BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Cherche - Le film

Défier l'obscurité...

À propos du projet

Cherche est mon court-métrage de fin d'année à l'École de la Cité que je m'apprête à réaliser fin mai.Il a été écrit par Guillaume Chep, un camarade de la section scénariste de l'école.

Cherche raconte en effet l'histoire de Luc,un achluophobe (personne ayant la phobie de l'obscurité) qui se retrouve pris au piège par un psychopathe dans un manoir plongé dans la nuit...

Ce projet est excitant pour deux raisons majeures: la première est d'ordre narrative. Qu'est-ce que peut être la vie d'un achluophobe concrètement dans la vie de tous les jours? Quels genres de situations à priori banales pour la plupart des gens (se promener dehors la nuit,dormir dans le noir,aller au cinéma) peuvent se révéler être un enfer pour lui? Ce sont toutes ces questions et ces idées que nous avons voulu explorer avec Guillaume.

La deuxième raison est d'ordre esthétique. Vu le sujet abordé, de nombreuses séquences vont se dérouler dans l'obscurité. Cela va représenter un challenge au niveau de l'éclairage et de la lumière. Nous pourrions résumer ce défi avec la problématique suivante: comment filmer le noir?

La note d'intention de l'auteur : Guillaume Chep

Cherche est un thriller psychologique mettant en scène Luc, un employé de bureau

sans histoire âgé d’une quarantaine d’années, hanté par la phobie de l’obscurité, dite

achluophobie. Il se retrouve un jour prisonnier dans un gigantesque manoir plongé

dans les ténèbres où une voix inquiétante l’incite à chercher quelque chose…

Ce court-métrage de cinq minutes concentre toute son attention sur la lutte intérieure

que vit Luc et sa façon de gérer son angoisse. En effet, en raison de sa phobie, c’est un

homme assez isolé, qui ne sort jamais le soir, dort la lumière allumée, et dont les rares

histoires amoureuses ont toutes été de cuisants échecs en raison de sa peur maladive,

qui en a rebuté plus d’une.

Luc vit avec cette phobie depuis sa pré-adolescence. C’est vers l’âge de dix ans que

s’est déroulé un événement majeur dans sa vie : alors qu’il venait de rentrer de l’école

et se trouvait seul dans la maison de ses parents, un cambrioleur s’est introduit chez

lui. Afin d’éviter de croiser l’intrus et de subir un sort qu’il se préfigurait violent, Luc

a éteint toutes les lumières et s’est caché dans un placard sombre, jusqu’à ce que ses

parents rentrent du travail et constatent l’effraction, ainsi que l’état de choc de leur fils.

L’obscurité fait partie des peurs les plus communes, car elle exalte l’imagination

dans tout ce qu’elle recèle de plus terrifiant. En cela, Cherche est un film qui tend à

montrer le combat entre l’homme et ce qu’il ne voit pas, mais devine ou transforme

par le jeu de l’esprit.

Qui plus est, la volonté d’illustrer cinématographiquement ce que vit au quotidien

un homme atteint de phobie est une des ambitions de ce projet. Comptant moi-même

parmi les gens qui, enfants, avaient peur du noir, je tenais à écrire un court-métrage sur

la force irréductible de l’angoisse et de l’irrationalité capable de prendre le pas sur la

réalité lorsqu’on est plongé dans l’obscurité.

La note d'intention du réalisateur : Maxime Crépieux

Cherche s'annonce comme un grand défi esthétique pour moi. Comme je l'ai dit précédemment, il s'agit ici de filmer l'obscurité mais pas de n'importe quelle façon. Je veux que le spectateur ait des repères dans l'espace pour qu'il ne soit jamais perdu dans l'action. Nous allons donc "feindre" le noir complet. Il fera nuit mais nous aurons toujours des sources lumineuses permettant de visualiser l'espace.

Il y aura deux ambiances distinctes dans le film : la première partie décrira une partie du quotidien de Luc à la fin d'une journée de travail. L'atmosphère sera oppressante et menaçante car Luc devra fuir la nuit tombante. Le jeu d'acteur devra exprimer cette tension ainsi que la musique. Nous aurons des grands espaces que Luc traversera (l'immeuble où il travaille,des grandes rues). Même lorsqu'il sera chez lui,sa phobie se traduira par les objets qu'il a chez lui ainsi que ses habitudes.

Dans la deuxième partie du film se situant dans le manoir,le rythme sera beaucoup plus soutenu. Nous aurons des plans en caméra porté suivant le parcours de Luc pour essayer de s'échapper du manoir. Le découpage sera plus riche. De nouveau, la musique apportera du rythme à la séquence. Le décor quant à lui sera labyrinthique afin de perdre le spectateur pour que l'identification avec Luc soit totale.

Références visuelles

Ma référence esthétique principale pour mon film sera Les Autres, long-métrage réalisé par Alejandro Amenàbar en 2001. De nombreuses séquences du film sont en effet filmées en clair obscur.

De plus,dans ce film, les enfants du personnage Grace Stewart (interprété par Nicole Kidman) ont une maladie de la peau les obligeant à ne jamais s'exposer au soleil. La thématique de ce film est donc lié à celle de Cherche.

J'essaierai également de m'inspirer de certains tableaux de Georges de La Tour comme La madeleine repentante :

ou encore Le soufleur à la pipe :

Voici d'autres clichés de films qui me serviront d'inspiration :

Leonardo DiCaprio dans Shutter Island de Martin Scorsese

Skyfall de Sam Mendes

Enfin le court-métrage Lights Out de David F. Sandberg (prix du Best Director au Who's There, concours de courts-métrages d'horreur organisé au Royaume-Uni) est une belle référence pour ce qui est de filmer dans l'obscurité.

Les Décors

Pour obtenir cettte perte de repères à la fois de Luc et du spectateur, il faudra donc un décor à la hauteur, avec de grands espaces et en même temps avec beaucoup de pièces différentes.

Voici des clichés du décor dans lequel nous tournerons:

Je remercie Mme Goudard qui a eu l'extrême gentillesse de nous laisser tourner dans une partie de sa maison. À l'aide de ces grands volumes, nous aurons la possibilité de faire de beaux plans au steadicam et d'exploiter une grande profondeur de champ.

Le Casting

Le casting sera composé exclusivement de comédiens professionnels. Le rôle principal de Luc sera joué par Cédric Chevalme :

Cet acteur talentueux a déjà joué dans de nombreux longs-métrages de réalisateurs reconnus (Alain Corneau, Luc Besson, Francis Veber, Christian Carion) ainsi que dans de nombreux téléfilms et pièces de théâtre.

Voici un lien vers son book : http://www.agencesartistiques.com/Fiche-Artiste/325535-cedric-chevalme.html

Claire Loth sera une des voisines de Luc:

Voici un lien vers son site : http://www.claireloth.book.fr/

Enfin Geoffroy Boutan sera Jean-Marc, un des collègues de Luc:

Voici un lien vers son book : http://www.agenceparallaxe.com/fiche.cfm/235672_geoffroy_boutan.html

Sa bande démo :

Je me permets également de remercier Nathalie Cheron qui m'a grandement aidé pour la composition de mon casting.

L'équipe technique

Pour m'aider dans cette tâche,j'ai réuni autour de moi une équipe composée majoritairement d'étudiants de cinéma (École de la Cité, La Femis, Louis Lumière) mais également de professionnels. Ainsi, mon chef opérateur sera Vadim Alsayed, étudiant en section image à La Fémis. Mon ingénieur du son sera Antoine Martin, étudiant en section son à l'école Louis Lumière.

Steadicamer

Étant donné l'importance qu'auront les plans en caméra portée dans mon film, il me fallait absolument travailler avec un steadicamer professionnel. La talentueuse Camille Chaine a alors accepté de prêter ses services pour le film.

Voici sa bande démo :

Le compositeur:

La musique aura également une place prépondérante dans Cherche pour caractériser les différents ambiances du film. Julian Julien a accepté d'en faire la musique : http://www.julianjulien.com/fr/

L'ambition que j'affiche avec ce film doit aller de pair avec celle de mon équipe. En m'entourant ainsi de jeunes étudiants et de professionnels déterminés comme moi à faire du cinéma leur présent ou leur futur,je ne peux que partir confiant.

A quoi va servir le financement ?

Le financement va servir principalement pour la location du matériel technique.

Nous allons en effet tourner avec une Canon C300 et quatre objectifs "cinéma" Zeiss CP .2 :

Il faut ensuite ajouter à cela la location d'un follow focus HF indispensable avec l'utilisation du steadicam, les frais de régie,de maquillage et de location du lieu de tournage.

Matériel

Département

Coût

Location Canon C300 + 4 objectifs Zeiss CP .2

Image

880 €

Location Follow Focus HF

Image

100 €

Maquillage

Image

100 €

Lieu de tournage

Décor

100 €

Régie

Régie

250 €

Total

1430 €

Il faut ensuite ajouter à cela la majoration Ulule à hauteur de 8% qui rajoute 120 € de frais d'où la somme finale demandée de 1550 €.

Une contribution, même infime, est très importante! Alors n'hésitez pas à contribuer si le sujet vous touche et à en parler autour de vous! J'ai besoin de votre aide!

À propos du porteur de projet

Je suis actuellement en étudiant à l'École de la Cité en section réalisation. J'ai auparavant fait une licence cinéma à l'université de Marne-la-Vallée.

Ma "révélation" pour le cinéma s'est cependant faite plus tôt,en seconde au lycée au moment où je fus admis en option cinéma.

Je compris alors que le cinéma, au-delà d’être un divertissement plus qu’agréable, était surtout un art. Un art sur lequel des gens avaient écrit, débattu, théorisé, expérimenté…Je vis qu’à travers un film pouvait se lire une véritable pensée, que chaque cadrage avait alors une raison d’être spécifique, idem pour les lumières, les mouvements de caméra….

J'ai donc poursuivi cette voie à l'université où j'ai pu acquérir un bagage technique. J'ai commencé à faire de la photo, à tourner des films (4 courts-métrages réalisés en trois ans).

Dans le cadre de mon apprentissage à l'École de la Cité,j'ai pu poursuivre la réalisation de petits courts-métrages. En ayant été accepté dans cette école, j'ai acquis une certitude de plus sur mon avenir: le cinéma et moi, c'est pour la vie!

Voici mon premier court-métrage réalisé à l'université :

Voici le court-métrage que j'ai réalisé en dernière année à l'université :

Pour voir mes autres courts-métrages, voici un lien vers ma chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCEFF2w7G8eSRZ7rH8D3NVig

Je fais également de la photographie. Voici quelques-uns de mes clichés:

Voici mes travaux photographiques à l'adresse suivante : http://maxpentax.deviantart.com/

Ce projet est donc très important pour moi car c'est la première fois que j'aspire à avoir un budget consistant pour un de mes films. Tous les courts-métrages que j'ai auparavant réalisés ont été financé avec mes propres ressources et ceux de mes camarades engagés sur ces projets. C'est donc un nouveau défi pour moi, du point de vue des moyens que je veux avoir en ma possession pour réaliser ce film mais également du point de vue du projet en lui-même.