma(s), et Erminia Sinapi. Cette société a pour but de produire des films à petits budgets, mais néanmoins audacieux et de qualité, privilégiant plutôt la "frugalité" que la pression économique

Ayant étudié à l'école d'art dramatique Jean Périmony, Jean-Marc Culiersi, scénariste et réalisateur, a finalisé récemment son long-métrage de fiction, Derniers remords avant l'oubliadapté de la pièce de théâtre de Jean-Luc Lagarce et initié grâce au financement participatif sur Ulule, et que nous vous proposons en contrepartie numérique. 

 Une petite présentation du film s'impose :

"Un dimanche à la campagne, aux débuts des années 90, dans une maison où trois des personnages ont vécu 20 ans plus tôt une histoire d’amour. Puis ils se sont séparés. Pierre vit toujours en solitaire dans cette maison. Hélène et Paul se sont mariés séparément, ailleurs. Ce jour-là, ils reviennent avec conjoints embarrassés et enfant insolent, pour débattre de la vente de la maison, naguère achetée en commun et qui a pris de la valeur. Ils ont besoin d’argent.

Mais sont-ils seulement venus pour cela ? Il y a dans les placards des cadavres sentimentaux, des secrets, des idéaux perdus et des remords…
"

   PAGE FACEBOOK DU FILM

SITE INTERNET DES FILMS DU LION

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet