BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

La véritable histoire de la chouette de Dijon

Enquête sur l'oiseau le plus mystérieux de France.

À propos du projet

Bonjour à tous ! La véritable histoire de la chouette de Dijon est un livre documentaire, le seul consacré à cette petite sculpture pourtant célèbre, que je souhaite publier au mois de juillet.

Une histoire inédite

Pourquoi la chouette ? Symbole incontesté de Dijon, la petite sculpture qui orne le coin d’une chapelle de Notre-Dame doit sa notoriété aux pouvoirs magiques qu’on lui attribue : caressez-la de la main gauche, et vos vœux seront exaucés. D’où vient-elle ? De quand date-t-elle ? Que représente-t-elle ? Quand et comment a pu se développer cette superstition populaire, païenne, à même le mur d’une église ? Tous ces mystères ont laissé libre cours aux interprétations les plus fantaisistes. 

Fruit de deux ans d’enquête dans les archives, ce livre apporte des réponses précises, basées sur des textes anciens et manuscrits d’époque, souvent inédits. Préparez-vous à voyager à travers six siècles d’Histoire, celle de Dijon, de l’Eglise, des ducs de Bourgogne, des guerres civiles, du Grand Schisme d’Occident, des rois de France ou encore de la Révolution. A croiser des fantômes et des apparitions divines.

Vous allez enfin savoir.

Comment est né le projet ?

Au départ, il devait s’agir d’un simple article pour notre site Jondi.fr, qui s’intéresse de près au patrimoine dijonnais. Assez vite j’ai compris que ce ne serait pas si facile. Personne ne savait rien de cette chouette, qu’ici pourtant tout le monde connaît. Pour cause : à ce jour encore, je n’ai retrouvé aucun écrit antérieur à la Révolution qui mentionne nommément la statue. Et, croyez-moi, j’ai bien cherché. Mais plusieurs indices tendaient à montrer que toutes les pistes pour retrouver son origine, ainsi que celle de sa légende, n’avaient pas été explorées. Les réponses devaient se trouver quelque part, perdues dans les limbes de l’Histoire et les dédales des archives : un tel mythe ne naît pas sans raisons.

J’ai donc parcouru des centaines d’ouvrages et documents, notamment dans les archives de la ville, de l’Eglise (autrement dit, du Département), ou encore les fonds patrimoniaux de la bibliothèque municipale (un grand merci aux équipes pour leur accueil), dans le but de récupérer un maximum de pièces du puzzle. Il m’a fallu apprendre la paléographie médiévale pour pouvoir déchiffrer des manuscrits vieux de parfois plus de cinq siècles (merci à Hervé Mouillebouche et son très efficace logiciel Paleo.fr). A force de patience, de fausses pistes, de découvertes, de recoupements, de déductions, j’ai vu se dessiner une histoire exceptionnelle, qui pourrait relever de la fiction tant le surnaturel y est omniprésent. Cette histoire, j’aimerais pouvoir vous la raconter, preuves à l’appui, sur du vrai papier.

Le livre

Oui, un vrai livre, avec des pages qui se tournent. Un joli objet que l’on pourra garder ou offrir. Pour des raisons qui me paraissent évidentes, l’ouvrage sera imprimé à Dijon. D’abord parce que la chouette étant inamovible, il semble logique que son histoire profite à l’économie locale, mais aussi au regard de la qualité que procure le savoir-faire made in France. Cette histoire est surprenante, elle est belle, le livre se doit d’être à la hauteur. Avec l’imprimeur on a donc prévu une couverture rigide (300 g), avec gaufrage pour apporter un léger relief (vous pourrez ainsi, à tout moment, caresser la chouette), 112 pages intérieures sur papier épais (135 g) dont 38 illustrations en couleur et une frise chronologique pour mieux se repérer. La sortie est prévue en juillet, le prix de vente sera de 20 euros.

Pourquoi c’est intéressant pour vous ?

Sans refaire la liste des contreparties (elles sont dans la colonne de droite), vous remarquerez que pour 20 euros, autrement dit le prix de vente, je vous envoie le livre chez vous dès qu'il sort de l'imprimerie. Vous serez ainsi parmi les premiers à connaître cette histoire. Plutôt sympa, non ?

A quoi va servir le financement ?

J’ai fait le choix de l’auto-édition car ce sujet me tient à cœur et je souhaite produire un ouvrage conforme à mes exigences : la chouette a pendant deux ans fait partie de ma vie. Mes diverses expériences dans la presse m’ont amené à participer à la publication de milliers de journaux et magazines, et ainsi de maîtriser la chaîne graphique. Je m’occupe donc de toutes les étapes, de la conception à la distribution. Seule l’impression est sous-traitée (et la relecture). Pour le reste je sais que je peux compter sur le soutien indéfectible de l’équipe de Jondi, qui participe activement à la promotion et communication autour de ce livre, et en particulier Francesca Sebastiani, Deborah Vital et Constance Anin (merci !).

Financièrement, l’impression de 1000 exemplaires coûtera aux alentours de 5000 euros (en comprenant un petit budget pour certaines illustrations). La somme récoltée servira à financer en partie cette impression, après avoir reversé : la commission à Ulule - 8 % (c’est normal, ils nous rendent un bon service) ainsi que la TVA - 5,5 %. Et parce que je crois en l’utilité de mon projet, et en son succès, je me tiens prêt à aligner la différence. La mise en vente future de l’ouvrage permettra, je l’espère, de rémunérer après coup les centaines d’heures d’un travail que j’ai mené avec passion.

Et si on dépasse ?

Dans l’idéal, nous dépasserons le plafond fixé à 4000 euros, ce qui permettra d’envisager un livre encore plus beau (avec une belle reliure par exemple), et un tirage plus important. Nous vous tiendrons bien sûr au courant des évolutions dans les actualités de cette page et de la page Facebook du livre.

Et si on dépasse vraiment beaucoup ?

C’est permis de rêver, hein ! Dans un futur plus ou moins proche, j’aimerais beaucoup faire traduire cette histoire en anglais, ce qui permettra de la faire découvrir aux nombreux étrangers qui, chaque année, viennent eux aussi caresser la chouette sans trop savoir pourquoi. Ce serait l'occasion d'accélérer les choses.

À propos du porteur de projet

L’auteur : Bertrand Carlier

Né en 1980 à trois cents mètres de la chouette, j’ai grandi à Lacanche, dans la proche cambrousse. Après avoir habité dans le Nebraska, puis à Cracovie, Budapest, La Réunion, Milan, Rome et Paris, je suis revenu vivre à Dijon en 2011. Journaliste, ancien étudiant en histoire à l’université de Bourgogne et formé à l’Institut pratique du journalisme, j’ai notamment travaillé pour le Bien Public (rédacteur et secrétaire de rédaction) et Bourgogne Magazine (chef d’édition). Cofondateur du site internet des sorties à Dijon Jondi.fr, en 2013, j’en dirige depuis la rédaction. Accro à l’actu, j’aime lire, écrire, faire des photos, écouter de la musique live, jouer au Scrabble et au foot, boire de la bière et cueillir des champignons.

Rejoignez la chouette de Dijon sur Facebook !

Vous serez ainsi tenus au courant des évolutions du projet.

FAQ

Poser une question Signaler ce projet