BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Les Chroniques de l'Entre-Deux Monde

Un documentaire sur le jeu de rôle

À propos du projet

La bande annonce montre différents jeux de rôle grandeur nature : Eclypson, Les Contes de la Brume, Le Thane du Nadir, Les Légendes d'Hyborée et La Comédie Harmondienne.

 

 

Le premier objectif est atteint et permettra d'effectuer le tournage sans souci ! Si on atteint les 200%, soit 3000€, je pourrai travailler au montage et aux effets spéciaux avec la suite adobe, et une fois le film monté, un étalonneur professionnel se chargera de la qualité des images et de leur homogénéité.

L'étalonnage contribue à l'identité, l'ambiance et l'esthétique d'un film et c'est pour cela que c'est une étape indispensable à la post-production.

 

UN FILM DOCUMENTAIRE EN COURS

Les Chroniques de l’Entre-deux Monde est un projet de film documentaire en cours de réalisation sur le jeu de rôle. D'une durée de 90 minutes, il se destine à la communauté du jeu de rôle et au grand public.

Si le jeu de rôle se décline aussi sous la forme du jeu vidéo, le film s’intéressera au jeu de rôle sur table (JdR) et au jeu de rôle grandeur nature (GN). Ces deux formes font appel au théâtre, à la littérature, parfois à l’artisanat et à bien d'autres compétences créatives. Ce sont des médias à part entière qui plongent les joueurs dans des histoires, des intrigues (tirées de faits réels ou totalement fictionnelles), et les font participer à leur déroulement. Ces histoires peuvent être joyeuses, violentes, belles, tristes, absurdes ou épiques, elles nous font rêver, nous font réfléchir, et nous marquent bien souvent.

GN Les Contes de la Brume

 

QU'EST-CE QUE LE JEU DE RÔLE ?

Chaque jeu est réalisé sur la base d’un scénario plus ou moins élaboré qui peut se dérouler dans des univers totalement imaginés ou bien s’inspirer d’univers imaginaires préexistant (romans, films, jeux vidéo...), ou même du monde réel (historique ou social).

Jeu de rôle sur table (JdR)

Souvent basé sur des livres de jeu, le JdR s’articule autour d’une narration orale par laquelle le maître du jeu amène les joueurs dans un monde fictif où ils doivent imaginer et exprimer oralement les actions de leur personnage. S'il existe beaucoup de façons de jouer, la plupart des systèmes de jeu calcule la valeur de ces actions en fonction de jets de dès, correspondant à la force, l’intelligence, la compétence magique ou technologique, etc., du personnage. Certains maîtres de jeu aiment aller plus loin que la narration en utilisant par exemple des objets, des décors ou des ambiances sonores.

Jeu de rôle Grandeur Nature (GN) :

Dans le GN, les joueurs incarnent physiquement leur personnage, évoluant dans un monde fictif transposé dans un espace réel grâce, par exemple, au scénario et à la mise en scène. En principe, les joueurs accomplissent eux-même les actions de leur personnage, de manière plus ou moins réaliste ou plus ou moins simulée (selon l’action et selon le GN).

Dans le jeu de rôle, il existe bien des écoles et la pratique évolue sans cesse, faisant apparaître des formes de jeu très différentes, et apportant de vastes réflexions (organisation, méthodes d'écriture, problématiques sociales...) portées notamment par internet et de nombreuses conférences et ateliers organisés lors de conventions, festivals et autres rassemblements.

LE FILM EN QUELQUES MOTS

Les Chroniques de l'Entre-Deux Monde est une rencontre humaine avec des hommes et des femmes, joueurs, scénaristes, auteurs, organisateurs, qui s’unissent dans le jeu et la création de scénarios dans des univers variés, et réfléchissent sur leur pratique, révélant le jeu de rôle en tant que création artistique collective.

En fil rouge, le film suit l’aventure des créateurs du GN Le Cycle des Eternels, passionnés par le jeu de rôle et l'univers d'Agone, inventé par l'écrivain français Mathieu Gaborit.

Au grè de ces rencontres, nous voyageons dans d'autres mondes, en d'autres temps, et explorons les frontières souvent poreuses entre la réalité et l’imaginaire.

 

POURQUOI CE FILM ?

J'ai connu le jeu de rôle en participant à une "murder", un mini GN de 5h en huis clos, avec une quinzaine de participants, et dont l'intrigue se déroulait dans un univers oriental mêlant politique historique et ésotérisme. J'ai été émerveillée par l’expérience immersive que j’avais vécue, par le travail d’écriture, et par chaque aspect créatif de cette pratique, autant de la part des organisateurs que de celle des joueurs.

