Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Les Chineurs de Vins

la web-série à consommer sans modération

  • Les Chineurs de vins sont de retour !

    Bonjour,

    Apres de longs mois d'attente (et de travail pour nous..) nous avons la joie... et un peu la fierté aussi.. de vous annoncer que le site des Chineurs de Vins est désormais en ligne. 

    Pour le nouvel épisode, direction la Champagne! Parce que voir enfin le projet se réaliser ça se fête !

    Ce projet a pu voir le jour grâce a votre soutien et nous vous en remercions encore, et encore et encore... Et encore un peu...

    Vous pouvez nous retrouver sur notre site internet: www.leschineursdevins.fr

    Alors pour fêter ça on vous invite vous aussi a sabrer le Champagne chez vous ! 

    Maxime et Thibaut, vos Chineurs de Vins

  • Le cadeau de noël des chineurs!

    Excellente nouvelle en cette dernière journée de campagne, avec le GRAND soutien de Dailymotion, notre nouvel hébergeur! Cette année Noël est un peu en avance pour les Chineurs de Vins! On en est donc aujourd'hui a plus de 9,000 euros récoltés, et notre taux de financement a dépassé les 180 % ! Carton plein !

    Vous pouvez désormais retrouver nos vidéos sur notre page Dailymotion:

    http://www.dailymotion.com/leschineursdevins#video=x18ll2j

    Un immense MERCI à tous pour vos soutiens tout au long de ce mois de campagne, qui va nous permettre de continuer le projet et le pérenniser sur du long terme!

    La conquête du monde des Chineurs bientôt dispo sur vos écrans!

    Maxime et Thibaut, VOS Chineurs de Vins !

    « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait. » Mark Twain

  • 100% et Les Chineurs de Vins a la Une !

    MERCI ! C'est grâce à vous que nous avons passé le cap des 100% de financement hier, et aujourd'hui nous en sommes déjà à plus de 110%

    Notre prochaine étape est de réussir à atteindre les 150% et on commence à croire que les 200% sont à notre portée !

    Tout cet argent servira à financer de nouveaux épisodes, car Les Chineurs de Vins ne sont désormais pas prêts de s'arrêter ! Mais plus que tout, l'argent récolté va aussi nous permettre de financer un épisode pilote en anglais afin d'aller conquérir le monde ! Et tout ceci dans le seul but de résorber le déficit commercial de la France en vendant plus de pinard à l'étranger ! Et on dit merci qui...? et ben merci à vous ! eh ouais....

    On voulait aussi vous dire qu'on retrouve les Chineurs de Vins dans la presse. On fait la Une de plusieurs blogs et magazines en ligne comme Les Gourmands 2.0, Le Bouchon, Bourgogne Live, Winesup et beaucoup d'autres qui sont à paraître dans les prochains jours !

    On fait aussi la Une du Republicain Lorrain aujourd'hui et plusieurs articles dans des quotidiens régionaux seront publiés cette semaine.

    A très vite !

  • Découvrez les vignerons, stars des épisodes!

    Dernière ligne droite pour le projet, avec 90% de l'objectif atteint! Un immense merci à tous! N'hésitez pas à continuer à faire circuler l'info! 

    Aujourd'hui, on vous fait partager nos rencontres avec les vignerons et leurs vins!

    Amsitat ça veut dire amitié en catalan, et ce vin c’est bel et bien une histoire de copain.

    On est allé rencontré Julien dans sa région, la Catalogne, mais côté Français. Il a glissé deux baguettes de pain dans son sac et nous a dit « ca vous branche une promenade en montagne ? ». Alors après une petite marche sur les contreforts pyrénéens, on s’est retrouvé près d’une vieille chapelle, jalousement gardée par des vieux boucs et des brebis sauvages. La discussion a vite tourné au pique-nique, à base de charcuterie catalane et de quelques verres de vins. Il nous a raconté son histoire commune avec Olivier, son copain Bordelais.

