BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

"Le cinéma français c'est de la merde !"

164 pages pour 75 films français, parmi les plus fous, les plus rares, ou les plus incroyables !

À propos du projet

Des titres ? Faites-nous confiance. Et gardez-vous la surprise...

Ici, on n'enfoncera pas de portes ouvertes.

Oubliez Le Vieux fusil, mettez de côté La Traversée de Paris.

On n'est pas là pour célébrer les mêmes évidences poussiéreuses..

..mais pour exploser les idées reçues, et célébrer le cinoche français explosif, créatif, hallucinant..

Sortir de l'ombre une poignée de films obscurs, oubliés, ou mésestimés dont vous ignoriez l'existence !

En réévaluer d'autres !

Ici, pas que du graaaaaaand cinéma. Pas que celui de Cannes. Ici on célébre le CINOCHE français, quel qu'il soit. Le fou, le grinçant, le brillant, le déviant, le choquant... Celui qui fait peur, qui fait marrer, celui qui fait chier les parents, celui qui marque au fer rouge, et celui qu'on ne voit pas. Pas seulement celui des paillettes et des statues en marbre.
Ce cinéma, il existe bien, mais sous le tapis. Maintenant, il a son livre.

Le VRAI bouquin ULTIME sur le cinoche français !

Un bouquin UNIQUE, 75 films FABULEUX !

 

Et pour les gourmands du collector,

UNE COMPILATION en CD exclusive, DISTORNOïZ !

6 thèmes du cinoche français, repris à leur sauce par 6 artistes hexagonaux,

EXCLUSIVEMENT pour la sortie du bouquin !

Fuck yeah !

- "Ici, au moins, on va pouvoir faire du bruit !"

 

A quoi va servir le financement ?

Comme avec les trois volumes de la revue Distorsion (, et ), précommander ici les objets va permettre aux contributeurs de les recevoir directement chez eux. Mais aussi et surtout, pour nous, à conserver notre indépendance totale, comme c'est le cas depuis deux ans, et à rester en liaison directe avec les lecteurs ! Et c'est donc grâce à vous, premiers lecteurs, vous qui précommandez, que ces créations existent ensuite en librairie dans tout l'hexagone, une fois la précommande finie. Accessoirement, la précommande permet aussi la rémunération des auteurs, des dessinateurs, de l'équipe.

Participer à la précommande, ça n'est donc pas seulement "recevoir le truc chez soi". C'est aussi être impliqué directement dans l'existence de ces apocalypses que nous proposons. Si le nombre minimum de précommandes n'est pas atteint, cette objet sera peut-être le dernier. Tout simplement ! Et plus nous aurons de précommandes, plus il sera facile pour nous tous de continuer à produire des choses folles. Pour nous, ça n'est pas un hobbie du dimanche, c'est un putain de travail passionnant. Et qui dit "travail passionnant" dit "implication et moyens". Nous ne sommes pas des amateurs mais des professionnels, avec une volonté de résultat plus inventif, plus fou, plus créatif et exigeant que ce qui se fait dans le domaine en France. D'ailleurs, qu'est-ce qui se fait vraiment "dans le domaine", en France ? L'esprit distordu est unique !

En ces temps où les créateurs peuvent rentrer en contact direct avec les fans et le public, des outils comme Ulule sont très utiles. Presque essentiels.

Jan Svankmajer, Rob Zombie ou Dario Argento ont fait appel au financement participatif. Parce que ça fait partie du futur, les amis ! Qui a envie d'engraisser un banquier moche ?

Hey ! C'est à vous maintenant !

 

Ouvrez grand les yeux....

À propos du porteur de projet

Le collectif Distorsion, c'est qui ?

Une bande de gourmets, assurément. Associés pour piétiner la grisaille culturelle, artistique, créative, et même les pluies acides. Nous étions l'équipe derrière le magazine Metaluna, et nous avons parcouru divers horizons.

C'est nous qui publions la revue DISTORSION depuis 2014, dispo en librairie et sur www.Distore.tv.