Faire un film est ma façon d'aller à la rencontre de ce monde et de ces différents mondes, de ces individus et de cette communauté, et je souhaite partager cette rencontre.

POURQUOI LE SOUTENIR ?

En soutenant ce projet, vous contribuez à mieux faire connaître le jeu de rôle.

Les Chroniques de l’Entre-deux Monde a pour ambition de montrer que le jeu de rôle est plus complexe que ce qu’en montre la plupart des médias. Je veux montrer les coulisses de la création d'un jeu de rôle, et montrer une communauté active autour d’une réelle passion, autour d’une discipline digne d’être élevée au rang d'arts

Entre autres qualités, le jeu de rôle développe l’imaginaire et incite à s’informer et à réfléchir sur la société et sur l’Histoire. Rassemblant un grand nombre d'associations bénévoles et actives en France et dans le monde, le jeu de rôle a convaincu des musées, bibliothèques, écoles, entreprises, et même psychologues, qui y ont recours à des fins spécifiques : médiation culturelle, mise en situation, thérapies, travail d'équipe...

En outre, certains jeux de rôle Grandeur Nature (GN) mettent en valeur le patrimoine en redonnant vie à des lieux historiques, ce qui rend l'expérience d'autant plus exceptionnelle et immersive pour les participants. C'est le cas du GN Le Cycle des Eternels qui se déroulera au château des Ombrais à Saint-Projet-Saint-Constant (16).

LE FILM

AGONE

Mathieu Gaborit est l’auteur des romans Les Crépusculaires et co-auteur d'Agone, un jeu de rôle directement adapté de ses romans. Avec lui, la dimension littéraire du jeu de rôle prendra tout son sens.

Agone plonge les joueurs dans l’Harmonde : un univers d’Heroic Fantasy sombre et baroque, empreint de magie et de mystères et où l'art tient une place importante.

UNE PARTIE DE JEU DE RÔLE

Avant de rencontrer Mathieu Gaborit, j’ai découvert son univers alors que je filmais un premier GN, organisé par Claire, La Comédie Harmondienne. C’est sa façon de me parler d’Agone qui m’a incitée à poursuivre sur cette voie.

Elle m’a notamment parlé du personnage du Masque, une entité mystérieuse et manipulatrice qui voit le monde (l’Harmonde) comme une vaste scène de théâtre dont il serait le metteur en scène

Claire, qui est maître de jeu sur Agone depuis plus de dix ans, dirigera une partie de jeu de rôle sur table que je filmerai. Agone prendra vie à travers sa narration et l'aventure imaginée avec les joueurs installés autour d'une table dans un moment complice.

Cette partie fera écho aux propos de Mathieu Gaborit sur l'importance des mots, et fera un lien avec le GN qui se prépare dans le même univers. 

LE TROISIEME ET DERNIER ACTE DU CYCLE DES ETERNELS

Claire est passionnée d'Agone au point d'être également scénariste sur le GN Le Cycle des Eternels au sein de l'équipe d'Acta es Fabula.

Dans cette association, ils sont dix-huit hommes et femmes, organisateursscénaristes et créateurs de décors, oeuvrant bénévolement durant plusieurs mois à la création du troisième et dernier acte du Cycle des Eternels. Comme dit Raphaël, le coordinateur du GN, « On est tous, en tant qu’organisateurs, un peu le Masque », et donc des metteurs en scènes plus ou moins cachés. Raphaël, qui a réuni une grande partie de l'équipe autour de ce projet, est aussi scénariste. Il est pour beaucoup dans l'écriture du scénario principal.

Répartis sur toute la France, les membres d'Acta es Fabula se retrouvent parfois par petits groupes pour réfléchir aux quêtes des joueurs, aux scènes à prévoir, aux personnages qu'ils mettront eux-même en scène, ou encore aux costumes, décors et organisations logistiques. Ils ont à coeur d'impliquer tous les joueurs dans leur histoire en leur faisant vivre des moments de réelle immersion, des moments intenses et des moments magiques.

Le documentaire suivra cette équipe durant toute l’évolution de la création du jeu. Parmi les membres, Claire et Clément sont les référents en ce qui concerne le monde d'Agone. Alors qu’ils me parleront de leur passion pour cet univers, une réflexion s’élaborera sur l’écriture du GN. 

Les scénaristes ayant envoyé les fiches de personnages et autres documents importants aux joueurs, je rencontrerai ces derniers au moment de la découverte du mail tant attendu. Enthousiastes et impatients à l'approche du GN, ils auront commencé la préparation de leur costume et des autres éléments de leur identité fictive.

Je retrouverai ces personnages lors d'un week-end de septembre, durant lequel Le Cycle des Eternels prendra vie. Tout ce qui aura été imaginé, écrit, fabriqué par l'équipe s'incarnera et s'animera avec les joueurs, eux aussi impliqués dans cette œuvre collective éphémère

Le moment du GN sera le point culminant du film, le moment où tout prendra vie, marquant un dénouement, le résultat de réflexions antérieures de la part des personnes rencontrées, la fin d’un cycle, mais aussi un moment intense pour les membres d'Acta es Fabula.

Le Cycle des Eternels – opus II, 2018 ©Bina

 

©Bina

En savoir plus sur Le Cycle des Eternelshttp://www.lecycledeseternels.fr/

LA PLURALITE DE JEUX DE RÔLES

Le GN, c'est aussi des jeux dans des univers futuristes, de la Science fiction, du steampunk, de l'historique, du social... C'est aussi d'autres façons de jouer, de manière plus ou moins réaliste ou plus ou moins dirigée, ou encore des formats plus ou moins grands : 3, 15, 100, 1000, 5000 joueurs... Il n’y a pas vraiment de charte dans le jeu de rôle, et tout est possible. Il y a notamment des jeux indépendants ou des jeux simplement moins connus en France, comme le jeu nordique ou le Jeepform. Ces derniers commencent à se démocratiser, nous aurons l’occasion d'aborder ce sujet dans le film.

Je veux montrer la pluralité des jeux de rôles en intégrant des passages de GNs filmés et en recueillant des discours d'expériences de joueurs.

CoralieRomain mais aussi Dominique, qui est également joueuse sur le Cycle des Eternels, participent en Belgique à un GN futuriste intitulé Clones

   

Le Cycle des Eternels – opus II, 2018 ©Bina

Clones est un jeu exigeant en termes d’implication des joueurs dans leur personnage (roleplay). Je les suivrai lors de l’atelier de préparation et au sein du GN, et je serai joueuse au même titre qu’eux durant les quatre jours et trois nuits de jeu, caméra en main.

Ici : le site de Clones - http://www.clones.be  -  Et la chaîne youtube spéciale GN de Coralie - https://www.youtube.com/channel/UCDdH_mAv_r7Ho--qIbidCWA -

QUELQUES MOTS SUR LE TRAITEMENT

Durant les GN, j'ai la volonté d'être au cœur de l’action, au cœur de l’intrigue et au plus près des joueurs, ou plutôt des personnages, être avec eux dans l’émotion et être témoin de leur jeu (d’acteur). Cette immersion sera visible dans le film et poussée à son paroxysme dans le GN Clones où je jouerai un rôle fictif de documentariste. Je réaliserai donc un documentaire dans un documentaire, amenant ainsi la notion de mise en abyme.

La mise en abyme sera le fil conducteur de mon documentaire. En effet, la réalité et la fiction s'entremêlent constamment dans le jeu de rôle. Il y a donc toujours une part de réalité dans la fiction et une part de fiction dans la réalité. L'effet de mise en abyme mettra en lumière cette interconnexion et sera aussi présente autrement, par exemple avec l'idée du théâtre et du Masque, évoquée plus haut. Selon certaines interprétations, le Masque est aussi le maître du faux-semblant et incarne ainsi une certaine facette du jeu de rôle : un jeu de dupes où les participants acceptent volontiers de se laisser duper, sans l'être vraiment. A travers mon rôle de documentariste et le film en lui-même, je serai l'intermédiaire entre la réalité et la fiction et entre toutes les identités des joueurs. 

Le jeu de rôle n'ayant de limite que l'imagination des participants, je souhaite également rendre visible l'invisible. J’aurai recours à différents procédés afin de mettre en évidence la dimension imaginaire en jeu et afin de donner corps à ce que les joueurs « voient », notamment par l'animation ou l'usage d'effets spéciaux

 

Une loutre vient à la rencontre d'une joueuse (GN Le Thane du Nadir)

 

A QUOI VA SERVIR LE FINANCEMENT ?

Pour le moment, la réalisation du film se fait bénévolement. Mon travail et celui de l'équipe ponctuelle ne sont donc pas comptés dans le budget :

Le premier palier a été fixé à 1500€ : un soutien précieux qui me permettra de finaliser le tournage.