    Et elle est vraiment singulière cette histoire, car a l’inverse d’une production de vin classique, ils ont d'abord imaginé leur vin idéal avant de réfléchir à comment le produire.

    Ce qui les a poussé à travailler ensemble, au delà de leur amitié, c’est leur passion commune pour un grand cépage, le Grenache. Celui-ci étant introuvable à Bordeaux où Olivier est vigneron, ils ont donc cherché des viticulteurs qui en possédait sur le type de sol exigé (Schiste dégradé) donnant cette particularité au Grenache. Et c’est sur les contreforts des Pyrénées, dans le Roussillon, qu’ils ont trouvé la perle leur permettant de réaliser leur rêve: un viticulteur possédant de vieux grenaches d’une moyenne d’âge de 80 ans, ayant toujours été cultivés sans chimie.

    Aujourd’hui, ils exploitent ces quelques pieds de vignes et produisent deux vins avec beaucoup d’attention (vendanges à la main, sélection des grains,…) :

    -Un rouge à base de 100% Grenache noir, puissant, fruité mais très équilibré. La richesse, la concentration et la qualité des raisins issus de vieilles vignes leur permet de balancer un alcool élevé qui n’a aucune lourdeur. Il est produit à quelques milliers de bouteilles par an.

    -Un blanc, pur fruit du hasard, car la parcelle sélectionné de grenache noir comprenait quelques pieds de grenache grise, grenache blanche et macabeu, un cépage typique de la catalogne coté espagnol. L’assemblage d’un tiers de chaque donne un vin très surprenant, en dehors de la palette aromatique de tout les blancs que l’on peut trouver en France. Son acidité étonnante surtout dans une région chaude, ses aromes balancés entre fruit frais et touche oxydative en font un vin exceptionnel qui reste toutefois très dur à trouver car produit à quelques centaines de bouteilles par an. 

    L’arrivée au clos du moulin aux moines peut être quelque peu intimidante. Exploité par l’abbaye de Cluny depuis plus de dix siècles, c’est un vrai monument historique qui a été agrandi et modifié au fil des siècles. Les vignes qui encerclent le cloitre sont entourées de murets (c’est donc un clos…), et un ruisseau coule au milieu de ce cadre idyllique, amenant la vie nécessaire aux vignes. On a connu pire cadre pour discuter avec l’équipe produisant le vin aujourd’hui !

    Le domaine a été racheté en 2008 par la famille Andrieu qui a donné sa confiance à une équipe jeune et bien décidé à convertir le domaine en biodynamie.

    Willy, chef de production, a été de l’aventure dès le début, séduit par le challenge. Avec son accent chantant du sud, il a amené son envie et son savoir-faire en Bourgogne. Passionné par la biodynamie, il donne toute son énergie pour progressivement mettre en place des méthodes de culture respectant le sol, le cycle de la vigne pour faire perdurer dans le temps l’histoire des grands soles bourguignons.

    Cette jeune équipe a de nombreux challenges devant elle pour atteindre ses objectifs. Après 3 millésimes à faibles rendements dus aux difficiles conditions climatiques, la grêle de 2013 est venue amputer de nouveau une partie de la production cette année.

    Le changement entre les premiers millésimes et les plus récents est net. On ressent une évolution vers un vin plus fruité, léger et souple mais aussi une diminution de l’usage du bois pendant l’élevage, ainsi qu’une extraction tannique moins importante, qui rendent ses vins à long potentiel de vieillissement appréciable dès leurs premières années en bouteille. Un domaine à suivre avec grande attention !

  • Concours Les Chineurs de Vins

    **CONCOURS** Les chineurs de vins ont atteint 73% de l'objectif de campagne en 10 jours! Aidez nous à continuer l'émission en (vous) offrant les coffrets de Noel des Chineurs de Vins. Pour participer et GAGNER cette bouteille de Chateauneuf du Pape du Château des Fines Roches: aimez et partagez ce post sur Facebook. Résultat dans une semaine!