Dans tout ce qu'on fait, comme dans le "Le Cinéma français c'est de la merde!", les maquettes explosent de mille feux:

Nos trois premières publications, célébrées par les plus grands (les plus beaux aussi),

et trois succès consécutifs de suite sur Ulule :

 

Petits résumés vite fait des parcours :

Rurik Sallé est acteur (Dead Shadows, Ninja Eliminator 4...) et compositeur (Fugu Dal Bronx, divers b.o.). Fondateur de Distorsion (dont il dirige la revue du même nom), il a beaucoup travaillé dans la presse par le passé, co-créant le magazine Metaluna (avec Jean-Pierre Putters), écrivant dans Hard n' Heavy (dont il fut le dernier rédac' chef), Mad Movies, L'Écran Fantastique, Toxic ou Hard Rock Magazine, ou présenté les émissions Cinémad et Panoramad pendant 5 ans sur MadMovies.com. Il est aussi chroniqueur cinéma dans l'émission TV et web + ou - Geek. Rurik est coordinateur du "Cinéma français c'est de la merde !", et auteur de plusieurs textes.

Maquettiste de ce bouquin fou, Clément Deneux est graphiste et réalisateur, notamment du court-métrage culte Zombinladen.

Julien Sévéon est spécialiste du cinéma asiatique, et possède le cheveu court. Il a été rédacteur en chef du magazine Mad Asia. Responsable de la collection de bouquins CinExploitation, il a notamment signé des ouvrages sur Mamoru Oshii, la Catégorie III de Hong Kong, ou le réalisateur Koji Wakamatsu. Il a écrit ou écrit toujours dans les pubications Animeland, Mad Movies, Dark Side ou Asian Cult Cinema.

Aude Boutillon a écrit pour le site Écran Large, puis a fait partie de toute l'aventure Metaluna, en tant que secrétaire de rédaction et rédactrice, tout comme dans Distorsion. Elle cuisine aussi des langues de chat, et parfois elles ont la gueule du Professeur Choron. Elle est aussi une photographe de talent, rend beaux les gens moches, et transcende ceux que la nature a gâtés. Ou l'inverse ?

Marjolaine Gout écrit sur le cinéma Indien dans plein d'organes, c'est pour ça qu'on lui tend le nôtre avec plaisir.

Virgil Iscan écrit pour les publications Pop Corn, Vice, et aussi pour Geek.

Julien Savès est producteur et/ou réalisateur au sein de la boite de prod Broken Prod, et a organisé pendant plusieurs centaines d'années les Apéro-projo sur Paris.

Laurent Fénoglio (co-fondateur de VHS Survivors), Mola Lontes, Antoine Szylowicz, Jérôme Pottier (Les Films de la gorgone),  Christophe Chenallet (Filmdeculte.com), Laurent Queyssi (romancier et scénariste de BD), ou l'écrivain et réalisateur Jean Streff complètent l'équipe de ce grimoire.

 

Et du côté des ILLUSTRATEURS, qui brandissent ici des tonnes d'illustrations inédites ? C'est la famille Distorsion au grand complet, avec quelques nouveaux venus.

Arnus est un affichiste de grand talent, un mec étrange puisque l'équipe ne l'a jamais rencontré. Mais on s'en fout : c'est un très bon ! Son taf est ici.

JessX, barbu, dessine notamment pour Speedball, est a signé des tonnes d'affiches de concerts, des strips, et quelques omelettes. On peut voir ses trucs là.

Geoffroy Monde est l'auteur de l'une des BDs les plus drôles du monde, Serge et demi-Serge. Son album Tout ou rien est drôle aussi. En fait, ils sont tous les deux drôles. En 2016, il a signé De rien aux éditions Delcourt. Il y a des machins ici.

Dav Guedin a cosigné les graphismes du clip de Catherine Ringer, "Punk 103", dessine dans AAARG! a co-signé le monstrueux Breizhskin avec Craoman, et Des histoires pour les vrais bonhommes avec son binôme des Frères Guedin. Tiens, regarde.

Mais aussi Nils Bertho, Will Argunas (les recueils de dessins Pure Fucking People), Nat Mikles, Tom Cochien, Benoît Lamare, Laurent Fénoglio, Eric Pasquelot et Rurik Sallé.

 

Distorsion est chapeauté par Zantrox. Depuis 20 ans, Zantrox publie des choses, organise des concerts, des projections, des expositions, produit des vidéos, et sort des disques pour les oreilles trouées.

Distorsion, le site : Distorsion.tv

La page fessepuke: www.facebook.com/icidistorsion

Le touitaire : twitter.com/icidistorsion

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet