Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Lune Papa - Chansons du 73... et du monde autour

110% ! - Merci à tous !

À propos du projet

Après l'album, grâce à vous,Chansons du 73, est en train de devenir un spectacle. Mille mercis à tous nos contributeurs. Grâce à vous et à la MJC de Limours, nous avons pu travailler pendant cinq jours dans des conditions privilégiées pour préparer un beau spectacle avec décors, lumières, projections vidéos. Certains d'entre vous verront le résultat dès vendredi prochain.

Désormais nous voulons franchir une nouvelle étape : réaliser une captation vidéo et financer la Première Parisienne.

 Notre série de portraits à la manière de La vie, mode d'emploi de Georges Pérec dépeint  quelques uns des habitants d'un immeuble d'une grande ville. Cette galerie s'achève sur le récit du déménagement qui vient clore une époque pour le personnage principal.

 Vendredi, en avant-première, nous allons retranscrire les Chansons du 73en un spectacle complet (son, instruments, lumières, projections, etc). Il décrira un immeuble urbain d'aujourd'hui et la société qu'il reflète.

Nous allons partir de ces chansons, y ajouter quelques autres du répertoire de Lune Papa afin que cet immeuble s'ouvre encore un peu plus sur le monde autour. Chacune de ces histoires, intimes et particulières, contribue à créer une véritable mosaïque de gens inquiétants, étonnants ou attachants.

Claire, Sophie et moi voulons que le spectacle en trio fasse la part belle aux différents instruments que nous pratiquons (guitare, violon, basse, oud, ukulélé, flûte etc.) ainsi qu'aux boucles rythmiques et sonorités multiples.

Nous voulons également utiliser des lumières, et des projections pour rendre perceptibles les différentes personnalités, humeurs et ambiances dans chacune de ces chansons-portraits.

La M.J.C. de Limours nous a fait l'honneur de nous accueillir en résidence d'artistes dans sa salle Le Studio pendant cinq jours et Ulule nous permettra de rémunérer l'ensemble de l'équipe à la fin de la campagne dans 8 jours). Nous y jouerons notre Avant-Première en public vendredi.

À cette occasion, nous voudrions en profiter pour réaliser une captation vidéo du spectacle si nous atteignons les 110% de l'objectif. Elle nous aidera à convaincre des programmateurs de la France entière de nous accueillir.

Enfin, si nous atteignons 150% de l'objectif, nous avons prévu de monter sur scène pour une première date à Paris, le 13 janvier 2018 à la Comédie Nation.

À quoi va servir le financement ?

Nous avons déjà atteint un premier palier qui nous a permis de financer pour la résidence de 5 jours au Studio de la M.J.C. de Limours et l'avant-première en public à Limours le 10 novembre 2017.

Si nous atteignons 110 % de l'objectif : nous pourrons réaliser une captation vidéo du spectacle indispensable pour convaincre des programmateurs.

Si nous atteignons 150 % de l'objectif : nous pourrons financer la première à Paris à la Comédie Nation le 13 janvier 2018 (les cachets des musiciens, la location de la salle, le catering, la publicité etc.)

Et si nous explosons tous les plafonds, le porteur du projet pourra être justement rémunéré.

LES CONTREPARTIES

- Notre gratitude éternelle, des inédits de Lune Papa en mp3, des albums Chanson du 73 (numériques ou physiques), un accès à notre dernière répétition pendant la résidence, des places de spectacle etc.

- Et à 150 %, tous les contributeurs recevrons un montage vidéo exclusif du spectacle.

À propos du porteur de projet

Paul Galiana a eu 20 ans. Deux fois, même.

Alors il a l’âge où, à force de chauffer ses guitares aux voix des autres (La Blanche, Ervé Déroff, Flo Zink, Marie Dauphin, etc), l’envie vient de poser ses propres chansons.

Porté par les anciens (Yacoub et ses voix, Lemesle et son atelier…), motivé par les modernes (JP Nataf et ses disques, Daran et ses scènes…), il aguerrit sa plume et l’habille de mélodies pop et urgentes. Et il l’appelle Lune Papa.

Il dit le temps qui passe, ce salaud. Il dit les solitudes, brèves ou durables, voulues ou vaincues.

Il dit aussi la vie d'un immeuble contemporain, et de la ville qui l'entoure.

Et il partage gaiement tout ça.

Avec Sophie Bardou (violon, oud, ukulélé, chœurs) et Claire Hugonet (basse, flûte, ukulélé, guitare, chœurs).

Et avec les gens devant.

www.lunepapa.com

Chansons du 73 sur Deezer

www.facebook.com/lunepapa/