*Si la campagne dépasse les 100%, l'argent supplémentaire récolté m'aidera à finaliser le documentaire et à en augmenter la qualité.

*S'il atteint 2000€, votre soutien permettra de financer :

  • le montage
  • les effets spéciaux

*A partir de 3000€, ce sera l'occasion de vous remercier avec des cadeaux en plus !

Et surtout le film gagnera encore en qualité :

  • un professionnel se chargera de l'étalonnage qui assurera le meilleur rendu esthétique de l'image
  • un ingénieur du son se chargera du mixage sonore

*Au delà de 4000€, seront possibles :

  • l'enregistrement du film au registre Cinéma et Audiovisuel
  • un dédommagement financier des personnes qui m'auront aidées bénévolement durant le tournage ou la post-production (en plus du défraiement)
  • une communication facilitée auprès d'un maximum de diffuseurs (festivals nationaux et internationaux, chaînes, cinémas, etc.)

Et chaque euro supplémentaire me permettra de réaliser le film dans les meilleures conditions et lui assurera une meilleure qualité.

L'agence de presse Naja et son site culturel soutien le projet en prêtant du matériel de tournage !

QUI EST LA REALISATRICE ?

Morgane Deboom

Observer, écouter, découvrir, aller à la rencontre des autres ou de l'Autre, jouer avec les images et les sons, et créer quelque chose de particulier à partir du réel... c'est ainsi que je vois le documentaire. 

Le théâtre ayant tenu une grande place dans ma vie, j'ai cru un instant vouloir être scénographe, puis metteure en scène. Aujourd'hui, je retrouve quelques aspects du théâtre dans le jeu de rôle.

Durant mon parcours, j'ai notamment réalisé un film de terrain en anthropologie. Par la suite, j'ai été prenneuse de son sur un court-métrage, ainsi que cadreuse et monteuse sur plusieurs projets dont deux films documentaires, et rédactrice du dossier d'un autre film.

Aujourd'hui, après deux clips musicaux et un passage dans le monde journalistique avec l'agence de Presse Naja, je considère ce projet comme mon premier film documentaire en tant qu'auteure et réalisatrice. Il constitue un enjeu important pour moi, d'abord parce que c'est une création personnelle, et parce que ce film est le point de départ de ma carrière de réalisatrice.

Et ce sera grâce à vous !

Pour en savoir plus : https://morganedeboom.blogspot.com/

 

L'EQUIPE PONCTUELLE

QUI M'AIDERA SUR LE CYCLE DES ETERNEL

Mickaël Tixador : image

Amoureux des images, j'ai participé à de nombreux projets audiovisuels en tant que cadreur, notamment, sur des films documentaires, des courts métrages de fiction ainsi que sur des contenus additionnels à destination de DVD/BluRay. 
Ma passion pour le 7ème Art a commencé à sept ans lorsque je découvris Jurassic Park au cinéma lors d'une sortie en famille. Je me souviens encore des sièges qui tremblaient à chaque pas du tyrannosaure. 
Ensuite, d'autres films ont participé à mon éducation cinéphile: entre autres, Hitchcock, pour son découpage chirurgical et ses effets cinématographiques mais aussi Fellini pour sa rêverie et son évolution artistique. 
D'ailleurs, pour le cinéaste romain: « Le mot réalisme ne veut rien dire. Dans une certaine mesure, tout est réaliste. Il n’y a pas de frontière entre l’imaginaire et le réel. ». 
 

Quentin Rameau : prise de son

Nous mettrons en place un dispositif discret, faisant en sorte que sa présence n'alourdisse pas le tournage en GN.

Jeune auteur/réalisateur, artisan vidéaste indépendant et ingénieur des métiers de l'image et du son au département cinéma de l’Université d’Aix-Marseille, je me passionne également pour les sciences au sens large du terme depuis mon plus jeune âge. Je conçois le cinéma documentaire comme un médium privilégié d'exploration et de mise en lumière des zones d’ombre de notre connaissance ainsi que de questionnement des rapports entre arts, sciences et société. Grand amateur de jeux de plateau en tout genre, je me suis initié depuis quelques années à l'univers du jeu de rôle qui m'a tout de suite captivé par l'ampleur des possibilités offertes et des mondes dans lesquels l'on peut s'immerger. Assurant les rôles d'Ingénieur du son et d'étalonneur sur Les Chroniques de l'Entre-Deux Monde, c'est avec une grande curiosité et beaucoup d'enthousiasme que je prête main forte à Morgane dans cette belle aventure cinématographique et humaine !

 

Share Suivez-nous